Ncardin 20150826 valcichevres 5446
Terminé
Don avec contrepartie
5 005 € collectés
Objectif de 5 000 €
100 %

Partager ce projet

Pour que nos chèvres puissent allaiter leurs chevreaux

Le bien-être de nos chèvres nous préoccupe au quotidien et c'est pourquoi nous avons décidé de laisser nos chèvres élever un chevreau.

par Valcichèvres

Valcivières, France

Présentation du projet

Bonjour à tous, nous sommes Chrystel et Clément, 38 ans tous les deux, et voilà 7 ans maintenant que nous sommes installés en tant que chevriers et fromagers. Aucun de nous deux n’était issu du milieu agricole, nous sommes même citadins à la base mais pourtant l’envie de vivre et travailler au plus près de la nature et des animaux a été la plus forte. Après de longues recherches et aussi beaucoup de formations, nous avons trouvé notre point de chute à Valcivières, au milieu des Monts du Forez dans le Puy-de-Dôme. La ferme existait déjà depuis bientôt 40 ans et nous sommes maintenant le troisième couple à y élever des chèvres.

Et au printemps 2012 c’est le grand début de l’aventure avec les premières mises bas, les premiers fromages, les premiers marchés… En fait, tout un tas de premières fois. Et comme beaucoup de débuts en élevage, il y a des hauts et des bas, il y a tellement de choses à savoir et à apprendre ! Depuis nous avons pris nos marques et beaucoup appris. Une chose est sûre : nos fromages sont appréciés et reconnus (2 premiers prix en 2 participations au concours régional des Fermiers d’Or). Résultat, nous n’en avons jamais assez pour nos clients, surtout l’été. Malgré cela nous n’avons pas envie d’agrandir notre cheptel. Tout d’abord parce que notre bâtiment ne nous le permet pas et aussi parce que nous avons envie de garder un élevage de petite taille et diversifié. Actuellement en plus d’une petite cinquantaine de chèvres, nous élevons aussi 2 ânes, 6 brebis et quelques cochons chaque année, nourris au petit-lait.

Nos crottins de chèvres

Nous voulons pratiquer un élevage le plus respectueux possible de la nature et de l’environnement. Nos animaux sont nourris à l’herbe et au foin avec un petit complément de céréales bio et pâturent dès que la météo le permet : en général de fin mars à fin novembre, la neige étant très présente chez nous, à 1000 m d’altitude. Nous n’utilisons aucun engrais chimique sur nos prairies naturelles et nous privilégions les soins alternatifs pour soigner nos bêtes. Nous vendons quasiment toute notre production en vente directe et en très local : tout est vendu dans un rayon de moins de 10 km à vol d’oiseau ! Nous sommes présents dans deux marchés hebdomadaires et un magasin de producteurs sur la ville voisine d’Ambert et nous vendons aussi à la ferme.

La tomme de chèvre, affinée dans notre cave naturelle

Et le plus important dans tout ça ce sont les animaux ! Nous sommes très soucieux de leur bien-être, nous leur parlons, les câlinons un peu tout le temps. Mais il y a une chose que nous faisons et qui ne nous convient plus du tout, c’est de séparer systématiquement les chevreaux de leur mère. Pourquoi le faisions-nous jusqu’à présent ? Principalement pour des raisons économiques comme beaucoup d’élevages de chèvres, laisser les chevreaux sous la mère diminue beaucoup la quantité de lait transformé en fromage et la viande de chevreau ne permet pas de valoriser aussi bien le lait bu par les petits. Mais nous le faisions aussi pour éviter la transmission de certaines maladies par le lait maternel. Comme ces maladies semblent moins présentes maintenant dans le troupeau, il nous semble maintenant possible de revenir à des méthodes plus naturelles et de laisser nos chèvres élever leurs chevreaux. Le risque de transmission existera toujours mais nous faisons le pari que les chevrettes y gagneront quand même en santé en tétant leur mère. En effet le lait maternel reste le meilleur moyen pour développer une bonne immunité.

Quercy et Urbain
Baloo et Muffin, nos deux chiens de berger

 

 

 

 

 

 

Donc voici ce que nous avons décidé : en 2019, chacune de nos chèvres élèvera un chevreau ou une chevrette! En cas de naissance de jumeaux voire triplés, nous n'en garderons qu'un, il nous semble impossible de trouver des débouchés pour tous les petits à naître. Dans les petits que nous garderons il y aura bien sûr les chevrettes pour renouveler le troupeau et les autres seront vendus en viande ou alors à des particuliers voulant mettre des animaux dans leurs terrains.

Pourquoi un financement participatif?

Nous avons l'habitude de financer nous-mêmes nos projets mais suite à deux années difficiles, nos finances sont au plus bas. Nous ne pouvons ni payer ces investissements ni emprunter à nouveau (nous avons déjà beaucoup à rembourser à la banque suite à notre installation). Alors nous faisons appel à vous, les citoyens. Nous avons le sentiment que c'est un moyen efficace pour ceux qui le souhaitent de soutenir une agriculture paysanne et respectueuse de l'environnement.

 

A quoi va servir la collecte ?

S'il est simple de laisser les chèvres élever leurs petits, après tout il suffit de laisser faire la nature, cela implique tout de même beaucoup de changements sur notre ferme :

  • Avant tout nous devons diminuer notre troupeau pour faire de la place aux chevreaux dans le bâtiment (jusqu'à présent ils étaient élevés dans un autre petit bâtiment). Avec une dizaine de chèvres en moins cela occasionne une bonne perte financière accentuée par le fait que les petits vont consommer pas mal de lait pendant leurs deux premiers mois.
  • Pour compenser cela nous avons accueilli début 2018 six agnelles pour commencer petit à petit la vente de viande d'agneau (les premiers sont prévus pour le printemps 2019). Et nous devons aussi développer la vente de viande de chevreau.
Nos 6 agnelles en pleine course

Pour cela nous avons besoin de quelques petits équipements pour pouvoir vendre la viande sur les marchés et dans notre magasin de producteurs :

  • Une petite vitrine frigo pour les marchés : 500 €.
  • Une machine à mettre sous vide : 500 €.

Pour finir, nous avons besoin de pérenniser le foncier de notre ferme et nous avons l'occasion d'acheter quelques petits terrains proches de chez nous. Ils nous permettront de gagner du temps et nous éviteront d'emmener nos animaux dans des prairies trop éloignées. Cet achat représente 1 000 €.

Ce qui nous amène à un total de 2 000 €.

Par ailleurs, si votre générosité dépasse nos espérances, nous pourrons aménager un peu notre chèvrerie pour créer des cases de mises bas et un enclos pour les chevreaux, il nous faudra donc des claies, des râteliers et  des accessoires, le tout à 500 €.

Si le montant des contributions devait dépasser cette somme, le surplus serait utilisé à bon escient: construction d'abris pour les brebis, d'autres achats de terrains sont prévus... Il y a toujours à faire pour améliorer le confort des animaux et des humains sur une ferme !

Si vous ne voulez pas faire de versement par internet, voici notre adresse postale, à laquelle vous pouvez nous envoyer une contribution par chèque (n'oubliez pas de joindre vos nom et adresse mail dans vos courriers !) :

Valcichèvres

Chrystel Teillot et Clément Lachassagne

Le Puy

63600 Valcivières

Un grand merci à tous pour votre intérêt, que vous donniez ou non. Vous êtes les bienvenus dans notre ferme.

En attendant vous pouvez nous suivre et avoir des nouvelles

sur notre page facebook: "Valcichèvres"

 

Terminé
Don avec contrepartie
5 005 € collectés
Objectif de 5 000 €
100 %

Partager ce projet

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Un crottin

Merci ! Votre nom inscrit sur la page Facebook comme pour tous les contributeurs + un crottin de l'affinage de votre choix.


Disponibilité : Avril 2019
Livraison : A retirer sur place à la ferme ou sur un marché

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 20 € ou plus

Un crottin + une pyramide cendrée

Merci ! Contrepartie précédente + une pyramide cendrée.


Disponibilité : Avril 2019
Livraison : A retirer sur place à la ferme ou sur un marché

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 45 € ou plus

Une petite tomme en plus

Un grand merci ! Contrepartie précédente + une petite tomme de chèvre affinée 2 mois (environ 400 gr).


Disponibilité : Juillet 2019
Livraison : A retirer sur place à la ferme ou sur un marché

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 75 € ou plus

Venez traire les chèvres + fromages

Un très grand merci ! En plus de la contrepartie précédente, nous vous invitons à assister à la traite des chèvres une fin d'après midi. Vous pourrez essayer de les traire et goûter le lait si vous le souhaitez. Valable pour une famille.


Disponibilité : Juillet 2019
Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

Ramenez les chèvres pour assister à la traite + fromages

Un immense merci ! Avant de participer à la traite comme la contrepartie précédente, nous vous proposons de ramener les chèvres avec nous et découvrir ainsi leur environnement. Nous vous offrons aussi un crottin, une pyramide cendrée et une grosse tomme de chèvre (environ 1,5 kg).


Disponibilité : Juillet 2019
Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 150 € ou plus

Balade et traite avec les chèvres + fromages + produits locaux

Un gigantesque merci !! Contrepartie précédente avec en bonus la grosse tomme personnalisée avec votre nom gravé dessus ! Et pour vous remercier encore, nous vous offrons deux savons confectionnés avec le lait de nos chèvres.


Disponibilité : Juillet 2019
Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Cow
Prochainement

Développer un élevage en vente directe à Laon

 
Prochainement
Prêt rémunéré
4%

Investissez dans cette reprise d'exploitation qui développe la vente directe et l'élevage extensif