Développer un élevage en vente directe à Laon

Soutenez cette reprise d'exploitation qui développe la vente directe et l'élevage extensif !

par SCEA Des Beaux Jours

Étouvelles, France
Succès
Prêt rémunéré
4%
30 000 € collectés
Objectif de 30 000 €
100 %

Taux d'intérêt
4%/an
Durée
Échéances
mensuelles
Rang de remboursement
junior
Différé
amortissable avec différé de 3 mois
Montant minimum
50 €

Voir les risques - Voir la fiscalité - Voir les conditions


Projet financé

le 11 février 2019

Cette collecte est terminée.

Le mot du porteur de projet

Après une premiere partie de ma vie active exercée dans le domaine de la formation professionnelle au sein de PME / TPE dans les domaines du marketing de la vente et de la gestion, j'ai choisi de me reconvertir dans l'élevage bovin et porcin. Issu d'une famille d'agriculteurs, un retour aux sources réflechi s'opère pour moi en reprenant une exploitation agricole à dominante élevage et en y développant de la vente directe bio.

Cette dite exploitation est le GAEC des Beaux Jours, sise dans l’Aisne au sud de Laon. Elle compte 116 ha de SAU cultivés en conventionnel (80 ha de pâtures et 36 ha dédiés aux cultures céréalières). Avant la reprise en octobre 2018, l’activité principale de l’exploitation était la production de lait. Depuis, j'ai vendu le cheptel lait pour faire place à un cheptel bovin allaitant (race limousine) de 40 vaches (+ 36 veaux en moyenne par an), un cheptel ovin de 20 brebis, et un cheptel porcin de 40 têtes (engraissement sur 2 mois). Les cheptels ovin et porcin arriveront sur l’exploitation en janvier 2019 lorsque les bâtiments seront prêts. J'ai aussi entrepris la conversion en bio de l’exploitation depuis ma reprise. Comme vous l'avez compris, mon projet est de développer une agriculture biologique porteuse de sens et de valoriser mes productions en direct au plus proche des consommateurs.
 


Ainsi l’abattage et la transformation des animaux seront effectués par un prestataire local. Les produits transformés issus de l’abattage seront écoulés en caissettes selon 3 canaux :

> Vente directe avec un magasin à la ferme (20% du chiffre d'affaires prévisionnel)

> Vente en circuit court (60% du chiffre d'affaires prévisionnel) via :
- La ruche qui dit oui (point de vente à Laon) ;
- Deux revendeurs partenaires, Saveurs d’autrefois à Thiais (région parisienne) et Délice du terroir à Meaux ;
- 3 AMAP ;
- le magasin biocoop de Laon.

> Vente en circuit traditionnel à la coopérative EMC2 (en vif, 20% du chiffre d'affaires)
 

J'ai prévu d'embaucher une personne sur l’exploitation, sur la partie élevage et nous avons conclu une entente avec un agriculteur voisin pour qu'il s’occupe des travaux agricoles sur la partie céréalière de la ferme. Grâce à cela, je pourrai me concentrer davantage à la commercialisation de mes viandes et autres produits transformés.

 

A quoi va servir la collecte ?

Je souhaiterais lever 30 000 € via MiiMOSA dans le but de financer une partie du nouveau cheptel (ovin et porcin) ainsi que pour rénover et transformer l'ancienne salle de traite en salle de découpe aux normes pour une location à une société d’abattage et de découpe.

Un grand merci à tous pour votre soutien !

Gilles MAGNIER, le porteur de projet
 

 

Succès
Prêt rémunéré
4%
30 000 € collectés
Objectif de 30 000 €
100 %

Taux d'intérêt
4%/an
Durée
Échéances
mensuelles
Rang de remboursement
junior
Différé
amortissable avec différé de 3 mois
Montant minimum
50 €

Voir les risques - Voir la fiscalité - Voir les conditions


Projet financé

le 11 février 2019

Cette collecte est terminée.

Besoin d'aide ?

Help stan
Stanislas BEGUIN

Responsable prêteurs

stanislas.beguin@miimosa.com
06 20 91 31 28
Contacter
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Planet biomix 2
Prochainement

Du biogaz dans le Loiret !

 
Prochainement
Prêt rémunéré
5,5%

Imaginez une énergie renouvelable produite à partir d'effluents d'élevage et de déchets agricoles... L'avenir s'offre à vous !