Saliba ROUBACHE

Après un long moment passé à la ville, j'ai décidé de la quitter pour de nouvelles aventures, direction la campagne, les champs, la terre !
Avant de la quitter, j’avais pris soin de me former au nouveau métier que j’envisageais, auprès du Vert d’Iris, puis autour des métiers de transformation laitière à la ferme du Cahart, puis en gestion de projet pour mieux appréhender la mise en place de mon nouveau projet.

après une année de remise au vert, à la recherche d'une jolie terre, l'occasion d'une mise a disposition rencontra mes pas, en quelques tours de bras le rêve se réalisa..