Des brebis en Suisse Normande

Je me lance et j'ai besoin de vous pour l'achat de mes premières brebis Bleu du Maine en Suisse Normande !

par Florian DE JACQUELOT

La Ferme de la Bruyère, Le Détroit, France
J-18
Don avec contrepartie
10 040 € collectés
Objectif de 15 000 €
66 %
Contribuer

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif.


Partager ce projet

Présentation du projet

Un grand grand merci à tous les contributeurs et contributrices. Cela fait vraiment chaud au coeur de se sentir soutenu de la sorte. J'ai hate de vous voir.

Nouvel objectif de 15 000€ pour la collecte.
Devant un tel élément, je souhaite acquérir une dizaine de brebis supplémentaires pour atteindre mon objectif initial de 50 brebis pour démarrer mon activité. Le reste de la collecte servira à financer l'aménagement de la bergerie (claie, abreuvoir,...).

Résultat de recherche d'images pour "uk flag" Fichier:US flag 49 stars.svg Résultat de recherche d'images pour "australian flag"  English version here -

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis Florian de Jacquelot et je vais devenir éleveur de Brebis à la ferme de la Bruyère, située dans le Calvados.

Un parcours de voyageur qui me ramène en Normandie

 

Après des études d'agronomie et plusieurs stages dans des fermes, je me suis engagé dans le domaine de la solidarité internationale. Ainsi, j'ai vécu durant 6 ans dans plusieurs pays d'Afrique en travaillant pour des ONG sur des enjeux de développement rural. Puis, j'ai continué cet engagement au CCFD-Terre Solidaire auprès des paysans et paysannes d'Afrique de l'Ouest. C'est avec eux que j'ai pris le goût de l'élevage et que la graine de devenir paysan un jour à continuer à germer dans ma tête.

En 2017, lorsque l'ancien fermier a annoncé son départ de la ferme de la Bruyère, c'était l'occasion parfaite de poursuivre mon rêve de devenir paysan. C'est ainsi que l'aventure a doucement commencé avec la reprise du bail de la ferme et une gestion à distance pour pouvoir démarrer mon installation agricole. Durant deux ans, j'ai été à la fois papa de deux filles, salarié d'une association et agriculteur à titre secondaire, ca faisait trop. L'été 2019, nous avons déménagé à proximité de la ferme pour accélérer mon projet et nous y voila !

Fini, Paris, sa pollution, son rythme de vie à 100 à l'heure, fini les voyages aussi (enfin pour l'instant et peut être pour longtemps?) !

Ces derniers mois, j'étais en stage pour apprendre le métier d'éleveur de brebis auprès de trois paysans et paysannes du Limousin, de la Manche et du Calvados. Je les remercie de m'avoir transmis leurs savoir-faire et leurs connaissances qu'ils ont pu me transmettre. A leurs cotés, j'ai appris à soigner et nourrir les brebis et les agneaux, participé aux activités de tonte, et pu échanger sur les meilleures pratiques pour la gestion des pâturages,...

Aujourd'hui, je suis prêt à me lancer dans l'élevage et avoir mon propre troupeau.

La Ferme de la Bruyère pour accueillir les Brebis !

La ferme de la Bruyère est une petite ferme de 45 ha située aux portes de la Suisse Normande avec ses collines et falaises (enfin, ça reste la Normandie). C'est une vieille ferme un peu isolée du village du Détroit avec un paysage typique du coin : le Bocage composé de  prairies, champs de céréales et quelques bois limitrophes. Elle appartient à ma famille depuis plus de 150 ans.

Durant de nombreuses années, elle a été gérée par des fermiers qui pratiquaient une agriculture respectueuse de l'environnement de type polyculture-polyélevage avec des animaux, des cultures variées et des pré-vergers. Puis, avec la modernisation de l'agriculture, la ferme a été spécialisée en élevage laitier. Petit à petit, les haies ont disparu, les vergers ont été arrachés et les prairies retournées. Le mouton fort présent avant la guerre a disparu. Mon grand-père en possédait une dizaine qui venaient en complément de ses autres activités agricoles. C'est aussi un peu de cela que je cherche à recréer, du bocage, des pré-vergers de pommiers, et une agriculture diversifiée...

L'agroécologie comme base de mes pratiques agricoles

 

Les pratiques anciennes m'inspirent beaucoup car elle respectaient mieux l'environnement et permettait une bonne valorisation des différents champs. C'est ce que je souhaite développer une alliance de savoir-faire anciens avec une gestion plus moderne des cultures (paturages tournant dynamiques, rotation des cultures et des animaux, bien-être animal).

Au cours de mon parcours, cette forme renouvellée d'agriculture, respectueuse de l'environnement, des humains et des animaux, je l'ai souvent rencontrée chez des paysans et paysannes qui défendent l'agroécologie paysanne. En tant que chargé de projet, c'est ce que j'ai pu appuyer auprès d'organisations paysannes en Afrique.

Dans ma ferme, mes brebis seront principalement nourries à l'herbe, la plupart du temps dans les prairies et avec du foin lors des périodes hivernales et des agnelages. Elles auront un peu de céréales et de légumineuses pour apporter un peu plus d'énergie à certains moments. Je souhaite aussi les nourrir avec des arbres, en particulier le saule que je replante depuis plusieurs années. En effet, les canicules répétées rendent de plus en plus précaire l'alimentation des troupeaux et le recours aux ressources fourragères arborées peut  constituer une solution vis-à-vis du réchauffement climatique.

La production se fait sous le signe de l'agriculture biologique. Les prairies sont déjà certifiées bio et le troupeau que je cherche doit être en agriculture biologique.

Les brebis Bleu du Maine de Didier Juigné

 

Récemment, j'ai pu rencontrer un éleveur, M. Didier Juigné, qui prend sa retraite, et à qui je vais acheter une partie du troupeau. M. Juigné, et son père avant lui, ont travaillé à la conservation et la sélection de cette race depuis 50 années. Il est l'un des éleveurs de Bleu du Maine les plus reconnus et il a remporté de nombreuses médailles dans les concours. Si, comme moi, vous êtes allés au salon de l'agriculture et que vous êtes arrêtés au stand des Bleu, vous avez très certainement croisé ses magnifiques brebis. C'est aussi l'un de deux éleveurs professionnels en agriculture biologique.

J'ai fait le choix de la Brebis Bleu du Maine pour plusieurs raisons. C'est une race herbagère et rustique très adaptée à l'élevage en plein air. Les brebis se comportent très bien dans nos herbages parfois humides et seront très à l'aise dans un système extensif comme celui que je souhaite mettre en place. C'est aussi une race qui a su garder de nombreuses qualités pour des races de conservation avec une bonne prolificité (au moins deux agneaux par brebis), une qualité maternelle reconnue avec une bonne production de lait et enfin une très belle qualité de laine. D'ailleurs, j'aimerais valoriser ma laine dans un projet porté par Stéphanie Maubé chez qui j'ai pu faire un stage: http://lainesalouest.fr/

Et puis, simplement, je les trouve personnellement très belles avec leur teint bleuâtre et leurs oreilles longues et fines de cette même couleur.

La race est originaire de la frontière entre la Mayenne et la Sarthe, issue de croisement entre des races anglaises anciennes et les races locales du Maine. Elles partagent de nombreuses caractéristiques avec ses cousines, comme la rouge de l'Ouest ou les races de la Manche : Cotentine, Avranchine et Roussine.

Une vente directe et locale d'agneaux

 

Le troupeau sera de "petite" taille et pour le valoriser au mieux, les agneaux seront commercialisés en vente directe à la ferme, ainsi que dans les AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) du secteur (Falaise, Thury-harcourt, Caen). C'est important pour moi d'être en contact direct avec les consommateurs, leur expliquer ma manière d'élever et les produits que je propose.

La viande sera commercialisé, mise sous vide en caissette : demi-agneau ou quart d'agneau (gigot ou épaule, poitrines et quelques côtelettes). La production sera limitée, environ 20 agneaux la première année et jusqu'à une centaine au bout de 5 ans. Ainsi, je souhaite que parmi les soutien à ce financement participatif, je trouve aussi des potentiels clients. D'autres parts, certaines des agnelles seront élevées pour la vente à d'autres éleveurs.

A terme, les activités de la ferme vont aussi se développer. nous avons démarré un jardin permacole avec de la production de légumes et de fruits. Je prévois de planter 4 ha de pré-vergers d'ici 5 ans. Il y aura aussi une production de céréales que je souhaite transformer dans un second temps. Mais, demain, c'est surtout les brebis qui m'attendent !

La prochaine grande étape est donc l'acquisition de mes 40 premières brebis et, pour cela, j'ai besoin de votre soutien.

A quoi va servir la collecte ?

En effet, le démarrage d'une activité d'élevage demande de nombreux investissements :

  • Achat du cheptel
  • Aménagement de la bergerie : des barrières, des claies, des abreuvoirs en bois lors de la période hivernale
  • Aménagement et clotures des champs : grillage
  • Achat du matériel agricole pour faire les foins et transporter les ballots
  • Et je souhaite aussi réhabiliter une partie du bocage dégradée et recréer des prés-vergers.

Au final, je souhaite pour cette première année investir autour de 50 000€. Une partie sera financée par un crédit, une partie par un apport personnel. Je souhaite que cette collecte pour l'achat des brebis permette de soulager mon endettement et ainsi sécuriser le démarrage de l'activité.

Une brebis vaut entre 180 € et 290 € en fonction de son âge et de ses qualités. Donc si je souhaite en acquérir 40, il me faut près de 10 000 € pour démarrer sereinement avec un troupeau de qualité. 40 brebis vous allez me dire, ça fait beaucoup. Pour vous donner une idée en terme de vaches, cela correspondrait à 6 vaches. Deux béliers sont également prévus pour tenir compagnie aux dames. A terme, je souhaite avoir environ 150 brebis pour pouvoir élever suffisamment d'agneaux et ainsi vivre correctement de mon activité.

Je me donne, à vous aussi d'ailleurs, un premier objectif de collecte de 7 500€. Cette somme servira donc à acheter au moins 30 brebis.

Si on arrive à dépasser l'objectif initial de la collecte, vos contributions serviront à acquérir les 10 autres brebis et les deux béliers voir financer une partie du matériel pour l'aménagement de la bergerie et des parcelles. Je souhaite acquérir du matériel adéquat pour soigner au mieux les brebis et les agneaux à venir. J’essayerai de tout faire pour qu’elles se sentent bien même si les brebis trouvent souvent que l'herbe est plus verte chez le voisin...

1er objectif de collecte atteint. Le nouvel objectif est de 10 000 €, cela va permettre de financer la totalité des 40 brebis.

Si vous ne pouvez ou ne préférez pas faire de don via internet, vous avez la possibilité d'envoyer votre contribution par chèque à mon adresse :

Florian de Jacquelot, 10 rue du Val d'Ante, 14700 Falaise

Vos chèques seront transmis à MiiMOSA pour rejoindre le reste de la collecte. N'oubliez pas de m'indiquer vos coordonnées complètes (mail, téléphone, adresse postale) pour que je puisse vous tenir au courant de la disponibilité de vos contreparties et pour que je puisse vous les envoyer.

J'espère que mon projet vous plaît. Il est pour moi une nouvelle étape essentielle de ma vie ancrée dans des choix agricoles: agriculture biologique, élevage de petit taille, race rustique et herbagère dans un territoire qui a besoin de voir émerger de nouveaux projets et perspectives agroécologiques.

Je vous remercie d'avance de votre soutien qui va me permettre de me lancer dans cette aventure et de devenir berger et de faire aussi plaisir à mes apprenties bergères.

Je vous attends donc prochainement à la ferme !

  

 

J-18
Don avec contrepartie
10 040 € collectés
Objectif de 15 000 €
66 %

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif.


Partager ce projet

Contreparties

Pour 15 € ou plus

Un merci sincère !

Un merci sincère pour votre contribution. Je partagerai (si vous le souhaitez) votre nom sur la page Facebook et je vous enverrai une carte postale de la ferme avec les brebis !


Disponibilité : Octobre 2020
Livraison : Nationale France métropolitaine

Sélectionner

Pour 30 € ou plus

Mes remerciements et votre générosité affichée !

Un grand merci ! En plus de la première contrepartie, vous recevrez une carte postale pour les deux prochaines années (jusqu'à 2022). Votre nom sera affiché sur le panneau des donateurs de la ferme.


Disponibilité : Octobre 2020
Livraison : Nationale Quantité restante : 23

Sélectionner

Pour 50 € ou plus

Venez visiter la ferme et la diversité du bocage !

Wahou ! Merci ! En plus de la contrepartie précédente, je vous invite à passer à la ferme et à partager mon quotidien et celui des brebis. A vous de choisir la saison (les agneaux naissent à la fin de l'hiver). Nous visiterons la ferme, ces bocages et la biodiversité que je souhaite cultiver ici. Durant cette visite, j'aimerais vous transmettre des clés de compréhension de l'écosystème de l’élevage : l'eau, les prairies, les arbres, les brebis.


Disponibilité : Octobre 2020
Livraison : A retirer sur place Quantité restante : 29

Sélectionner

Pour 80 € ou plus

Profitons-en pour manger ensemble à la ferme + 1kg de viande

Que de générosité ! Encore merci ! En plus des contreparties précédentes, je vous invite à déjeuner ou à diner (2 pers. + enfants) après notre visite. Je prendrai plaisir à vous mijoter un bon plat à partir des légumes du jardin. Si vous voulez du mouton pour le repas, je vous laisse mijoter jusqu'à l'été 2021. Nous en profiterons pour déguster un bon cidre ou une bonne bière locale. Calvados en digestif pour les amateurs ! Vous repartirez avec 1 kg de viande (à partir de l'été 2021).


Disponibilité : Octobre 2020
Livraison : A retirer sur place Quantité restante : 0

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

Un week-end à la ferme en camping et 1 kg de viande

Je suis épaté par votre générosité ! Là on parle sérieusement d'un.e amoureux.se de la campagne. En plus des contreparties précédentes, je vous propose donc un week-end à la ferme en tente ou dans une chambre aménagée : diner et petit-déjeuner compris. Max: 2 personnes et 2 enfants. J'ai hâte de vous avoir à la ferme. La viande ne sera disponible qu'à partir de l'été 2021.


Disponibilité : Septembre 2020
Livraison : A retirer sur place merci de me prévenir à l'avance au moins 10 jours que je prépare Quantité restante : 0

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 120 € ou plus

Visitez et repartez avec de la laine de brebis !

En plus de la visite, je vous offre 2 pelotes de laine de laineàlouest pour laisser libre création à vos goûts et imaginations. Les pelotes sont de 100g soit 150m en aiguilles 5. Il y a de la laine de Bleu du Maine dedans !


Disponibilité : Novembre 2020
Livraison : A retirer sur place A retirer sur place. Quantité restante : 7

Sélectionner

Pour 150 € ou plus

Parrainez une brebis et 2 kg de viande

Merci de votre solidarité. En plus de la contrepartie à 80€ (visite de la ferme et déjeuner/diner), vous parrainez l'achat d'une brebis ! Vous pourrez choisir son nom et je vous enverrai une photo dédicacée. Je tâcherai de vous donner de ses nouvelles régulièrement. Vous pourrez repartir avec 2 kg de viande (à partir de l'été 2021).


Disponibilité : Octobre 2020
Livraison : A retirer sur place Pour la viande, il faut attendre l'été 2021 Quantité restante : 15

Sélectionner

Pour 250 € ou plus

Parrainez une brebis et recevez un quart d'agneau

Que de merci ! Et profitez de la bonne viande! En plus de la contrepartie précédente, lors de votre visite, vous repartirez avec un quart d'agneau. Il faudra attendre un peu, je pense pouvoir produire les premiers agneaux au cours de l'été 2021. D'ailleurs, vous pouvez donc venir plusieurs fois, presque quand vous voulez !


Disponibilité : Juillet 2021
Livraison : A retirer sur place a retirer sur place Quantité restante : 19

Sélectionner

Pour 500 € ou plus

Parrainez deux brebis et recevez un demi agneau

Que dire... Merci n'est pas assez fort !!! Choisissez le nom pour deux brebis lors de votre visite. Vous pourrez repartir avec un colis d'un demi-agneau bio (gigot, épaule, poitrine, collier et des côtelettes).


Disponibilité : Août 2021
Livraison : A retirer sur place A retirer sur place. Merci de prévenir au moins 3 semaines à l'avance pour préparer en conséquence. Quantité restante : 4

Sélectionner
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Planet biomix 2
Prochainement

Du biogaz dans le Loiret !

 
Prochainement
Prêt rémunéré
5,5%

Imaginez une énergie renouvelable produite à partir d'effluents d'élevage et de déchets agricoles... L'avenir s'offre à vous !