Création d'une épicerie vrac en Ile-de-France

A la suite d'une reconversion, Victorine souhaite promouvoir un mode de consommation responsable et durable en créant son magasin vrac.

par Lagom

Clichy-la-Garenne, France
Succès
Prêt rémunéré
4,5%
30 000 € collectés
Objectif de 30 000 €
100 %

Taux d'intérêt
4,5%/an
Durée
Échéances
mensuelles
Rang de remboursement
junior
Différé
amortissable avec différé de 6 mois
Montant minimum
50 €

Voir les risques - Voir la fiscalité - Voir les conditions


Projet financé

le 30 décembre 2020

Cette collecte est terminée.

Le mot du porteur de projet

Bonjour à tous,

Après 10 années chez des leaders mondiaux de l’industrie agroalimentaire en marketing et ventes, j’ai profité d’un congé sabbatique pour faire le « tour du Monde » (et oui, en 2019, c’était encore possible). Sans surprise, cette expérience incroyable a ouvert mes chakras, mais m’a surtout permis de constater que nous devions absolument préserver notre belle planète Terre. Lorsque vous faites de la pirogue au milieu d’une Amazonie en feu pour que les industriels de la pâte à tartiner (entre autres) produisent de l’huile de palme et s’enrichissent, vous vous devez de changer le monde et d’agir, même à votre humble niveau!

C’est pourquoi, à mon retour début 2020, j’ai décidé d’entreprendre pour créer un lieu en phase avec mes aspirations et mon envie de changement. Fort heureusement, je me rends compte que, dans cette pirogue, je ne suis plus seule et c’est ensemble que nous façonnerons une consommation en phase avec notre environnement. Au plaisir de vous compter à bord de ce chouette projet!

 

Quel sera le concept?

 

En Suède, consommer « lagom » est la norme et se traduirait par « Ni trop, ni trop peu ». L’idée, c’est avant tout de consommer peu mais bien. Pas de dépenses impulsives et inutiles, les commerces locaux plutôt que les gros centres commerciaux et un point d’honneur à trouver l’équilibre entre ses envies et ses véritables besoins.

Dans cette même veine, le but de ce projet est de rendre le vrac et le zéro déchet attractifs et simples d’utilisation, en aidant les acheteurs à être fiers de leur consommation.

 

Pourquoi à Clichy?

 

Située dans les Hauts de Seine, Clichy est une ville dynamique, qui attire de plus en plus de familles et jeunes actifs. La démographie a fortement évolué au cours des dernières années et est désormais totalement en cible avec celle du vrac : majoritairement des 25-45 ans, désireux d’améliorer leur consommation et de consommer local.

Le local a été attribué par le conseil municipal de Clichy et est situé au 65 rue de Neuilly, en hyper centre, à deux pas du marché central, de Picard Surgelés et autres commerces de bouche (le point vert sur le plan ci-dessous).

A quoi va servir la collecte ?

• 1er stock

 

Sans surprise, pas de produit = pas de vente ! Pour donner envie aux passants de franchir la porte et de basculer à jamais dans l’univers incroyable du mieux consommer, il faut donc de quoi leur proposer des produits intelligents, faits par des marques engagées et bienveillantes. Entre les produits de vrac alimentaire, d’entretien, d’hygiène et de zéro déchet, en passant par une offre traiteur et fromage à la coupe, ce premier stock est estimé à 24 000€. La qualité des produits finira de les convaincre !

 

• Fresque murale

 

De par mon expérience en grande distribution, je suis absolument convaincue que les lieux qui plaisent le plus aux consommateurs et qui les fidélisent sont ceux qui proposent une « expérience shopper » idéale : accueil chaleureux, service irréprochable, catalogue de produits attractif, propreté, etc. Mais surtout, ce sont de jolis lieux, à taille humaine et dans lesquels les clients se sentent bien. N’oublions pas que nous sommes à l’ère où l’esthétisme, l’envie de partager son ressenti et le visuel sont rois ! C’est pourquoi, je mets un point d’honneur à m’entourer de personnes positives, dont le travail apporte une touche esthétique immédiate. Ainsi, une fresque d’une valeur de 3 300€ sera peinte sur le plus grand mur de la boutique par la talentueuse Amy Jones, aussi connue sous le nom de @studiojonesie.

 

• Création du logo et de l’identité visuelle de la marque

 

Enfin, le meilleur moyen de faire bouger les lignes à long terme est de créer une marque de référence pour les consommateurs. Pour ce faire et construire une identité visuelle complète, j’ai choisi de faire appel à une graphiste/directrice artistique très douée et, pour ne rien gâcher, clichoise! Son travail sera complet, du logo à la signature de la marque, en passant par les couleurs et la typographie pour un coût d’environ 2 700€.

Je vous invite d’ailleurs à suivre le travail remarquable de ces deux jeunes femmes sur les liens suivants : https://www.laetitiacostes.com/ et https://studio.jonesie.fr/

 

Merci d'avoir lu jusqu'à la fin et en espérant vous avoir tou.te.s à bord! 

Victorine 

Succès
Prêt rémunéré
4,5%
30 000 € collectés
Objectif de 30 000 €
100 %

Taux d'intérêt
4,5%/an
Durée
Échéances
mensuelles
Rang de remboursement
junior
Différé
amortissable avec différé de 6 mois
Montant minimum
50 €

Voir les risques - Voir la fiscalité - Voir les conditions


Projet financé

le 30 décembre 2020

Cette collecte est terminée.

Besoin d'aide ?

Notre équipe est disponible
investisseurs@miimosa.com
06 33 06 79 27
Planifier un RDV
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Prochainement

Une unité de méthanisation agricole

 
Prochainement
Prêt rémunéré
5,5%

Les agriculteurs sont les moteurs des énergies renouvelables en développant la production de biogaz sur leurs exploitations.