Nous deux

Spiruline des Monts d'Ardèche

Saint-Jeure-d'Andaure, France

Nous sommes tous deux originaires de Lyon et c'est là que nous nous sommes rencontrés, en 1993.
Bien vite, nous décidons de changer de vie et de partir nous à la campagne, pour mener une vie plus saine et lui donner plus de sens. A travers de passionnantes rencontres, nous découvrons l'agriculture, l'écologie et l'artisanat. Nous créons alors une activité de fabrication d'artisanat en bois qui complète nos revenus.
En 1998, c'est au cours de la formation au Brevet Professionnel Agricole que nous tombons nez à nez avec la Spiruline, chez un pionnier de cette production. A cette époque, il n'y a que deux ou trois producteurs en France et assez peu de données disponibles. Mais le coup de coeur a eu lieu : nous devenons des consommateurs quotidiens de Spiruline, nous en éprouvons les bienfaits sur nous-nous-memes et nous promettons d'en cultiver à notre tour quand viendra le moment opportun.
En 2005, diplôme agricole en poche, Pascal reprend son métier de commercial et Evelyne commence à s'intéresser à l'animation, pour diversifier l'activité d'artisanat en bois qui ne nous a jamais vraiment quittés.
Nous commençons à rechercher un lieu pour installer une ferme de Spiruline, mais soit c'est trop cher, soit cela ne nous plaît pas vraiment... il faut croire que ce n'était pas encore le moment propice !
En 2011, nous décidons de revenir dans la région Lyonnaise, attirés par des perpectives d'emploi alléchantes et par le désir de nous rapprocher de membres vieillissants de notre famille. Evelyne se professionnalise comme animatrice, puis directrice de centre de loisirs, après une formation professionnelle dans ce domaine (BPJEPS LTP). Pascal continue son activité de commercial dans une grande entreprise française de publicité. Nous recherchons toujours activement le lieu idéal pour nous installer...
2015 : nous visitons un terrain situé à 1h30 de Lyon, en Ardèche. Nous arrivons au mois de mai à Saint Jeure d'Andaure, et avons aussitôt le souffle coupé par le panorama sur la vallée du Doux. Puis nous découvrons notre terrain situé un peu plus bas, à Mazabrard. Ca y est, nous avons trouvé notre lieu ! Certes, tout est à faire. Le terrain est en friche depuis au moins 30 ans, il n'y a pas d'habitation dessus, et il va nous falloir retrousser les manches ! Mais ce terrain est accessible facilement, parfaitement exposé, l'eau et l'électricité sont toutes proches... De plus, dans ce hameau de moins de cinq âmes en hiver, l'accueil et la solidarité sont de mise.
A la même époque, l'entreprise où travaille Pascal connait une réorganisation qui rend son travail moins passionnant; au même moment, les perspectives de pérenniser un emploi intéressant pour Evelyne s'évanouissent : le moment est venu de nous engager totalement dans ce projet qui nous tient tant à coeur. Départ négocié, nous décidons d'acheter le terrain et de commencer les démarches administratives, en même temps que les travaux de défrichement. une grande partie de nos économies y passent, mais nous y croyons si fort !
En juin 2016, le permis de construire nous est accordé pour les serres et installations annexes nécessaires à notre exploitation de Spiruline. Nous investissons le reste de nos économies dans le terrassement préliminaire, l'installation de l'eau, et la construction d'un habitat mobile en bois, style "Tiny House". En attendant, nous habitons en caravane, pour réduire nos charges et consacrer tout l'argent possible au projet. C'est précaire et parfois un peu dur, mais au moins, nous sommes sur place et pouvons avancer. Nous créons un jardin potager pour l'autoconsommation et continuons d'investir dans l'achat d'outils : tronçonneuse, débroussailleuse, broyeur, outillage électroportatif... Parallèlement, nous nous consacrons à l'entreprise d'Evelyne et intervenons régulièrement dans des manifestations festives, en centres de loisirs et dans les écoles, pour proposer nos ateliers de découpe sur bois avec des scies sans danger et nos animations pour les enfants.
En 2016, nous suivons une formation en deux temps au CFPPA de Hyères pour nous qualifier dans la culture de Spiruline. Nous adhérons à la Fédération des Spiruliniers de France et rencontrons de nombreux producteurs.
En Janvier 2017, Pascal s'inscrit officiellement au centre de formalités de la Chambre d'Agriculture de Privas et à la Mutualité Sociale Agricole. Nous participons également à une formation pour chiffrer notre projet. Un conseiller de la Chambre d'Agriculture valide ensuite notre étude économique. Il est temps de passer à la recherche de financement. Nous les obtenons en septembre 2017. Ca-y-est, l'aventure a vraiment commencé !