Imanol Garay

45 ans, originaire de San Sebastian - Pays Basque - j'ai effectué un cursus classique jusqu'au diplôme d'ingénieur en 1997 (c'était dans un autre siècle !) allant de St-Jean-de-Luz, à Pau en passant par Bayonne, la ligne picturale des Pyrénées toujours en point de mire, comme une référence visuelle à laquelle s'accrocher.

Je ne suis pas issu de famille vigneronne, ou alors peut-être, très probablement, parmi des ancêtres lointains, et me voilà, après quelques années de travail dans le milieu du vin, en tonnellerie précisément, qui démarre un projet d'élaboration de vin, sur deux micro-cuvées très confidentielles des noms de Abiatu et de Ixilune (en 2012 et 2013). Ce fut un réel succès auprès d'une clientèle professionnelle soucieuse de découvrir des concepts de vins différents avec des goûts hors des standards à tel point que certains me cataloguèrent de OVNI (Objet Vinicole Non Identifié). Abiatu signifie en Basque "prendre le chemin de", et ce chemin m'a amené ensuite à St-Etienne-de-Baigorry, pour y planter avec un ami en 2016 un peu moins d'un hectare de vigne de blanc sur une parcelle très pentue (45% de pente) de roches et d'arènes ophitiques, cultivée en agriculture biologique. La route s'élève, tout comme les vins dans les bois et les terres. Il est temps de changer de braquet... et de machine !