EARL Soret

Ingénieur agricole de formation je me suis installé très vite après mes études, bien que n'étant pas d'origine agricole. J'ai toujours voulu produire selon le cahier des charges Bio. Mais dans les années 80-90, la structuration de la filière n'étant pas en place, les banquiers ne prêtaient pas pour ce genre de projet. J'ai donc produit de façon classique et dès que j'ai été libéré du poids des emprunts, j'ai converti l'ensemble de mon exploitation en Bio (grandes cultures et élevage d'animaux) et j'ai démarré une activité de maraîchage. En 2014 j'ai rejoint le projet des Hauts-Prés et l'installation de la brasserie des deux amants au sein même des Hauts-Prés m'a amené à vouloir cultiver du houblon.