Du photovoltaïque pour les chèvres de la Sabeyanne !

La ferme de la Sabeyanne implantée en site isolé,doit renforcer sa production d'électricité par l'installation des panneaux photovoltaïques.

par Bruno CARRON

Roumoules, France
Succès
Prêt rémunéré
3,5%
15 000 € collectés
Objectif de 15 000 €
100 %

Taux d'intérêt
3,5%/an
Durée
Échéances
mensuelles
Rang de remboursement
junior
Différé
aucun
Montant minimum
50 €

Voir les risques - Voir la fiscalité - Voir les conditions


Projet financé

le 13 janvier 2020

Cette collecte est terminée.

Le mot du porteur de projet

Je me nomme Bruno Carron. Après avoir enseigné quelques années en Espagne, je suis rentré avec Annette et nos enfants pour démarrer de nouveaux projets et notamment celui qui me tenait à coeur depuis longtemps :


Monter une exploitation agricole verte, autonome et durable.


Titulaire du Bac Agricole ce projet est en fait une vocation, un rêve de toujours.

J'ai donc doucement commencé par la culture de plantes aromatiques transformées comme le thym, le romarin, la sarriette, le safran et tant d'autres que je transforme en sirops, huiles essentielles ou plantes séchées. Par la suite, j'ai rajouté l'élevage de chèvres pour faire du fromage.

Aujourd'hui la plupart de mes produits ont la mention Nature & Progrès et je travaille sans aucun pesticide.

Quant aux chèvres, la traite est entièrement manuelle et je prends soin d'elles en utilisant autant que possible des méthodes naturelles dans le respect des savoirs ancestraux.

Les produits à base des plantes aromatiques de la ferme

Pour cet élevage il nous a fallu trouver un terrain pour bâtir, à défaut de trouver une exploitation à reprendre. Cela n'a pas été facile et le terrain trouvé est situé dans un vallon, isolé du village, bien qu'à seulement 3km : il n'y a ni eau, ni assainissement, ni électricité, ni téléphone.

Après plusieurs mois, le permis de construire nous a enfin été accordé par la mairie mais sous l'unique condition que nous prenions entièrement à notre charge les travaux d'installation de ces éléments, notamment de l'alimentation électrique.

Et l'aventure a commencé...

Nous voulions construire avec des matériaux les plus naturels possibles et issus de ressources locales, de façon à avoir des bâtiments sains, durables, respectueux de l'environnement, recyclables... bref, des bâtiments en accord avec nos valeurs, qui s'inscrivent dans ce qu'on appelle maintenant la transition écologique et énergétique durable.

Nous avons donc choisi d'utiliser principalement le bois, la terre, la pierre et la paille de lavande.

En 2009, je construis le forage pour l'approvisionnement en eau de l'exploitation. Cette eau souterraine provient directement des montagnes.

Cependant le forage fonctionne alors avec un groupe électrogène alimenté au fuel... bonjour le carbone !

En 2012, nous installons une éolienne. Cette source d'énergie devait permettre l'alimentation d'une grosse partie de l'exploitation en énergie renouvelable et verte. C'était, malheureusement, sans compter sur les nombreux problèmes posés par l'entreprise en charge des travaux...

Il a donc fallu près de 4 années pour que l'éolienne et son installation électrique soit fonctionnelle, et ce, avec l'intervention de plusieurs entreprises : avocats, experts, installateurs et réparateurs ; un budget important qui n'était pas prévu...

En 2015, je travaille sur l'installation du système d'assainissement par phytoépuration sur lit de Phragmites. Il s'agit d'un système d'assainissement naturel qui filtre et purifie les eaux usées en utilisant des roseaux de la famille des Phragmites.

Pendant ce temps, je continue le chantier des bâtiments, avec pour priorité ceux de l'exploitation. Malgré l'entrée de lumière sur la construction faite en dégageant le terrain, l'activité nécessite de plus en plus d'électricité au fur et à mesure que les installations sont opérationnelles et l'éolienne s'avère insuffisante pour tout alimenter. Le groupe électrogène consomme jusqu'à 15l de fuel par jour.

Lors du montage du permis de construire j'avais prévu une autre source d'énergie renouvelable pour l'alimentation électrique : l'installation de panneaux photovoltaïques sur le toit du hangar agricole.

Ce deuxième volet de l'indépendance énergétique de la Campagne de la Sabeyanne devient dès lors, sinon une évidence, une nécessité.

Mais le coût de ce type d'installation est élevé et après les mésaventures liées à l'éolienne, nous n'en avons plus les moyens.

Nous avons tenté de faire appel à des aides publiques ou privées (dont on entend souvent parler) mais sans succès : le site étant isolé, il n'y a pas de réinjection possible de l'électricité produite sur le réseau électrique national et par conséquent ce type de projet n'est pas intéressant à aider.
Seule une aide du Fond Européen Agricole pour le Dévelopement Rural (FEADER) peut m'octroyer une aide plafonnée qui reste insuffisante.

C'est à partir de là que l'idée de faire appel à un financement participatif a fait son chemin.

C'est pour m'aider dans la réalisation de ce projet que je fais appel à vous aujourd'hui : pour que cette exploitation écologique, durable et autonome devienne une réalité.

A quoi va servir la collecte ?

La collecte va servir à financer une partie de l'installation des panneaux photovoltaïques.

Actuellement nous avons besoin de : 

- 50 panneaux photovoltaïques polycristallins de 275Wc de puissance.
- Le câblage et le système de fixation sur la toiture en bac acier du hangar.
- 5 régulateurs de charge.
- 1 onduleur.
- 1 moniteur de batterie, 1 gestionnaire d'installation, fusibles et autres câbles.
- Batteries 48v 12000Ah.

Le devis total s'élève à 39 921,65€ HT ainsi que 5 000 € de travaux. 

Le budget prévu de mon projet est monté comme suit :
     - Financement participatif avec contrepartie : 6 000€
     - Financement par prêt rémunéré : 15 000€
     - Apport personnel : 3 960€
   
 - Fond Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) : 19 960€

Pour en savoir plus sur le projet, n'hésitez pas à m'appeler au : 06 22 40 65 24. Vous pourrez aussi me trouver tous les mercredis matins et les samedis matins sur le marché de Riez (04500) ou les mardis matins à la boutique paysane "Le Panier du Verdon" à La Palud-sur-Verdon.

Je vous remercie pour votre contribution  !!

Succès
Prêt rémunéré
3,5%
15 000 € collectés
Objectif de 15 000 €
100 %

Taux d'intérêt
3,5%/an
Durée
Échéances
mensuelles
Rang de remboursement
junior
Différé
aucun
Montant minimum
50 €

Voir les risques - Voir la fiscalité - Voir les conditions


Projet financé

le 13 janvier 2020

Cette collecte est terminée.

Besoin d'aide ?

Help stan
Stanislas BEGUIN

Responsable prêteurs

stanislas.beguin@miimosa.com
06 20 91 31 28
Contacter
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Planet biomix 2
Prochainement

Du biogaz dans le Loiret !

 
Prochainement
Prêt rémunéré
5,5%

Imaginez une énergie renouvelable produite à partir d'effluents d'élevage et de déchets agricoles... L'avenir s'offre à vous !