Des hommes : les Chichante | Des vaches : les Montbéliardes

Du confort et du bien-être pour « lait » hommes et « lait » vaches !

par Pierre NABARRA

SIREN: 803617851

Arthez-d'Asson, France
J-20
Don avec contrepartie
1 410 € collectés
Objectif de 1 000 €
141 %

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif.


Partager ce projet

Présentation du projet

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue à Arthez d’Asson dans le piémont Pyrénéen.

Je m’appelle Pierre, j’ai 28 ans et je me suis installé en 2014 avec mes parents sur notre exploitation laitière familiale depuis plus de 3 générations.

Mon père et moi avec une partie de notre troupeau 

C’est en 1987 que ma mère a repris l’exploitation de ses beaux-parents, déjà éleveurs laitiers. Mon père l’a rejointe en 1994.

En 2014, suite à mon installation j’ai pu bénéficier d’une augmentation de notre SAU (Surface Agricole Utile), ce qui m’a permis de finaliser mon projet de jeune agriculteur dans la continuité de la production laitière. Pour cela, j’ai souhaité m’associer avec mon père et nous avons créé le GAEC CHICHANTE.

Notre exploitation au pied des montagnes

Aujourd’hui, notre troupeau est constitué de 60 vaches laitières et de 40 génisses Montbéliardes. Il s’agit d’une race rustique que nous affectionnons particulièrement pour son caractère calme et que nous présentons lors de concours régionaux. Elles produisent 400 000L de lait par an qui sont livrés à la laiterie Danone de Villecomtal-sur-Arros, à une heure de la ferme.

Nos vaches sortent toute l'année, tant que le temps le permet 

Depuis 2020, nous élevons aussi 10 blondes d’Aquitaine valorisées en vente directe.

Située en zone de montagne, notre SAU se compose de 60ha avec 42ha de prairies dont 15ha de pâturage tournant. De part sa rusticité, la race Montbéliarde est bien adaptée à notre système essentiellement herbagé de moyenne montagne. Cette caractéristique leur permet d’être dehors toute l’année tant que les conditions le permettent.

Historiquement, mes parents montaient les vaches à l’estive. J’ai toujours souhaité reprendre cette pratique et c’est au travers de la diversification viande que nous avons pu à nouveau la mettre en place depuis l’année dernière et d’y associer également quelques génisses montbéliardes.

Nos vaches en estive

Notre système alimentaire est essentiellement basé sur le pâturage quand la saison le permet, de maïs fourrage, d’enrubannage et de foin en hiver, avec une distribution manuelle des concentrés.

"Aujourd’hui nous souhaitons aussi bien faire évoluer notre autonomie protéique, le bien-être de nos vaches laitières, que nos conditions de travail."

C’est pour assurer ces ambitions que nous avons adhéré au programme environnemental « Les 2 Pieds sur Terre » de notre laiterie Danone. A travers un diagnostic carbone de l’exploitation, l’outil CAP2ER de l’Institut de l’élevage nous a permis d’identifier des leviers d’action en cohérence avec nos attentes.

Les leviers du bilan carbone nous permettront de passer d’une empreinte carbone de 1,29 kg èq.CO2 par litre de lait produit à 1,09 kg èq.CO2. Ceci correspond à une réduction de 22%, soit 112 tonnes de carbone évitées par an.

Vaches allaitantes à la pâture

A quoi va servir la collecte ?

Notre projet qui s'élève à 17 800€ porte sur deux axes

-Améliorer nos conditions de travail pour nous libérer du temps et réduire la pénibilité de l’astreinte.

- Développer l’autonomie protéique de l’exploitation et assurer le bien-être des animaux en fractionnant les apports de concentrés.

Aujourd’hui, mon père et moi passons 2 heures par jour à nourrir notre troupeau. Nous souhaitons investir dans un distributeur automatique de concentré ou DAC et dans un silo de stockage du concentré qui nous permettront de gagner en temps et en pénibilité de travail tout en garantissant une ration adaptée aux besoins nutritionnels individuels de chacune de nos vaches. Le « DAC » permettant de répartir les quantités journalières en plus de 10 micro-repas.

Installation d’un distributeur automatique de concentré ( DAC) : 8000€

Installation d’un silo de stockage du concentré de 10m3: 7900€

Vache mangeant sa ration de concentré au DAC

Dans notre système montagne contraint par les pentes, chaque parcelle mécanisable est importante. Historiquement l’entraide a toujours fait partie de notre méthode de travail mais nous prestions les ensilages par une entreprise agricole. Aujourd'hui, nous réalisons les travaux d’ensilage au sein de la CUMA d’Asson. 

Notre objectif est d’augmenter l’autonomie alimentaire et protéique de notre exploitation afin de réduire l’achat à l’extérieur. Notre principal levier est de développer la couverture de nos sols en réalisant des intercultures après le maïs. Elles seront valorisées sous forme de fourrages riches en protéines et permettront le stockage de carbone et l’amélioration de la structure du sol.

Nous avons également la volonté de simplifier le travail du sol afin de limiter son érosion : grâce à notre CUMA qui va ’investir dans un semoir direct, nous allons pouvoir tester de nouvelles techniques de travail simplifié (TCS) pour le renouvellement des prairies.

Mise en place de 12ha de dérobées (raygrass d’Italie + trèfle incarna) après maïs : 960€

Implantation de 5ha de méteil (triticale, pois et vesce) : 900€

Exemple d'une interculture protéique : un méteil constitué de pois, de fèverole et de triticale

Ces investissements s’inscrivant dans notre transition vers l’Agriculture Régénératrice soutenue par notre laiterie Danone, cette dernière finance notre projet à hauteur de 7500€.

En soutenant notre projet, voici ce à quoi vous contribuerez :

En fixant un 1er palier à 1000€, nous implanterons des dérobés et des méteils dans notre système afin d’augmenter l’autonomie protéique de l’exploitation.

Notre 2nd palier de 2000€ nous permettra de couvrir les frais d’installation du DAC.

Un grand MERCI à tous pour vos contributions !

Si certains d’entre vous souhaitent nous soutenir par chèque ou espèces, voici notre adresse :

GAEC Chichante
24 Pont du Moulin
64800 ARTHEZ D’ASSON

MERCI BEAUCOUP

J-20
Don avec contrepartie
1 410 € collectés
Objectif de 1 000 €
141 %

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif.


Origine des contributions :

100% particuliers | 0% professionnels


Partager ce projet

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Un GRAND MERCI !

Votre nom est inscrit dans notre projet



Sélectionner

Pour 20 € ou plus

Une bouteille de lait frais

Venez nous rencontrer et repartez avec une bouteille de bon lait frais



Sélectionner

Pour 30 € ou plus

Parrainez une génisse

Pour vous remercier, baptisez une petite génisse, nous vous enverrons sa photo.



Sélectionner

Pour 50 € ou plus

Des yaourts de notre laiterie Danone

Pour vous remercier de votre implication, nous vous offrons des yaourts fabriqués dans le Sud-Ouest par notre laiterie Danone située à Villecomtal-sur-Arros.



Sélectionner

Pour 80 € ou plus

Visite de la laiterie de Villecomtal

Pour en savoir plus sur le devenir de notre lait, nous vous proposons une visite guidée de notre laiterie Danone située à Villecomtal, dans le Gers. (Hors Période Covid)



Sélectionner

Pour 150 € ou plus

Transhumance 2021

Pour vous remercier de votre générosité, accompagnez nous à l'estive et profitez des beaux paysages pyrénéens.



Sélectionner
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Prochainement

Une unité de méthanisation agricole

 
Prochainement
Prêt rémunéré
5,5%

Les agriculteurs sont les moteurs des énergies renouvelables en développant la production de biogaz sur leurs exploitations.