Succès
Prêt rémunéré
30 000 € collectés
Objectif de 30 000 €
100 %

Projet financé

le 04 mai 2019

Cette collecte est terminée.

Du fromage de chèvres poitevines en Bretagne

Assistez Karine dans le financement de son installation caprine en biodiversité dans les Côtes-d’Armor

par La Chevrerie De Saint Adrien - EARL Capri Breizh

Saint-Adrien, France
Succès
Prêt rémunéré
30 000 € collectés
Objectif de 30 000 €
100 %

Projet financé

le 04 mai 2019

Cette collecte est terminée.

Le mot du porteur de projet

Après un parcours professionnel varié et riche d'expériences, je souhaite désormais créer mon entreprise en cohérence avec l'intérêt que je porte à l'agriculture biologique mais aussi avec mes valeurs personnelles.

C'est pour cela que j'ai choisi de créer une ferme caprine biologique avec une race bien particulière : la chèvre poitevine. Elle fait partie d'un programme de sauvegarde et de conservation géré par l'ADDCP (association pour la défense et le développement de la chèvre poitevine)

http://www.chevre-poitevine.org/

Mon souhait est de travailler avec une race à petits effectifs afin de participer à sa sauvegarde et, ce faisant, valoriser la biodiversité de notre beau pays.

La chèvre poitevine est très particulière de part la grande qualité et la richesse de son lait, qui en fait une race typiquement fromagère, mais aussi par la qualité gustative des produits qui en découlent. S'installer avec cette race, c'est promouvoir un patrimoine génétique, valoriser mon terroir et fabriquer des produits de qualité. C'est aussi travailler avec une race rustique adaptée au climat océanique et aux conditions d'élevage en bio, privilégiant le pâturage.

Avouez qu'elle est belle la poitevine ! 

Outre ses qualités fromagères et sa rusticité... Avec sa roble noire et blanche, sa tête expressive ornée de belles cornes, le tout avec un caractère agréable et paisible... C'est pour toutes ces raisons que je suis littéralement tombée en amour pour cette race, et que je souhaite partager mon avenir avec elle.

J'ai réservé récemment mes 30 chevrettes (elles seront la base de mon troupeau) chez Matthias Chebrou qui a une pépinière, "La Ferme du Vieux Chêne", dans les Deux Sèvres. Voici quelques-unes de mes petites chevrettes ... adorables non?

  

   

      

   

 

 

 

Un grand bâtiment qui servait auparavant à des vaches laitières sera rénové et adapté pour les besoins des chèvres, de la traite et de la transformation.

Mon but est de fabriquer des fromage lactiques (bûche, pavé, crottin, palets...à différents stades d'affinage), des fromages de type "pâte pressée" (ex : tomme) et des yaourts et fromages blancs (natures ou aux fruits de saison). Je souhaite aussi fabriquer du savon, le lait de chèvre étant reconnu (mais méconnu) pour ses propriétés hydratantes exceptionnelles.

Avant de lancer le projet, j'ai réalisé une étude de marché solide qui a révélé que la demande est plus forte que l'offre en produits fermiers caprins. C'est le cas dans mon secteur mais aussi au niveau national, ce qui m'a poussé à persévérer.

Pour mettre toutes les chances de mon coté, et suite à une première formation agricole il y a quelques années, j'ai suivi une formation au centre du Pradel en Ardèche. C'est une ferme expérimentale caprine à la pointe de l'élevage et de la transformation.

Côté vente, je mise essentiellement sur la vente directe. C'est-à-dire à la ferme bien sûr, avec des jours et heures dédiées mais aussi quelques marchés bien ciblés. L'autre partie de ma production fournira les biocoops, les épiceries fines et quelques supermarchés qui m'ont déjà fait part de leur intérêt. Par le biais de mon étude de marché, j'ai déjà approché un bon nombre de futurs partenaires. Je vais également créer un site internet qui permettra de faire connaître ma ferme, mes chèvres et mes produits.

A quoi va servir la collecte ?

Et voilà ! Maintenant, il faut se retrousser les manches pour faire tous les travaux d'aménagements des bâtiments et construire la fromagerie afin de faire tourner l'exploitation.

Du travail en perspective avant l'arrivé des chevrettes cet été, puis la mise à la reproduction à l'automne, pour avoir de jolis chevreaux en 2020 et commencer à avoir du lait.

Bien sûr, travailler avec Miimosa fait partie de ma démarche, c'est pourquoi je vous sollicite pour financer la trésorerie nécessaire au lancement de mon exploitation. J'espère que vous serez nombreux à soutenir mon projet et à y participer. Ce faisant, vous soutiendrez la biodiversité de nos régions et participerez à la sauvegarde de la chèvre poitevine.

Karine, gérante et fondatrice de l’EARL Capri Breizh.

 

Éléments financiers

Accès restreint

Veuillez vous connecter pour accéder à ces informations.

S'identifier

Évaluation et informations

A
B
C
I
Intérêts
4,25%
Périodicité
mensuel
dès juillet 2019
Durée
60 mois
Différé d'amortissement
12 mois

Simulez vos intérêts

1000

prêtés

perçus

Montants bruts estimés avant fiscalité, en l’absence de défaut ou de retard de paiement. Voir fiscalité

Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Metha1
Prochainement

Construction d'un méthaniseur en Lorraine !

 
Prochainement
Prêt rémunéré
6,5%

Accompagnez 4 agriculteurs lorrains dans la construction d'un méthaniseur valorisant leurs effluents en chaleur et électricité verte