Safran du Verdon

Installation d'une safranière menée en agriculture biologique au cœur du Parc Naturel Régional du Verdon.

par Christelle Colic

La Silve, Demandolx, France
Terminé
Don avec contrepartie
485 € collectés
Objectif de 6 000 €
8 %

Projet non financé

le 13 juillet 2020

Cette collecte est terminée.

Présentation du projet

Tout d'abord, bonjour à tous et merci de l'intérêt porté à mon projet !

Je m'appelle Christelle, j'ai 33 ans et je suis en pleine reconversion professionnelle. Mon projet est d'installer une safranière menée en agriculture biologique, au cœur du Parc Naturel Régional du Verdon, sur la commune de DEMANDOLX (04)

Je suis une entrepreneuse dans l'âme, fille de deux entrepreneurs acharnés. J'ai bien tenté de travailler pour des patrons, dans des domaines très divers, mais l'évidence est là : sans projet professionnel à monter moi-même, je m'ennuie rapidement.

Je me suis intéressée aux produits naturels par pur hasard, à Noël 2013, lorsque j'ai voulu faire mes cadeaux de Noël maison. Passionnée de randonnée et de nature, j'ai commencé à porter davantage attention aux plantes sauvages. J'ai beaucoup étudié les comestibles. C'est donc naturellement que j'ai pensé faire un stage chez un maraîcher bio, juste pour voir. Bien que ce soit un métier physiquement très difficile, j'ai compris que c'est là que je voulais être : à l'extérieur, au milieu des plantes, les mains dans la terre et les cheveux pleins de toutes sortes de bestioles.

En 2015, j'ai passé mon Bac Pro Agronomie et j'ai travaillé sur une exploitation maraîchère bio. J'avais dans l'idée d'ouvrir ma propre exploitation en permaculture, dans la belle région du Var. Après plus de deux ans à tenter de réaliser mon projet, un énième échec, que j'ai très mal vécu, m'a contrainte à abandonner.

Après cette douloureuse épreuve, j'ai mis l'agriculture de côté pour m'intéresser à un nouveau domaine : le commerce.

L'expérience la plus marquante restera le marché. C'est la meilleure école de commerce dont on peut rêver pour apprendre les plus efficaces (et les pires !) techniques de vente.

Là, seconde révélation : j'adorais le commerce et, en plus, j'étais naturellement douée pour ça !

En septembre dernier, à l'occasion d'une promenade sur un petit terrain de 1 250m² que je possède à DEMANDOLX (04), dans les Gorges du Verdon, j'ai remarqué que des fleurs de crocus poussaient naturellement. Il en était tapissé. Je me suis dit : « Ah ? Je note ! ». A peine quelques jours plus tard, un ami m'offrait une dizaine de bulbes de safran qu'on lui avait donnés et dont il ne savait que faire. J'y ai vu un signe du destin. Tôt ou tard, je me pencherai sérieusement sur la question.

Suite à la crise sanitaire du COVID-19, j'ai perdu mon emploi de Clerc de notaire. C'est à l'occasion du confinement que j'ai compris que, en réalité, l'emploi de Clerc me confinait toute l'année entre quatre murs. La seule différence en période active était que j'étais occupée à une tâche, ni pénible, ni passionnante. Insipide. Et qui ne me correspondait absolument pas.

Comme la plupart des français, j'ai profité de l'occasion pour entamer un grand nettoyage de printemps. Dans un coin, j'ai retrouvé un petit sac contenant de drôles de boules : les bulbes de safran offerts par mon ami. Un des bulbes avait fait une fleur ! Elle était toute séchée, mais elle était là, avec ses trois pistils ! J'ai trouvé ça tellement merveilleux ! Je crois sincèrement aux signes du destin. Et donc, à partir de là, j'ai compris : j'allais profiter de ce temps imparti et inespéré pour monter mon projet de safranière.

J'ai cherché un maximum de renseignements sur le safran, j'ai commandé tous les bouquins le concernant, j'ai chiffré mon projet, je me suis rapprochée de safraniers avec qui j'ai pu échanger. J'ai découvert que la culture du safran était très souvent le fruit d'une reconversion professionnelle heureuse. J'étais rassurée. Il me manquait seulement le nerf de la guerre : l'argent pour financer mon projet.

 

A quoi va servir la collecte ?

Vous l'avez compris : mon projet est d'installer une exploitation de Crocus Sativus (safran), menée en agriculture biologique, sur un terrain de 1 250m² situé sur la commune de DEMANDOLX (04120), au cœur du Parc Naturel Régional du Verdon, dans un petit hameau surplombant le mystérieux lac de Chaudanne. Le terrain, exposé plein sud, bénéficie d'un ensoleillement idéal, indispensable au développement du bulbe de safran. Un cabanon de 30m², à restaurer, y est construit.

Dans le respect de mes convictions profondes, je refuse de défoncer mon terrain à grands coups d'engins agricoles. Les méthodes employées respecteront la vie du sol, ainsi que la faune et la flore locales. J'ai la chance de ne travailler qu'une petite surface de terre, autant en profiter pour le faire en respectant la faune et la flore déjà présentes.

Mon idée est de conserver mon emploi actuel pendant quelques années encore et de mener ce projet en parallèle, sans précipitation. Je déclarerai mon activité de safranière en tant qu'activité agricole secondaire.

La collecte organisée sur MiiMOSA aura pour but de financer exclusivement les opérations de la première année de production.

Vous trouverez ci-dessous les différentes opérations à financer pour cette année là. J'ai tenu également à vous exposer mon projet sur les trois années suivantes afin que vous puissiez avoir une vue d'ensemble.

Quatre ans, c'est le temps que je me donne pour monter un projet solide, viable, pérenne et cohérent.

          ANNEE 1

  • Obtenir le constat de « friche » du terrain par un organisme compétent : 80,00 € ;

  • Obtenir le label AB : environ 400,00 € ;

  • Installer une clôture électrique tout autour du terrain afin d'éviter l'intrusion des animaux sauvages et domestiques (ruban, piquets, piquets de force, isolateurs, poignées plastique, panneaux de signalisation, électrificateur solaire, piquet de terre) : environ 800,00 € ;

  • Acheter des outils nécessaires à la conduite de la production (grelinettes, binettes, gants, râteau, désherbeur, tronçonneuse, sécateurs, etc...). : 1 000,00 € ;

  • Planter 12 500 bulbes de Crocus Sativus de calibre 9/10 sur un rectangle de 10x25m² (Parcelle 1). D'après les différents devis demandés aux professionnels du secteur : environ 3 500,00 € ;

  • Acheter un déshydrateur pour sécher les pistils de safran : 100,00 € ;

  • Créer moi-même un site WordPress pour la vente en ligne : 180,00 €/an pour l'hébergement et 100,00 € pour le nom de domaine.

          Soit un total de 6 160,00 €.

Comment s'organise la collecte ?

 

Le premier palier de la collecte est fixé à 3 500€. L'argent servira en priorité à l'achat des bulbes de safran.

Le second palier de la collecte est fixé à 5 300€. L'argent servira en plus à financer l'achat des outils utiles à la production et l'installation de la clôture électrique.

Le dernier palier de la collecte est fixé à 6 000€. Il servira à financer toutes les opérations prévues, à l'exception du site internet. 

Si vous souhaitez faire un don par chèque, vous pouvez l'envoyer à l'adresse suivante : 41, rue Nationale - 83720 TRANS-EN-PROVENCE, libellé au nom de Madame Christelle COLIC.

...Et la suite ?

Voici un aperçu de mes projets pour la suite de l'aventure !

          ANNEE 2

  • Planter à nouveau 12 500 bulbes de même calibre sur une bande de terre de 10x25m² (Parcelle 2) ;

  • Commencer à retaper le cabanon en place afin d'y installer un atelier de transformation. Cela me permettra de transformer une partie de ma production brute et d'y apporter une forte valeur ajoutée. Le terrain étant très agréable, je serai également ravie de pouvoir y accueillir du public ;

  • Se mettre en quête d'un nouveau lopin de terre pour accueillir les futurs bulbilles (voir Année 3).

          ANNEE 3

  • Procéder au transfert des bulbes de la Parcelle 1 sur une nouvelle bande de terre de 10x25m² (Parcelle 3). La culture du safran est gourmande en nutriments ; elle épuise le sol. Pour y pallier, il est nécessaire d'organiser la rotation des parcelles. Habituellement, les cultures de safran restent en place de 3 à 5 ans. J'ai choisi une rotation biennale afin de pouvoir juger de l'état de santé de mes bulbes et de récupérer les bulbilles que je planterai ailleurs afin d'augmenter encore ma production sans débourser un centime ;

  • Planter les bulbilles sur le nouveau lopin de terre ;

  • Vendre le surplus de bulbilles à des safraniers en herbe.

          ANNEE 4

En théorie, je serai rentable dès la deuxième année. L'argent gagné servira à investir avant tout dans la restauration du cabanon et dans l'achat ou la location d'une nouvelle parcelle de terre.

Je quitterai mon emploi seulement lorsque je pourrai me dégager un salaire correct, c'est-à-dire au cours de la quatrième année. Je ne suis pas pressée, c'est véritablement une chance !

Derrière ce projet, il y a bien plus que du safran... Merci à tous de vous être intéressés à son histoire. 

J'aimerais également remercier toutes les personnes qui feront un don, juste pour que mon rêve égoïste se réalise. J'espère sincèrement ne décevoir personne et vous rencontrer un jour, sur mon bout de paradis, au milieu de ces magnifiques fleurs, de leurs couleurs et de leur parfum. Merci.

Je remercie également la plateforme MiiMOSA qui accepte de porter ce beau projet à mes côtés. 

Et enfin, merci à ma famille et mes amis qui me soutiennent et vont certainement venir faire un tour par ici ;) 

N'hésitez pas à rejoindre le projet sur les réseaux sociaux et à le partager autour de vous. Il n'y a pas de petits gestes ! Toutes les formes d'aides sont les bienvenues :) Merci !

 

Terminé
Don avec contrepartie
485 € collectés
Objectif de 6 000 €
8 %

Projet non financé

le 13 juillet 2020

Cette collecte est terminée.

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Remerciements

Vote nom apparaîtra sur la page Remerciements de mon site internet.



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 25 € ou plus

Pistils de safran

Vous apparaîtrez sur la page des remerciements de mon site internet ET vous recevrez 3 pistils de safran de ma production (bien évidemment !)



Livraison : Nationale Par courrier postal, en lettre simple

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 50 € ou plus

Visite de l'exploitation

Votre nom apparaîtra sur la page Remerciements de mon site internet ET vous recevrez 3 pistils de safran de ma production ET vous pourrez venir visiter l'exploitation au moment de la récolte (en 2021).



Livraison : Nationale Par courrier postal, en lettre simple

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

Cueillette party !

Votre nom apparaîtra sur la page Remerciements de mon site internet ET vous recevrez 3 pistils de safran de ma production ET vous pourrez venir visiter l'exploitation au moment de la récolte (en 2021) ET vous joindre à moi pour la cueillette (en 2021). Vous repartirez avec un petit cadeau safrané ;)



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 200 € ou plus

Visite + Cueillette + Cadeau + Tourisme

Votre nom apparaîtra sur la page Remerciements de mon site internet ET vous recevrez 3 pistils de safran de ma production ET vous pourrez venir visiter l'exploitation au moment de la récolte (en 2021) ET vous joindre à moi pour la cueillette (en 2021). Vous repartirez avec un petit cadeau safrané surprise ;) ET je vous ferai découvrir la plus belle vue sur le lac de Chaudanne !



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 300 € ou plus

Visite + Cueillette + Cadeau + Tourisme + Apéro

Votre nom apparaîtra sur la page Remerciements de mon site internet ET vous recevrez 3 pistils de safran de ma production ET vous pourrez venir visiter l'exploitation au moment de la récolte (en 2021) ET vous joindre à moi pour la cueillette (en 2021). Vous repartirez avec un petit cadeau safrané surprise ;) ET je vous ferai découvrir la plus belle vue sur le lac de Chaudanne ! ET participer à l'apéro de début de saison sur l'exploitation.



Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Planet biomix 2
Prochainement

Du biogaz dans le Loiret !

 
Prochainement
Prêt rémunéré
5,5%

Imaginez une énergie renouvelable produite à partir d'effluents d'élevage et de déchets agricoles... L'avenir s'offre à vous !