Les Belles de Trébas : à fond la cuve !
par Brasserie Belles de Trébas

Consolider et pérenniser la brasserie grâce à des cuves de fermentation plus grandes et refroidies pour vous proposer des bières optimales.

Le projet

Mise à jour samedi 14/05/2016
Le dernier week-end a donné un coup de fouet à la collecte et l'acquisition d'une première cuve de garde est désormais assurée. En route pour la seconde ! L'expérience a montré que deux jours peuvent suffire à rassembler les fonds nécessaires. C'est le moment de partager une dernière fois : nous avons jusqu'à lundi soir pour réussir :-)


Mise à jour mardi 26/04/2016
Si vous rencontrez des difficultés pour contribuer à ce (beau) projet, vous pouvez m’envoyer votre contribution par chèque. Je me chargerai ensuite de l’inscrire sur le site (sous un pseudo si vous préférez rester anonyme). Si nécessaire, vous pouvez me contacter au 05 63 55 78 96, ou par mail : brasserie@belles-de-trebas.com
Merci d'avance pour votre contribution.
Rémi


L’initiateur

Brasseur amateur depuis le début des années 2000, je me suis installé comme brasseur professionnel en 2012, après avoir suivi une formation complémentaire à l’IFBM (Institut Français de la Brasserie et de la Malterie).

C’est ainsi qu’est née la brasserie Belles de Trébas, située dans le village du même nom : Trébas, dans la vallée du Tarn, à mi-chemin d’Albi et de Saint-Affrique.

Pied de houblon devant la fenêtre de la brasserie

Pied de houblon devant la fenêtre de la brasserie


Pourquoi cette collecte ?

Depuis le début, ma capacité de production est de 160 litres de bière par jour de brassage. Aujourd’hui, je réorganise complètement la brasserie pour atteindre une capacité de production de 500 litres par jour.

Mon objectif est de faciliter la production de bière nécessaire à la satisfaction de la clientèle existante et de dégager du temps pour mieux me consacrer à la commercialisation de mes produits. Cela dans le but de consolider et pérenniser la brasserie.

Je l’ai créée sur la base d’investissements propres, pour avoir une activité indépendante dont je souhaite à terme retirer l’équivalent d’un SMIC. Or ce n’est pas encore le cas : lissés sur l’année, mes revenus actuels sont de l’ordre de 700 € par mois.

C’est trop peu pour assurer l’avenir de la brasserie, même si jusqu’à présent une part importante de ces revenus a été directement réinvestie dedans : achat d’une étiqueteuse, d’une embouteilleuse inox, d’une table inox, de 17 fûts de 25 litres, d’une tireuse à bière à deux becs, d’un extracteur d’air à cage, de grands casiers de stockage, de caisses CFP…

2013 - Séance d'étiquetage devant le matériel d'origine

2013 - Séance d’étiquetage devant le matériel de brassage d’origine


Une histoire de passion et d’envie

C’est la passion de la bière qui m’a amené à en faire mon activité principale. Passion que je partage avec plaisir lorsque des brasseurs amateurs ou de futurs professionnels viennent me rendre visite.

Pourtant, dans ma jeunesse, je n’aimais pas la bière : une expérience malheureuse (la seule cuite de ma vie ^^) m’y avait rendu allergique. Et puis, vingt ans plus tard, grâce à un ami qui produisait lui-même sa bière, j’ai redécouvert ce breuvage. J’ai surtout découvert qu’il y avait autant de bières différentes que de brasseurs et que les possibilités de recettes étaient infinies.

C’est cela que je veux transmettre à mes clients : le fait qu’au-delà de la sempiternelle blonde pression, il existe tout un monde de saveurs originales à explorer !


Une Belle de Trébas pour chacun(e)

Ma gamme actuelle se compose de huit bières différentes : Svetlana la blanche, Marylin la blonde, Florencia l’ambrée, Scarlett la rousse, Esméralda la brune au goût fumé, Aminata la Porter, Kavitha l’IPA et la petite dernière, née il y a 3 mois : Anastasia l’Imperial Stout.

Les 7 premières Belles de Trébas

Les 7 premières Belles de Trébas

Toutes sont de fermentation haute, non pasteurisées, refermentées sur lie en bouteille, et distribuées en 33 cl ou 75 cl. Toutes peuvent également être disponibles en fûts de 25 litres.

C’est important pour moi qu’il y en ait pour toutes les occasions et pour tous les goûts. Comme le vin, la bière se décline au fil du repas et on ne boit pas la même avec une salade d’endives qu’avec un poulet rôti, du poisson fumé, un petit chèvre frais ou un gâteau au chocolat.

D’ailleurs, j’ai d’autres recettes en projet : le challenge que je veux relever est de permettre à chacun et chacune de trouver une Belle de Trébas qui lui plaise !


Des ingrédients de qualité

Attentif à l’impact écologique de mon activité, je m’approvisionne au maximum en produits issus de l’agriculture biologique et locale. La majeure partie du malt d’orge et de blé provient de la malterie du Vieux Silo, dans le Tarn. Seuls certains malts spéciaux (qui ne sont pas disponibles localement) viennent de Belgique et je ne les commande qu’une fois par an afin de minimiser l’empreinte énergétique. Les houblons que j’utilise sont produits par Cophoudal, une petite coopérative agricole en Alsace.

Enseigne en fer forgé de la brasserie

Enseigne en fer forgé de la brasserie


Vente en circuits courts et de proximité uniquement

Dans un esprit de relocalisation de l’économie, je m’astreins à distribuer mes bières exclusivement en circuits courts de proximité. Je me limite également à un rayon de 50 km autour de la brasserie : j’estime qu’on ne peut pas dire qu’on fait de la vente de proximité et distribuer ses produits à l’autre bout de la France.

Je suis aussi dans une optique de commercialisation respectueuse de mes confrères : il y a de la place pour tout le monde et il ne sert à rien de vouloir marcher sur les autres. Je me refuse donc à distribuer mes bières devant leur porte. D’ailleurs, lorsqu’on me contacte pour fournir de la bière à l’autre bout du département, je donne toujours les coordonnées des brasseries qui sont plus proches.

Les Belles de Trébas sont en vente à la brasserie, sur des marchés locaux, en magasin de producteurs (Corbeille du Ségala), en AMAP (AMAPATOUT), via une association dynamique regroupant des producteurs et consommateurs et proposant un moyen de distribution original et innovant en magasins relais (Loco-motivés) et dans quelques petits magasins locaux qui jouent la carte de la proximité. Elles ne seront jamais en supermarché ! Ni à 200 km de Trébas.

Groupements de producteurs


Une exigence constante

La recherche d’une qualité toujours meilleure est mon obsession et je suis particulièrement vigilant sur l’hygiène. Lorsque le résultat d’un brassin ne correspond pas à mes attentes, je ne le mets pas en vente (je présente d’ailleurs mes excuses aux fonctionnaires des douanes que j’ai fait déplacer pour la destruction d’un brassin qui ne présentait pas les qualités organoleptiques recherchées ^^).

Je valorise les déchets de la brasserie puisque les drêches et les brassins qui ne me satisfont pas sont utilisés pour la nourriture animale : porcs et poules.

Par ailleurs, mes bières sont toujours stockées verticalement pour que les dépôts de levure inhérents à l’absence de microfiltration ne soient pas dispersés et que le liquide soit bien limpide et transparent. Lorsqu’on déguste une bonne bière, tous les sens doivent être sollicités : vue, odorat, goût… et j’insiste toujours pour que mes clients calent bien les cartons dans le coffre de leur voiture et fassent leur possible pour garder les bouteilles verticales.

Toujours dans un souci de recherche de qualité, toutes les Belles de Trébas subissent deux périodes de garde (la première en cuve et la seconde en bouteille) avant d’être commercialisées. Elles ne sont mises en vente que lorsque leur maturité est optimale, soit (selon les bières) entre deux et quatre mois après brassage.

Vous l’aurez compris : j’aime le travail bien fait et je suis exigeant !

A quoi va servir la collecte ?

Ce que je finance déjà

Le local est en cours de réfection totale. Peinture du sol, isolation des murs et du plafond, caniveau de collecte des eaux de lavage : j’ai acheté les matériaux nécessaires pour un montant de 2 500 € et me charge des travaux.

Doublage des murs en cours

Doublage des murs en cours

La plomberie et l’électricité sont également concernées, avec notamment l’acquisition d’un chauffe-eau horizontal pour gagner de la place au sol (budget total de 1 000 €).

J’ai déjà acquis deux cuves de brassage d’occasion pour 3 000 €. L’installation gaz correspondante est estimée à 1 000 € supplémentaires.

Tous ces investissements (total : 7 500 €) sont faits sur mes fonds personnels.


Ce pour quoi vous pouvez m’aider :

Les 4 800€ que je sollicite ici sont destinés à l’achat de :

> 1 cuve de fermentation cylindro-conique thermorégulée de 700 litres pour 3 000 €.

Cuve de fermentation cylindro-conique refroidie

> 1 cuve de garde de 600 litres, pour un montant de 1 800 €.

Cuve de garde refroidie

Si je n’atteins pas les 100 % de financement, je me focaliserai sur l’achat de la cuve de fermentation et continuerai à utiliser des fûts de 250 litres pour la garde.

Une cuve de garde ne suffisant pas puisqu'elle est monopolisée pendant trois semaines, il me faudra rapidement en acquérir une deuxième. Si vous me permettez d’atteindre 140 % de mon objectif, vous savez donc comment ce supplément sera utilisé :-)

À terme, il m'en faudra même trois.

  

La thermorégulation de la cuve de fermentation permet de mieux contrôler le processus de fermentation et donc d’améliorer encore la qualité des bières produites.

Cette cuve me permettra également de mettre en place un nettoyage CIP (clean in place) pour optimiser les conditions d’hygiène.

Si vous voulez des informations complémentaires, vous rendre compte par vous-même de l’avancée des travaux, ou désirez simplement discuter brassage autour d’un verre, n’hésitez surtout pas : la porte des Belles de Trébas est toujours ouverte aux amateurs de bonne bière et aux passionnés de tous poils :-)

Alors, convaincus ? Je compte sur vous !

Avec tous mes remerciements anticipés.

73
contributeurs

0
jour restant

Financé avec succès !

4 920 €
récoltés

4 800 €
objectif

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif. Soutenir ce projet

Brasserie Belles de Trébas

Artisan brasseur

Trébas, France

Contreparties
Pour 15 € ou plus

Merci :-) Remerciements sur ma page Facebook + 1 bouteille de 33cl à choisir dans la gamme des Belles de Trébas. À récupérer sur place.

Livraison: Mai 2016

29

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 30 € ou plus

Un grand merci :-) Contrepartie précédente + 1 bouteille de 75cl à choisir dans la gamme des Belles de Trébas + 2 sous-bocks. À récupérer sur place.

Livraison: Mai 2016

12

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 50 € ou plus

Un très grand merci :-) Remerciements sur ma page Facebook + 1 valisette de 6 bouteilles de 33cl à choisir dans la gamme des Belles de Trébas + 2 sous-bocks. À récupérer sur place.

Livraison: Mai 2016

9

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 80 € ou plus

Un très grand merci :-) Remerciements sur ma page Facebook + 6 bouteilles de 75cl à choisir dans la gamme des Belles de Trébas + 2 sous-bocks. À récupérer sur place.

Livraison: Mai 2016

3

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 100 € ou plus

Plein de mercis :-) Remerciements sur ma page Facebook + votre nom sur la cuve des donateurs + 12 bouteilles de 75cl ou 24 bouteilles de 33cl à choisir dans la gamme des Belles de Trébas. À récupérer sur place.

Livraison: Juillet 2016

18

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 200 € ou plus

Plein plein de mercis :-) Remerciements sur ma page Facebook + votre nom sur la cuve des donateurs + 1 fût de 25L de Belle de Trébas + prêt d'une tireuse pour un week-end. À réserver et retirer sur place.

Livraison: Juillet 2016

4

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 350 € ou plus

Un gigantesque merci :-) Remerciements sur ma page Facebook + votre nom sur la cuve des donateurs + pour 2 personnes 1 nuitée en chambre d'hôtes et 1 journée d'initiation au travail du brasseur, chacun repartant avec une valisette de 6 bouteilles de 33cl et 2 sous-bocks.

Livraison: Septembre 2016

0

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 500 € ou plus

Plein plein de mercis :-) Remerciements sur ma page Facebook + votre nom sur la cuve des donateurs + votre consommation annuelle de bière (soit 30 l par an - source Brasseurs de France 2013) : 24 bouteilles de 75cl + 36 bouteilles de 33cl à choisir dans la gamme des Belles de Trébas. À récupérer sur place. Livraison possible dans un rayon de 50 km.

Livraison: Juillet 2016

0

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 750 € ou plus

Ma reconnaissance infinie :-) Votre poids en bière (soit 77kg pour un homme - source INSEE. On ne demandera pas le poids des femmes et elles bénéficieront aussi de 77kg de bière !) réparti sur l'année : 6 bouteilles de 75cl + 6 bouteilles de 33cl à choisir dans la gamme des Belles de Trébas par mois. À prendre sur place. Livraison possible (fréquence à déterminer) dans un rayon de 50 km.

Livraison: Juillet 2016

0

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 1 200 € ou plus

Quantité limitée: 4

Ma reconnaissance infinie :-) Vous viendrez participer à un brassin (présence maximale de 2 personnes) et récupèrerez un mois plus tard 100L embouteillés avec votre étiquette (maquette à fournir). À prendre sur place. Livraison possible dans un rayon de 100 km.

Livraison: Septembre 2016

0

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 1 800 € ou plus

Quantité limitée: 2

Ma reconnaissance éternelle :-) Vous viendrez participer à un brassin (présence maximale de 2 personnes - 1 nuitée en chambre d'hôtes offerte) et recevrez un mois plus tard 100L embouteillés avec votre étiquette (maquette à fournir). À prendre sur place. Livraison possible dans un rayon de 100 km. + 1 fût de 25L de Belles de Trébas + prêt d'une tireuse pour un week-end. Réservation obligatoire. À retirer sur place. Baptême d'une des deux cuves de garde à votre nom :-)

Livraison: Septembre 2016

0

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie