Bien dans ses bottes pour le bonheur de ses belles !

Créer une harmonie entre l’autonomie alimentaire et le bien-être de mes animaux afin d’être épanoui en tant qu’éleveur.

par Clement THIZY

SIREN: 815 354 5

Crêt Reynaud, Saint-Romain-en-Jarez, France
Succès
Don avec contrepartie
8 520 € collectés
Objectif de 1 000 €
852 %

Projet financé

le 11 avril 2021

Cette collecte est terminée.

Présentation du projet

Qui suis-je ?

 

Je m’appelle Clément THIZY, je suis un jeune éleveur laitier de 32 ans. Je me suis installé en exploitation individuelle en 2016 sur la petite commune de Saint Romain en Jarez (département de la Loire). Ce village se trouve aux confins des départements du Rhône et de la Loire et il domine la Vallée du Gier.

J’ai repris le flambeau sur l’exploitation agricole suite au départ de mon père à la retraite. C’est une affaire de famille ! Et oui, je suis la 3ème génération à travailler cette terre. Je leur suis très reconnaissant car je récolte le fruit de leur travail réalisé avec passion.

Grâce à eux, je suis actuellement à la tête de 45 belles Prim’Holstein suivies de leurs 30 descendantes qui assurent le renouvellement de mon troupeau. Ne vous y trompez pas, elles font toutes partie de la même race même si leur robe est pie rouge ou pie noire, c’est ce qui donne un petit cachet à chacune !

Mon exploitation permet de couvrir l’essentiel des besoins en fourrage de mon cheptel. Pour cela, j’enfile ma deuxième casquette, celle de cultivateur pour tirer profit de la terre. Ainsi, je possède 50 ha en zone de montagne qui sont composés majoritairement de surface enherbée (34 ha) pour amener de la fibre dans l’alimentation des vaches, de maïs ensilage (10 ha) pour apporter de l’énergie et de céréales (6 ha) afin de produire du grain et de la paille pour le couchage de tous les animaux.

Mon lait est collecté par la laiterie DANONE que vous connaissez pour ces délicieuses DANETTE ! Chaque année, mes vaches produisent 430 000 litres de lait afin de régaler vos papilles !

Dans ma réflexion de protection de l’environnement et du bien-être de mes animaux, je suis rentré dans le processus du Label Bas Carbone. Pour cela, DANONE m’a ouvert les portes de leur démarche « Les 2 Pieds sur Terre ». Cette collaboration m’a permis de réaliser le diagnostic Cap2’ER afin de connaître l’impact de mon exploitation sur l’environnement.

Ainsi, je découvre que ma production permet de nourrir 1 750 personnes et de stocker 22 tonnes de CO₂ grâce à mes prairies et aux haies les entourant. Je me réjouis de parvenir à nourrir autant de personnes tout en ayant un impact limité sur l’environnement.

Quels sont mes projets afin de limiter d’avantage mon impact sur l’environnement ?


Afin d’aller encore plus loin dans ce raisonnement, je vous dévoile mes différents projets :

Le gain en autonomie fourragère et en protéine

Aujourd’hui, mon système repose sur l’implantation de cultures pour la plupart annuelles. Celles-ci sont plutôt gourmandes en temps de travail et perturbent un peu plus la vie du sol. Pour cela, j’aimerai augmenter la surface avec des espèces fourragères qui permettent d’avoir des rotations plus longues. Cela aurait une incidence directe sur le bon fonctionnement de la vie du sol en aidant les vers de terre à bien travailler ! De plus, les espèces choisies seront mieux adaptées aux changements climatiques en résistant davantage à la chaleur et aux périodes sans pluie car elles sont moins demandeuses en ressource en eau. De ce fait, je pourrai atteindre une meilleure autonomie fourragère.

Ces mélanges multi-espèces ont également un deuxième gros avantage ! Les légumineuses (comme la luzerne) captent l’azote présent dans l’air afin de le restituer dans le sol. Ainsi, les graminées profitent de ce processus pour avoir une fertilisation naturelle grâce à leurs congénères. Ce qui a pour effet direct de réduire les apports sur ces cultures. L’azote étant la matière première de la protéine, les légumineuses sont donc riches en protéines. Ce fourrage de très bonne qualité est ensuite récolté et distribué aux vaches laitières. Ce gain en protéine dans l’alimentation des vaches leur permet de produire un lait avec des vertus parfaites pour fabriquer vos DANETTE.

Je me donne comme objectif d’implanter 3ha de ces mélanges multi-espèces chaque année.

La valorisation de la taille des haies

Mon parcellaire est entouré de plusieurs centaines de mètres de haies. Ces dernières sont un fabuleux refuge pour tout un écosystème qui doit permettre la préservation des espèces végétales comme animales en contribuant à la variété et à la richesse des paysages. Elles sont le garant d’une belle biodiversité !

Elles doivent être entretenues afin de continuer à jouer leur rôle. Leur taille produit du bois que je souhaite valoriser pour la litière de mes petits veaux et de mes génisses. Ce bois sera restitué sous forme de petites plaquettes.

De plus, pour augmenter la capacité de stockage de carbone sur mon exploitation, je souhaite planter une haie de 200m d’ici l’automne afin de créer de nouveaux repaires pour la faune sauvage et limiter l’érosion des sols en pente.

Il y a de nombreux bienfaits dans cette utilisation. Il s’agit d’un produit naturel, sans transformation, et qui sera restitué au sol. De plus, les veaux sont très fragiles à la naissance, ils ont besoin d’une litière sèche et saine. Il s’agit d’un produit naturel et drainant qui convient parfaitement à leur confort. En effet, si les veaux sont bien protégés de l’humidité, il en résultera de meilleures conditions sanitaires pour leur croissance et donc moins d’interventions pour les soigner.

 

Un logement adapté au confort des animaux et de l’éleveur

 

Pour continuer dans cette réflexion de confort et de bien-être animal, les génisses d’un an et jusqu’au vêlage (nom donné pour la mise bas des vaches) seront elles aussi choyées ! Elles ne seront pas jalouses de leurs copines plus jeunes qui sont sur leur matelas de plaquettes de bois. Ces demoiselles auront droit à un logement 3 étoiles pour passer l’hiver au chaud ! Pour cela, je souhaite leur construire un bâtiment dédié pour le logement des génisses et des vaches taries (vaches en repos avant de vêler). En été, ce bâtiment sera utilisé pour le stockage des bons fourrages récoltés sur la période estivale.

Le logement actuel n’est pas implanté à proximité de celui des vaches laitières. Cette gêne m’empêche de prendre soin de mes génisses autant que je le souhaiterais par faute de commodité.

Le nouveau bâtiment sera accolé à la stabulation des vaches. Ce sera un réel gain en confort et en temps de travail pour moi, mais également un plus pour la surveillance de mes animaux.

A quoi va servir la collecte ?

Ainsi j’aimerais pouvoir avancer dans mon projet, pour cela j’ai besoin de mettre en place certaines actions :

- Construction du bâtiment : 40 000€

- Semences de prairie multi-espèces : 1 000€

- plantation d’une haie : 1 000€

Dans un premier temps, je souhaite construire un bâtiment fonctionnel attenant à l’ancienne stabulation construite en 2005 pour pouvoir surveiller d’avantage mes animaux et améliorer mes conditions de travail d’ici ce printemps. Ce bâtiment sera plus lumineux et plus spacieux garantissant un confort maximal.

Dans un deuxième temps, je prévois d’implanter 3 ha de mélange multi-espèces sur trois ans. Les premiers semis commencerons après les moissons qui assureront des fourrages de qualité au printemps prochain.

Dans un troisième temps, je vous sollicite pour la création de nouvelles haies de 400 m pour pouvoir valoriser par la suite les branchages.

Dans le cadre du projet « les deux pieds sur terres », notre laiterie DANONE contribue a hauteur de 7 500€.

Je fixe un premier niveau de collecte de 1 000€ pour pouvoir implanter les prochains semis multi-espèces.

Je vous propose de contribuer au financement d’un second palier de 1 000€ pour l’achat d’arbustes adaptés au milieu en essayant de diversifier au maximum les variétés.

Je financerai par prêt bancaire la construction du hangar car il me semble essentiel de donner le maximum de confort à mes animaux.

Grâce à vos dons, je serai ravi de partager un moment pour vous faire découvrir mon exploitation, ma passion pour les belles vaches dans un paysage rural que j’affectionne tout particulièrement.

L’agriculture et le milieu agricole ont besoin de vous pour assurer un avenir certain au monde rural.

Merci d’avoir pris le temps de lire mon projet et un grand merci pour votre participation.

Succès
Don avec contrepartie
8 520 € collectés
Objectif de 1 000 €
852 %

Projet financé

le 11 avril 2021

Cette collecte est terminée.

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Merci

Un grand merci !



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 25 € ou plus

Du lait

Merci et un bon litre de lait vous attend !!



Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 50 € ou plus

Assistez à la traite

Merci ! Venez découvrir la traite des vaches et mon outil de travail.



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 75 € ou plus

Traite et bon lait frais

Merci ! Venez assister à la traite et découvrir mon outils de travail. Vous repartirez avec deux litres de lait frais.



Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

Rencontre et repas à la ferme

Merci ! Venez pour un moment convivial autour d’un repas à la ferme pour parler de mon exploitation.



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 150 € ou plus

Une journée à la ferme

Merci ! Venez découvrir une journée complète a la ferme!





Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être
Bientôt terminé

Une écurie innovante pour les chevaux de Grand-Coeur

Grand Cœur, Aigueblanche, France
H-17
Don avec contrepartie
5 560 € collectés
123 %

Création totale et innovante de la première Ecurie Active de Savoie pour héberger mes chevaux en nous apportant un maximum de confort.

par Charlene MANGHERA
Bientôt terminé

De bonnes céréales bio respectueuses de l'environnement

Saint-Quentin-Fallavier, France
J-2
Don avec contrepartie
5 143 € collectés
102 %

Soutenez notre conversion en BIO et finançons ensemble nos outils de désherbage mécanique.

par Martial et Anthony VIAL
Etre averti du lancement
Prochainement

Un restaurant engagé au cœur du Perche

 
Prochainement
Obligation
4,85%

Sur le domaine familial, Pauline ouvre un restaurant bio haut de gamme qui met à l'honneur les producteurs de la région.