Clément REVEILLE

Je m'appelle Clément, j'ai grandi dans une ferme puisque mon père est éleveur des chevaux.
J'ai obtenu mon BTS agricole, puis j'ai voulu devenir ostéopathe équin. J'ai fait des études dans ce domaine. Diplôme obtenu, j'ai réalisé que ce qui me plaisait vraiment, ce sont les cultures. Je suis donc rentré dans une entreprise comme technicien en suivi de culture dans le domaine conventionnel où je travaille toujours. J'ai vite réalisé que je croyais en une production plus saine et respectueuse de l'environnement. J'ai donc cherché ce qui se faisait et je suis tombé sur l'aquaponie.

A l'époque, il y a 5 ans, tout était en anglais, très compliqué avec mon niveau de lange basique mais je me suis accroché ; ma femme trilingue m'aidait dans mes traductions.

ET Hop, c'était parti, je créais mon premier système aquaponique chez nous, que j'ai, au fur et à mesure des années, pu perfectionner. Puis, j'ai décidé de m'installer et là, ce fut le début des difficultés. La SAFER n'a jamais voulu me trouver du terrain : comment peut-on créer une ferme avec une demande en surface si faible ? Ils n'y croyaient pas. La Chambre d'Agriculture la lutte pour me faire payer une formation dans ce domaine afin de valider tout ce que j'avais appris seul depuis 5 ans.
J'ai donc moi même payé ma formation. Bref, tout est compliqué. J'ai par mes propres moyens enfin trouvé 1 000m² pour débuter en location chez un agriculteur à la retraite. J'ai trouvé ma future serre, qu'il me faut à présent financer rapidement pour commencer l'aventure. Moi j'ai pu penser et repenser ces dernières années. Je suis prêt et ma femme et mes 3 enfants aussi ! Ma femme Patricia travaille dans le marketing, c'est elle qui s'occupera de vendre nos produits sur différents créneaux et moi je veillerais à produire de belles plantes.