15 ans plus tard... reprise d'une exploitation familiale!
par Pauline HEGUY

DEUXIEME OBJECTIF ATTEINT! Merci à tous !!

Le projet

Mon projet...au bout des doigts ! 

Merci...

Miimosaa.jpg

J'arrive au bout du projet sur Miimosa où j'ai largement  été soutenue. Je tiens à remercier toutes les personnes; famille, amis, villageois, ... et ceux qui n'ont pas souhaité apparaitre dans les contributeurs!

Un grand merci à vous tous!!

                                  

Bonjour à tous! 

Je m'appelle Pauline, j'ai 23 ans et j'habite au Pays-Basque, à Macaye.

Je suis en train de reprendre l'exploitation familiale avec un élevage caprin de race Alpine, en transformation fromagère. C'est un projet qui me tient à cœur depuis de nombreuses années; en effet j'ai toujours aimé l'agriculture, notamment le contact avec les animaux. 

Mes grands-parents et mon père étaient éleveurs en vaches laitières il y a quelques années, et je serais fière de pouvoir relancer cette exploitation laissée il y a une quinzaine d'années.

  •       DSC_0367.JPG

L'exploitation vue de la montagne

J'ai pu acquérir de l'expérience et me familiariser avec le métier d'agriculteur au cours de mes études.

J'ai obtenu un BEP Agricole, un BAC STAV puis un BTS Productions Animales en alternance sur une exploitation. 

J'ai aussi réalisé plusieurs stages : 

- exploitation poulets & poules pondeuses, chapons, Porcs Basques & piment d'Espelette (stage découverte)

- exploitation Blonde d'Aquitaine + piment d'Espelette (BEP)

- exploitation caprine en transformation fromagère (BAC); ce stage m'a tout de suite séduite, c'est là que j'ai pris la décision de choisir cette voie.

- contrôle laitier bovins & caprins (BAC)

- exploitation ovine en transformation fromagère, élevage Porcs Basques et visites à la ferme (BTS)

- exploitation porcine (BTS)

J'ai aussi eu la chance de pouvoir participer à 2 reprises au jugement de bétail au Salon de l'Agriculture à Paris en Blonde d'Aquitaine et Prim'Holstein.

Mon objectif est de produire du lait et de le conditionner en bouteilles pour la vente et en transformer une autre partie en tommes et en yaourts.

             20160830_174908.jpg

                 Une de mes premières chèvres sur l'exploitation


Pour mener à bien mon projet, il me faut bien sûr financer le troupeau d'une quarantaine de chèvres pour démarrer, mais aussi réaliser de gros travaux sur l'exploitation. Les bâtiments existent mais l'aménagement intérieur est entièrement à revoir car ils avaient été initialement adaptés pour des vaches laitières.

20160617_122655.jpg


20160708_160631.jpg20160801_101307.jpg

Les travaux en cours dans l'exploitation familiale

Malgré des subventions et mon apport personnel, l'investissement reste important pour avoir un outil de travail me permettant d'exercer dans de bonnes conditions.

A quoi va servir la collecte ?

Le financement sera composé de 4 parties: 

- Auto-financement: 5 %

- Emprunt auprès de la Banque: 60%

- Subventions: 30%

- Financement participatif sur MiiMOSA: 5%


Cette collecte va donc m'être précieuse pour démarrer mon projet :

- L'acquisition d'un troupeau d'une quarantaine de chèvres ; il faut savoir qu'une chèvre vaut entre 40 (les bébés) et 150 euros (les adultes), selon son âge, sa génétique, (ce qui a une influence sur la qualité de la production de lait). Pour ma part, les chèvres me reviendront a 110€ chacune.

- Si la collecte dépasse mes espérances, le financement de la machine à traire. Il faut compter minimum 10 000€ pour une bonne machine d'occasion. 

       

                          

Les personnes intéressées par mon projet qui ne peuvent/veulent pas réaliser de transactions via internet, peuvent m'adresser leur soutien à l'adresse suivante : 

Pauline HEGUY

Maison Ibarondoa

64240 MACAYE

Je me chargerai de reverser la somme sur MIIMOSA pour les contreparties associées. Pensez à me communiquer vos coordonnées pour votre contrepartie.

Un GRAND MERCI d'avoir pris un peu de votre temps pour me lire et n'hésitez pas à partager mon projet autour de vous!

Capture_d’écran_2016-09-02_à_11.56.54.png

Merci pour votre soutien.

Pauline

                      

118
contributeurs

0
jour restant

Financé avec succès !

8 399 €
récoltés

6 000 €
objectif

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif. Soutenir ce projet

Pauline HEGUY

Agricultrice

Macaye, France

Contreparties
Pour 15 € ou plus

Un grand merci! Votre nom figurera sur le mur du magasin, je vous invite à venir l'inscrire vous même!

Livraison: Août 2017

56

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 30 € ou plus

Un grand merci! Contrepartie précédente + visite de la ferme (2-4 personnes) avec dégustation du fromage!

Livraison: Août 2017

40

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 50 € ou plus

Un grand merci! Contrepartie précédente + participation à la traite (en saison) + repartez avec une tomme de fromage

Livraison: Août 2017

26

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 75 € ou plus

Un très grand merci! Contrepartie précédente + panier garni des produits de la ferme (lait, yaourt, fromage) à venir chercher sur place.

Livraison: Août 2017

6

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 100 € ou plus

Un très grand merci! Contrepartie précédente + 1/2 chevreau (découpé sous vide) à venir chercher sur place

Livraison: Août 2017

15

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 150 € ou plus

Un immense merci! Contrepartie à 75€ + 1 chevreau (découpé sous vide) à venir chercher sur place

Livraison: Août 2017

14

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 300 € ou plus

Quantité limitée: 5

Un immense merci! Contrepartie précédente + une nuit dans les alentours de la ferme (gîte au Pays Basque - 2 personnes)

Livraison: Août 2017

2

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 480 € ou plus

480 mercis! Contrepartie à 150€ + deux nuits dans les alentours de la ferme (gîte au Pays Basque - 2 personnes) + repas fermier le midi

Livraison: Août 2017

3

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie