Succès
Don avec contrepartie
10 720 € collectés
Objectif de 3 000 €
357 %

Projet financé

le 18 février 2019

Cette collecte est terminée.

Pouvoir pâturer et admirer la mer

Pour réduire l’empreinte carbone de mon exploitation, j’ai choisi d’optimiser la surface de pâturage mise à disposition de mes vaches.

par L' EARL de l'hirondelle

Bazenville, France
Un projet
soutenu par
Images
Ferme laitiere bas carbone
0jwmq4hy
Danone one planet one health logo
Axa logo
T%c3%a9l%c3%a9chargement
Logo credit mutuel
Succès
Don avec contrepartie
10 720 € collectés
Objectif de 3 000 €
357 %

Projet financé

le 18 février 2019

Cette collecte est terminée.

Présentation du projet

Pour cela nous avons besoin de construire un boviduc pour que nos vaches traversent sous la route.   

           Présentation du projet:

Une exploitation au coeur des plages du débarquement.

          Bonjour à tous je m'appelle Stéphane Lepainteur j'ai 49 ans je suis exploitant agricole avec ma femme Agnès, nous avons 2 enfants Flavien et Camille.

 Je me suis installé en 1996 en reprenant la ferme familiale.

C'est une ferme transmise de génération en génération depuis 1830 : soit 6 générations ! Elle est située à Bazenville, une petite commune de 150 habitants, située au cœur du Bessin Normand. Nous sommes aujourd'hui fiers, d'avoir préservé la production laitière de 50 vaches, sur une surface de  56  hectares.

Actuellement, les vaches de race Prime Hostein (vaches noires) profitent des prairies disponibles à proximité de l'exploitation pour manger de la bonne herbe. Ces prairies sont séparées de l’exploitation par une route départementale. Les vaches doivent donc traverser quotidiennement la route pour aller pâturer et profiter de la belle vue sur la mer. Les vaches pâturent actuellement uniquement la journée, car la traversée de la route est dangereuse en fin de journée. Les vaches ne pâturent pas la nuit, alors que de l’herbe est disponible.

Le but de notre projet est d'augmenter la durée de pâturage et ainsi la part d'herbe dans la ration des animaux. Cela permettrait d’optimiser et mieux valoriser la pousse de l'herbe et les temps de repos après le passage des vaches laitières, en mettant en place 2 choses :

- Le pâturage tournant (changement fréquent et régulier de parcelle)

- Un passage sous la route départementale appelé Boviduc (voir l’exemple présenté ci-dessous)

   Vue sur la mer à 2km

Le projet plus d'herbe, le plus lontemps possible !

Les agriculteurs participent depuis des générations à la vie de la société.

Les agriculteurs, ainsi que des acteurs comme Danone, et la Filière Laitière Française s'investissent dans divers projets pour permettre aux exploitations d'être plus autonomes, tout en respectant l'environnement, en préservant la biodiversité et le bien-être animal !

A mon niveau j’agis pour la planète : mon projet actuel permet de lutter contre le changement climatique. En effet, il permettra de diminuer de 5% les émissions de mon exploitation, ce qui correspond à éviter les émissions de 18 tonnes de CO2 par an.

La première étape dans la réflexion de lutte contre le changement climatique, a été la réalisation d’un diagnostic carbone. Les forces et faiblesses de l’exploitation ont alors été identifiées et nous avons constaté qu’une augmentation de la durée et une optimisation du pâturage permettraient de réduire significativement l’empreinte carbone de la ferme.

 Avant projet 
Après projet

Quelles actions mettre en place:

          - Dans un premier temps: Le pâturage tournant

Le pâturage tournant consiste à découper l'ensemble des parcelles en petits paddocks, en conservant les haies, qui représentent un patrimoine naturel à préserver. Le troupeau laitier pâturera de l'herbe jeune appétissante et équilibrée. L'objectif étant de réduire l'utilisation des aliments concentrés achetés à l’extérieur, afin de réduire l'empreinte carbone et gagner en autonomie alimentaire.

*Pour mettre en place cette rotation :

Il faut stabiliser les chemins d'accès, pour résister aux différentes conditions climatiques et multiplier les points d'eau en fonction du nombre de paddocks (une vache consomme par temps chaud jusqu'à 100 litres d'eau par jour !).

          - Dans un deuxième temps: Le Boviduc

La création d'un Boviduc s’impose pour valoriser les pâtures se situant de l'autre côté de la départementale. Les vaches doivent la franchir matin et soir pour la traite. Cependant, les conditions climatiques empêchent souvent la traversée (brouillard, forte pluie et la nuit). Il y a aussi le problème de main d'œuvre qui se pose, car il faut être plusieurs afin de sécuriser la route le temps de passage du troupeau de vaches laitières et des jeunes vaches nouvellement arrivées. Cette traversée représente un risque d'accident de la circulation, du stress pour les animaux et pour moi-même. Plusieurs fois les vaches ont pris la mauvaise direction (bruit de voiture ou jeunes animaux) et des véhicules se sont retrouvés face au troupeau au triple galop et maintenant à 50 ans je cours moins vite !

L'installation du Boviduc qui passerait sous la départementale devient essentiel pour l'avenir de l'exploitation et la sécurité de tous.

Une plantation de haies est prévue de part et d'autre du Boviduc pour diminuer en plus l'empreinte carbone.

A quoi va servir la collecte ?

Comme vous le constatez, c'est un ensemble d’actions qui permettront d’améliorer ma qualité de vie ainsi que celle de mon troupeau et de réduire l’empreinte carbone de l’exploitation. Ce projet s'élève à un montant total de 39 500€.

Dans ce projet, Danone participe à hauteur de 7500 € dans le cadre de sa démarche "Les 2 Pieds sur Terre". Une autre partie du financement proviendra de vous les donateurs, qui je le souhaite serez nombreux, et le reste du financement sera apporté par un prêt bancaire.

Pour y voir plus clair, voici le budget détaillé des différents postes de dépense pour mener ce projet à terme :

* 1 000€ pour la plantation de haies aux abords du Boviduc.

* 7 500€ pour l’accès au pâturage et redécoupage des parcelles.

* 13 000€ pour la découpe de chaussée, terrassement, tranchée pluviale et remblais technique.

* 18 000€ pour l’achat d'éléments du Boviduc (2x2 mètres)

 

La collecte est découpée suivant les paliers ci-dessous :

  • 1er palier de 2 000€ : Financement des haies et de la main d'œuvre
  • 2éme palier de 3 000€ : Financement des découpes de parcelles
  • 3éme palier de 5 000€ : Financement du réseau d'eau pour l'abreuvage des vaches

En espérant que l’on puisse atteindre le dernier palier grâce à vos contributions !

Si vous êtes un fournisseur, un représentant, ou si vous souhaitez que l’élevage persiste dans le Bessin Normand, n’hésitez pas à soutenir mon projet ! Parrainez la rotation des prairies et l'accès sécurisé de la route.

DEVENEZ CONTRIBUTEURS

Vous pouvez également contribuer à la collecte par chèque (avec votre adresse mail au dos) en l'envoyant à l'adresse suivante:

Stéphane Lepainteur
2 route de Bayeux
14 480 Bazenville

Si vous souhaitez davantage de renseignements, contactez-moi par mail à l’adresse suivante : stephane.lepainteur@sfr.fr

ou

Par téléphone au 06 22 03 79 08

Merci à tous pour votre générosité.

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Merci pour votre soutien

Merci de votre soutien pour notre projet, nous inscrirons votre nom sur la page Facebook des contributeurs


Disponibilité : Février 2019

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 20 € ou plus

Mur des donateurs

Contrepartie à 10€ + Votre nom apparaîtra sur notre mur des donateurs + Vous pourrez repartir avec 1 litre de lait pour ceux qui peuvent venir sur place


Disponibilité : Février 2019

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 50 € ou plus

Une bouteille de pommeau fermière.

Vous pourrez venir chercher une bouteille de pommeau à la ferme! A cette occasion je vous ferais visiter l'exploitation.


Disponibilité : Février 2019
Livraison : A retirer sur place Quantité restante : 44

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 80 € ou plus

Une bouteille de pommeau fermière sur commande.

Contrepartie à 20€ + Vous pourrez recevoir par la poste une bouteille de pommeau fermière.


Disponibilité : Février 2019
Livraison : Nationale Quantité restante : 49

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 90 € ou plus

Rendez vous du 9 Juin 2019.

A la tombée de la nuit venez regarder les feux d'artifices des prairies de l'exploitation c'est le 75ème anniversaire du débarquement! Vous aurez une vue sur Arromanches, soit un feu d'artifices simultané a 23 h 30 sur plusieurs communes. Après je vous inviterai à l'exploitation pour venir déguster un chocolat au lait chaud ou un pommeau selon vos préférences.


Disponibilité : Juin 2019

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

Une journée au rythme de la ferme

Pendant une journée venez vivre au rythme de la ferme, vous pourrez traire les vaches et repartir avec votre lait!


Disponibilité : Février 2019

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 150 € ou plus

Visite entreprise Danone.

Merci beaucoup pour votre contribution!! Venez découvrir l'usine de Danone,je vous inviterai ensuite à venir visiter mon exploitation, une collation vous sera offerte! A vos agendas :)


Disponibilité : Mars 2019

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 300 € ou plus

1 nuit en chambre d'hôtes.

Pour 2 adultes et 2 enfants avec un petit déjeuner compris, possibilité de dormir dans une authentique ferme en activité de visiter les champs avec leur belle vue sur la mer des plages du débarquement de Normandie.


Disponibilité : Mai 2019

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 500 € ou plus

2 nuits en chambre d'hôtes.

Pour 2 adultes et 2 enfants, petit déjeuner inclus, un planning vous sera concocté du sur mesure!!


Disponibilité : Mai 2019

Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Ecoserre grands lacs implantee a parentis born
Prochainement

Écoserre et production zéro résidu de pesticides

 
Prochainement
Prêt rémunéré
4%

Investissez dans ce projet de transition construit autour d'une agriculture durable qui valorise la production énergétique du territoire