Des poules et des moutons à "La cense aux merles"!

Imaginez, un verger de fruits & petits fruits, faisant la part belle à la vie et à la biodiversité, et entre les rangs : poules et moutons !

par Christophe VANNEROM

Braives, Belgique
Succès
Don avec contrepartie
6 720 € collectés
Objectif de 7 100 €
94 %

Projet financé

le 28 juin 2020

Cette collecte est terminée.

Présentation du projet

Derrière La cense aux merles, il y a, Christophe (38 ans) mais aussi Nathalie et Méline, la famille, les amis et pas mal de partenaires et d’intervenants.

Bon, ok... Méline a grandi depuis (Photo : Frédéric Ravens)

Passionné de nature depuis toujours, c’est en 2013, au cours de ma formation de guide nature que je prends conscience de la complexité de celle-ci et mon envie d’en apprendre plus n’a cessé de croître depuis.

Au fil de mes formations, j’ai pu m’orienter vers des modèles et philosophies qui me parlaient et qui étaient en cohérence avec mes idées. Ce sont clairement mes formations en permaculture et ma rencontre avec Stefan Sobkowiak qui m’ont permis de voir exactement ce que je souhaitais faire. Imiter les éco-systèmes et intensifier les cultures sur petite surface tout en favorisant la biodiversité sont les principes de base de ce verger permaculturel. Tout s’est mis en place dans ma tête à ce moment: c’est CA que je veux faire.

C’est beau mais c’est quoi exactement un verger permaculturel en pratique?

Comme mentionné plus haut, le but est d’imiter la nature. Et donc, y-a-t’il des forêts entières  rien que de pommiers ou poiriers ? D’une seule variété ?

La réponse est bien évidemment, non! Il suffit de se promener en forêt pour voir que les pommiers sauvages ont tout un écosystème complexe qui leur est lié. C’est cet écosystème complexe que je souhaite essayer de recréer tout en gardant à l’esprit que cela doit rester un endroit de production et qu’il faut rentabiliser l’espace.

Alors imaginons, prenons ce pommier et ajoutons à son pied des petits fruits. Au pied de ceux-ci, plantons des plantes aromatiques et des légumes perpétuels (roquette vivace, lavande, menthe, etc.). Ensuite mélangeons les fruitiers: pommiers, poiriers, cerisiers, abricotiers, etc. Et entre tous ces fruitiers, plantons des arbres qui améliorent la qualité du sol: des fixateurs d’azotes (acacia, aulnes, argousiers, etc.). Et enfin, sur ces fixateurs d’azote, faisons grimper une liane (kiwi, kiwai, vigne, etc.). Alors est-ce que ce système vous semble plus complexe et plus favorable à la biodiversité?

Souce : Miracle Farms (Stefan Sobkowiak)

Source : Permaculture design.fr

C’est en tout cas mon avis.  Ainsi, depuis 2018, je teste cela sur un verger de 10 ares à Wasseiges et cela marche tellement bien que j’ai décidé de reproduire ce schéma en 2019 sur un hectare à Fallais.

Verger de Wasseiges

Verger de Fallais

Les arbres sont plantés, taillés et paillés, les aménagements pour la biodiversité (haies, mare, nichoirs, zone refuge) sont bien avancés.

Bandes fleuries, nichoirs, abris à forficules, ... tout est là pour attirer mes collègues de travail

Ne manque-t-il pas quelque chose?

Ben oui, on veut imiter la nature mais je n’ai parlé que de végétal. Et les animaux dans tout ça?

C’est là que j’ai besoin de votre aide. En effet, pour cette phase, je prévois l’installation d’un pâturage tournant de moutons et de poules afin d’entretenir le verger de façon naturelle tout en lui apportant de la matière organique. Ceci nous permettrait également de diversifier les sources de revenus et d’assurer une certaine résilience économique en augmentant la variété de produits proposés (oeufs, poulets, poules de race…).

Les animaux seraient déplacés dans les bandes enherbées entre les rangs de fruitiers.

Pour les animaux, cela signifierait de l’herbe fraîche régulière et des parcelles saines (moins de risques de surpâturage et donc de parasitisme!).

Pour couronner le tout,  j’aimerais opter pour une poule de race locale, la Fauve de Hesbaye, qui convient aussi bien pour la ponte que pour la chair. Ce sont des poules rustiques qui font partie intégrante du patrimoine agricole local!

D’ailleurs, je vous présente déjà Richard, notre coq Fauve de Hesbaye, futur papa des poulettes du verger!

Les fruits, petits fruits et oeufs de la Cense aux merles seront disponibles via des paniers, de l’auto-cueillette et de la vente en libre service sur le terrain.

Les poulets seront disponibles en prévente sur réservation!

Les poules de race seront vendues sur réservation également.

A quoi va servir la collecte ?

À préparer l’arrivée des poulettes! 

Pour bien les accueillir, j’aurais besoin d’investir dans du matériel à hauteur de 3100€ (frais MiiMOSA inclus). 

Ce montant servira à financer: 

  • Des filets mobiles

  • Une batterie pour électrifier ces filets et protéger les poulettes d'éventuels prédateurs

  • Un poulailler, mobile lui aussi, qui sera réalisé par mes soins

  • Des mangeoires, un abreuvoir automatique et du petit matériel pour les filets mobiles (plaques, testeurs…)

Que ferais-je si la collecte dépasse ce montant? 

D’abord une danse de la joie ;-)

Mais ensuite, j’aimerais m’équiper afin d’accueillir deux brebis de race shropshire, connue pour ne pas apprécier les ligneux (ce qui m’arrangerait, il faut le dire ;-)).

Pour accueillir ces dames au mieux, il faudra 1400€ de plus (frais miimosa inclus) pour:

  • Acheter les deux brebis

  • Un abri facilement déplaçable

  • Deux filets mobiles electrifiables

  • Un abreuvoir et du petit matériel

C’est Bess qui sera contente! 

Et si on atteint aussi ce palier, et bien j’ai encore pleins de projets! 

  • Pour pouvoir être résilients face aux crises écologiques, sanitaires, alimentaires, économiques… j’aimerais pouvoir faire éclore les poussins de la cense aux merles, à la cense aux merles! Pour pouvoir faire naître ces poussins, il me faudrait idéalement 1600€ de plus pour:
    • la couveuse
    • les lampes chauffantes
    • cages de transport et tout le petit matériel

Pour pouvoir irriguer le verger (irrigation de secours en cas de forte secheresse), j'aimerais pouvoir avoir accès à l'eau directement dans un puits. Il me faudra donc

  • Une pompe
  • Beaucoup de tuyaux
  • du petit matériel

Cela fait pas mal de projets :-)!

(Mise à jour 17/06)

📌 Pour la dernière fois avant la collecte, le montant a été fixé à un nouveau palier: un chicken tractor pour les poulets de chair! 

Un chicken tractor kezako? C'est une autre sorte de poulailler mobile conçu pour les poulets de chair (pas de pondoir et une protection contre les prédateurs aériens) qui pourrait lui aussi circuler dans les allées du verger

(Image d'illustration - Harvey Ussery)

Je vous remercie déjà d'avoir lu jusqu'ici et j'espère que ce projet vous parle autant qu'à moi! :-)

Merci mille fois pour votre enthousiasme et votre participation!

A très bientôt!

 

PS:  S'il est plus facile pour vous de me faire un virement bancaire (SEPA) plutôt que de payer en ligne, vous pouvez faire un virement du montant de votre choix. Pour obtenir mes coordonnées bancaires, envoyez-moi un petit mail (cliquez ici). 

Je me chargerai alors moi-même de comptabiliser vos contributions sur MiiMOSA de manière à ce que vous puissiez bénéficier des contreparties qui vous sont dues.

Succès
Don avec contrepartie
6 720 € collectés
Objectif de 7 100 €
94 %

Projet financé

le 28 juin 2020

Cette collecte est terminée.

Contreparties

Pour 10 € ou plus

10€

Votre nom mentionné sur notre site web et "tagué" dans une publication de remerciement sur Facebook.



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 25 € ou plus

25€

500 grammes de petits fruits de saison (en fonction des récoltes) ou un pot de miel des abeilles de La cense aux merles + votre nom mentionné sur notre site web et "tagué" dans une publication de remerciement sur Facebook.



Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 50 € ou plus

50€

Un plant de petits fruits et 12 oeufs des poulettes de La cense aux merles + 500 grammes de petits fruits de saison (en fonction des récoltes) ou un pot de miel des abeilles de La cense + votre nom mentionné sur notre site web et "tagué" dans une publication de remerciement sur Facebook.



Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 75 € ou plus

75€

Une visite de La cense aux merles (explication du projet, du design, du rôles des différents éléments, des variétés…) + un plant de petits fruits + 500 grammes de petits fruits de saison (en fonction des récoltes) ou un pot de miel des abeilles de La cense + votre nom mentionné sur notre site web et "tagué" dans une publication de remerciement sur Facebook.



Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

100€

Vous aurez le plaisir de devenir le parrain/marraine d'une de nos poules, vous pourrez lui donner un prénom, et à la fin des 18 mois de pontes, vous aurez le loisir de venir chercher votre petite protégée (qui pondra toujours bien entendu). En attendant votre poulette, vous recevrez une boite de 12 oeufs + votre nom mentionné sur notre site web et "tagué" dans une publication de remerciement sur Facebook.



Livraison : A retirer sur place Vous recevrez une alerte afin de fixer un rendez-vous pour l’enlèvement de votre poule.

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 200 € ou plus

200€

Réalisation d’une clôture en saule vivant de maximum 2 mètres de longueur dans votre jardin + un produit de La cense aux merles (500gr de petits fruits, un pot de miel ou 12 oeufs) + votre nom mentionné sur notre site web et "tagué" dans une publication de remerciement sur Facebook



Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être