Mickael Tenailleau

Depuis tout jeune, l’expérience familiale m’a apportée une sensibilité au jardinage amateur me faisant comprendre très tôt que se nourrir de sa propre production était un élément personnel moteur. Au fond de moi, j’ai toujours su que cet élément moteur deviendrait à l’avenir un projet de vie à plus grande échelle, j’étais seulement encore trop frileux. Je me suis d’abord dirigé vers des études en biologie avec une spécialisation en entomologie. Les applications dans ce domaine sont diverses mais voulant rester centré sur le milieu agricole, j’ai alors intégré l’école d’agronomie de Toulouse ENSAT. Je me suis ainsi tout naturellement spécialisé sur des thématiques liées à la lutte biologique et à la pollinisation. La prise de conscience est venue progressivement tout au long de mon parcours professionnel. Mes postes d’ingénieur m’ont permis de participer à de nombreuses expérimentations chez des producteurs et au fil des années je me suis rendu compte que ce n’était pas à ma place que je voulais être, mais à la leur.
Pour entamer cette reconversion, j’ai donc suivi une formation BPREA à la Motte-Servolex en maraîchage biologique, obtenu en juillet 2018. 
En début d’année, j’ai répondu à l’appel d’offre de la ville de Grenoble, souhaitant installer un maraîcher sur la partie plein champ de son centre horticole situé sur la commune de Saint-Martin-d’Hères.
Ma candidature a été reçue favorablement en mai 2018.