Statistiques de l’activité de prêt rémunéré

Retrouvez sur cette page tous les chiffres clés de notre activité de prêt rémunéré depuis son lancement en mars 2018.

Activité depuis 2018

100 %

Taux de succès

54 635 864 €

Prêtés pour financer la transition agricole et alimentaire

12 251 400 €

Reversés aux prêteurs

394

Projets financés

11 701

Prêteurs actifs

69% de particuliers

|

31% de professionnels

Origine des prêts

Répartition par régions

Répartition par catégories

Caractéristique des projets en prêt sur les 6 derniers mois

171 446 €

Montant moyen d’une collecte

48 mois

Durée moyenne de remboursement

4 %

Taux d’intérêt moyen

19 jours

Durée moyenne de collecte

683 €

Prêt moyen d’un investisseur

Risques de l’activité

1,41 %

Capital en retard (rapporté au capital prêté)

2,54 %

Capital en défaut (rapporté au capital prêté)

Le mot du Directeur des Investissements et des Risques

Sur le plan des risques, nous poursuivons l’accompagnement de dirigeants exposés aux tensions sur les matières premières et suivons attentivement l’évolution de la situation économique des sociétés les plus impactées. Pour rappel, notre procédure de sélection s’appuie sur une évaluation critique de 4 aspects clés des projets : l'expérience professionnelle des dirigeants, la qualité financière de l’entreprise, la pertinence du projet par rapport au contexte économique et enfin son impact économique, social et environnemental. Les aménagements accordés sur les dossiers financés ont été validés au cas par cas, de façon concertée avec l’ensemble des créanciers des entreprises concernées. Nous conservons toute notre confiance dans la résilience du monde agricole pour surmonter les épreuves actuelles, qui est également porteuse d’opportunités, alors même que la société civile n’a jamais été aussi sensible aux enjeux de la transition alimentaire et environnementale qui forme le cœur de la stratégie de MiiMOSA.

Consulter les rapports annuels MiiMOSA

Les indicateurs légaux

Les indicateurs de performance

Actualités économiques et climatiques

La crise du coronavirus a impacté quelques porteurs de projet les plus exposés, notamment ceux dont l’activité reposait sur un débouché commercial avec la restauration et les marchés. Dans ce contexte, nous avons accordé une quinzaine de réaménagements de crédit mais la crise a malheureusement conduit deux de nos clients au dépôt de bilan. D’un autre côté, nous avons remarqué que cette crise a été riche d’opportunités pour les agriculteurs dont le modèle économique est diversifié.

De plus, la période a également été marquée par les épisodes de gel pour les viticulteurs et arboriculteurs impactant toutefois moins de 5% de nos encours et ne déclenchant pas une aggravation de leur santé financière. De ce fait, nous n’avons eu aucun réaménagement de crédit à produire. Enfin, nous suivons attentivement la situation financière et économique des agriculteurs à la sortie des récoltes de cet été et des premières mises en marché.

Date de dernière mise à jour : 09/12/2021

Envie d'en savoir plus ?

Découvrir les collectes en prêt