Chevres
Terminé
Don avec contrepartie
7 400 € collectés

7 400 € collectés
148 %

Recommander ce projet à un ami

Caisse de solidarité GAEC biquette de la Jaubernie

Suite à un épisode de salmonellose dans leur élevage, le GAEC fait face à d'importantes pertes financières mettant la ferme en péril.

par Mathieu MERCHAT

Coux, France
Un projet
soutenu par
07 logo quadri

Présentation du projet

Suite à un épisode de salmonellose dans leur élevage, le GAEC fait face à d'importantes pertes financières mettant la ferme en péril.

Le projet

Bonjour,

Nous sommes des amis proches de paysan.ne.s ayant une ferme en Ardèche produisant des fromages grâce au lait de leurs 60 chèvres. Cela fait longtemps qu’ils sont installés, la ferme est devenue assez spontanément un point de ralliement où s’échangent, toujours dans la convivialité, un repas à partager, un verre, des idées, des découvertes, toujours agrémentés de sourires et de bonne humeur.

Logo de la ferme
La biquette de la Jaubernie

 

Les associés “historiques” Gilles et Véronique préparent leur départ à la retraite depuis quelques années avec un objectif : que la ferme continue d’exister et ne soit pas démembrée au profit de l’agrandissement d’autres structures. On peut vraiment parler de conviction dans la promotion de l’agriculture paysanne et des fermes à taille humaine. La préparation de leur départ s’est donc faite dans cet état d’esprit et c’est ainsi qu’ils ont rencontré Céline, puis Marceline, deux jeunes ingénieures agronomes, qui sont actuellement en stage reprise à la ferme.

 

On peut dire que l’année avait commencé sur les chapeaux de roues ! Après un repos hivernal bien mérité, les chèvres gestantes ont mis bas en février une très jolie génération de chevrettes et de chevreaux. Une partie est gardée pour le renouvellement du troupeau, l’autre sera destinée à la création d’un troupeau chez une jeune chevrière qui s’installe ailleurs. La mise bas rime avec la reprise de la lactation, le lait est toujours très riche en ce début d’année et les premiers fromages bien crémeux sont scrutés avec un appétit non dissimulé tandis qu’ils s’affinent en cave. On se retrouve tous au stand de la ferme pour le premier marché de l’année, à midi, on décide de manger ensemble, une belle tome est ouverte pour l’apéritif, on se régale tandis que le printemps impose une ambiance au beau fixe.

 

Le lendemain, pourtant, quelques-uns manquent à l’appel. Affectés semble-t-il par une dernière épidémie de gastro qui n’avait pas réalisé que les beaux jours avaient pris le pas sur l’hiver. Les malades mettent plus de temps à récupérer que d’habitude, les médecins décident de lancer une analyse et la sentence tombe sous la forme d’une contamination à la salmonellose. Des fromages sont immédiatement envoyés en analyse, ils s’avèrent être contaminés.

 

Le jour même, les produits de la ferme sont rappelés dans les points de vente où ils sont distribués. Maigre consolation dans cette descente aux enfers, l’ARS (Agence Régionale de Santé) félicitera les associé.e.s pour leur réactivité et leur initiative de retrait immédiat. Eux savent à quel point il est difficile de communiquer avec sa clientèle sur ces sujets. La DSV ordonne la destruction des fromages en cave, soient 800kg, représentant près d’1/3 de la production annuelle. Pendant ce temps, à la ferme, c’est une véritable enquête qui se lance pour trouver l’origine de la contamination. Ce sont des centaines d’analyses que les associé.e.s effectuent à leurs frais pour découvrir finalement qu’une chèvre est porteuse saine de salmonellose et relargue les bactéries dans son lait.



Actuellement, la perte financière est estimée à 34 000€. La ferme ne peut simplement pas y faire face sans appeler à la générosité de sa clientèle et des personnes sensibles à ce mode de fonctionnement des petites fermes à taille humaine.

Le courage et la volonté sont pourtant là, les repreneuses sont plus motivées que jamais et semblent s’être soudées dans cette adversité.

A quoi va servir la collecte ?

En portant secours à cette petite ferme Ardéchoise en péril, c'est aussi à un mode d'agriculture paysanne et responsable (la ferme est certifiée AB) que venez en aide. Les associé.e.s travaillent dans le respect de leur troupeau et des besoins de leurs animaux. Leur structure à taille humaine correpond à leur territoire d’implantation.

 

En lancant cette campagne, nous ne pensons pas obtenir une aide à la hauteur de la perte collossale que devront pourtant absorber nos amis.

Cependant, l'urgence est de réunir au moins 5 000€ pour faire face aux dépenses indispensables à court terme (fourrages) qui devaient être couvertes par la vente des 800kg de fromages réalisés depuis le début de l'année et qui ont dû être détruits.

Nous attirons votre attention sur la précarité particulière dans laquelle se trouve ce type de ferme au printemps avec de faibles revenus depuis le tarissement des chèvres en automne et le peu de ventes réalisées en hiver, tout cela s'aditionnant aux frais de début d'année liés à la mise bas.

Questions diverses :

Que se passera-t-il si on dépasse cet objectif ?

La ferme va sortir un salaire en moins, durant l'année de reprise, ce ne sont pas seulement deux salaires qu'il faut être en capacité d'assumer, mais aussi les indemnités des deux futures paysannes en stage reprise. Tout supplément permettra donc de verser une partie de la somme à laquelle ont déjà renoncé nos ami.e.s.

Je veux participer, mais je n'ai pas de carte de crédit ou ne veux pas l'utiliser pour effectuer des transactions sur Internet. Comment faire ?

Nous respectons ce choix, vous pouvez dans ce cas envoyer directement vos chèques libellés au "GAEC biquettes de la Jaubernie" à l'adresse suivante :

GAEC Biquettes de la Jaubernie

La Jaubernie

07 000 COUX

Votre don sera immédiatement crédité au compteur de ce projet MiiMOSA.

Nous vous remercions chaleureusement pour le temps que vous avez déjà passé à comprendre cette difficile situation et pour le geste que vous allez faire en aidant nos amis.

Terminé
Don avec contrepartie
7 400 € collectés

7 400 € collectés
148 %

Recommander ce projet à un ami

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Merci !

Vous aurez une carte de remerciements (format carte postale) sérigraphiée et numérotée à venir chercher à la ferme, profitez-en aussi pour signer le livre d'encouragements et rencontrer les associé.e.s en pleine action. Nous vous contacterons aussi pour vous inviter à un grand pique-nique cet été. Pensez à amener votre spécialité.


Disponibilité : Août 2018
Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 30 € ou plus

Merci beaucoup !

Contrepartie précédente + 3 picodons à choisir selon votre degré d'affinage préféré !


Disponibilité : Août 2018
Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 50 € ou plus

Un grand Merci !

Contreparties précédentes + 1 petite tome de chèvre.


Disponibilité : Août 2018
Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 80 € ou plus

Un super Merci !

Contreparties précédentes + 1 petit Léon + 1 Cheta (env. 200g chacun) + Visite de la ferme en famille (5 pers. max), avec un goûter et la participation à la traite du soir.


Disponibilité : Août 2018
Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

Un méga Merci !

Contreparties précédentes + Adopte une chevrette : Choisissez le prénom d'une chevrette et recevez régulièrement des photos d'elle jusqu'à sa première mise-bas. Venez la voir en vrai, c'est encore mieux !


Disponibilité : Août 2018
Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 250 € ou plus

Un giga Merci !

Contreparties précédentes + Vis ma vie de Paysan (2 adultes + 2 enfants max) : On vous attend pour la traite du matin, puis direction la fromagerie où vous participerez à la transformation du lait en fromage. Repas du midi avec les associé.e.s, garde du troupeau et retour à la ferme pour un goûter avec une dégustation de jus de fruits locaux avant la traite de l'après-midi. La journée se terminera par une distribution de fourrage en chèvrerie.


Disponibilité : Août 2018
Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 450 € ou plus

Merci infiniment !

Contreparties précédentes + Repas pour 2 personnes dans un restaurant gastronomique de Privas qui vous proposera un menu basé sur des productions locales, et notamment de la ferme que vous aurez formidablement aidée à passer ce coup dur.


Disponibilité : Août 2018
Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être
8bbaabd1 3448 4c25 b403 96b7fbb14d68
Prochainement

Aidez Justin et Gilles à agrandir leur exploitation

 
Prochainement
Prêt rémunéré

Justin et Gilles souhaitent acquérir 4 ha de terres supplémentaires pour sécuriser l'autonomie alimentaire de leur troupeau