Img 20160625 194325870

Mélina RUELLAN

Plobannalec-Lesconil, France

Je suis née dans l'odeur du suint de brebis.

C'était à l'automne, dans les Corbières, une de ces vallées du Sud qui se couvre d'or et de feu avant l'hiver.
Il y avait les Callunes en fleurs, et il y avait la vie extrême et intense de mes parents bergers-fromagers.

Notre lieu de vie : La Petite Bergerie, au mitan de la nature sans eau ni électricité, avec un troupeau de brebis, des poules, des chats, un chien, une chèvre et des bestioles partout...
Une vie de rêve pour une enfant éperdue de vie, une vie de labeur pour mes parents passionnés et rebelles.
Et puis la vie, les changements, les expériences, les éloignements, les frôlements et enfin, le retour aujourd'hui.
Non pas dans les Corbières, mais dans un Sud tout de même: celui de la Bretagne.
Et surtout un retour aux sources.
Avant son éclosion, ce projet de vie a mûri lentement, patiemment, dans sa chrysalide de souvenirs.
De son côté, la transmission des savoirs et des gestes, l'empreinte familiale de cette vie de bergers a continué son œuvre en moi.
Aujourd'hui, alors que je reprends les rênes du cheptel sous l’œil expert de mes parents, je nous surprends à savoir quoi faire, à refaire les gestes vus et revus tant de fois, à prendre des décisions qui semblent issues d'un savoir lointain.

Je veux retrouver l'odeur du suint.
Je veux retrouver ce bonheur à les voir paître tranquillement, à les voir caracoler de leur naissance à leur vieux jours...
Je veux pouvoir continuer à me perdre dans leurs regards pas si dociles que ça!

Je veux revenir à mes moutons.