Les butineuses s'agrandissent dans les Ardennes

L'inconnu devenu une passion devenue un métier. C'est notre histoire, notre projet et notre réussite grâce à nos abeilles et grâce à vous.

par Katia STILMANT

Bourseigne-Vieille, Belgique
Succès
Don avec contrepartie
6 815 € collectés
Objectif de 8 000 €
85 %

Projet financé

le 15 mai 2020

Cette collecte est terminée.

Présentation du projet

Notre projet un peu fou a commencé par hasard il y a maintenant 8 ans. Ma maman en lisant les annonces à remarquer que des cours d’apiculture se donnaient à Carlsbourg. Elle avait appris étant petite à extraire le miel en allant en vacances chez son parrain et avait toujours trouver ça fascinant. Je venais de terminer mes études de comptable et commençait ma vie professionnelle. Et elle m’a demandé si ça m’intéressait de suivre les cours avec elle. J’ai accepté au départ pour lui faire plaisir. Notre objectif était simple avoir notre ruche au fond du jardin pour la biodiversité et pour avoir un peu de miel pour nous. 

Nous avons suivi notre première année de cours, et nous avons été passionnées toutes les deux. De si petites bêtes pouvant faire un tel travail, avoir une organisation parfaite, contribuer à la création des fruits, des légumes et de toutes autres plantes sans relâche. Etre dans les ruches était devenu un moment apaisant et de détente. 
Malheureusement, nous avons aussi compris que la cause humaine détruit aussi les abeilles. Une ruche au fond du jardin sans s’en occuper c’est la conduire à sa perte directement. 

Nous avons donc décidé de prendre 4 ruches chez nous, nous leur avons fait un petit abri. Qu’est-ce que nous étions fière de nos protégées. 

L’année suivante, nous avons réussi toutes les deux notre examen et reçu notre diplôme reconnu par la région wallonne. Vous vous en doutez, nous n’avions pas décidé d’en rester là. Nous avons donc multiplié nos colonies en passant à 12 ruches. Nous avons acquis un terrain sur Bièvre pour pouvoir nous mettre à l’écart des habitations et avoir plus de ruches tout en laissant nos premières ruches près de notre maison pour laisser profiter nos voisins qui étaient contents de revoir des abeilles dans leurs jardins. 
Nous avons continué à suivre les cours d’apiculture à Carlsbourg en assistant les professeurs dans les cours pratiques. Nous avons commencé à faire de l’élevage de reines pour pouvoir constituer nos colonies d’abeilles nous-même. Nous avons construit nos propres ruches afin d’économiser quelques sous. 
Nous avons continué à nous former en suivant les formations du Cari. Et 4 ans après nos débuts. Je suis devenue conférencière et je donnais mes premiers cours théoriques et pratiques au Rucher Houille-Lesse-Semois ASBL à Carlsbourg. Maman quant à elle, donnait les cours pratiques.

 
En 2017, nous avons suivi une formation en France avec le GPGR pour pouvoir produire notre gelée royale. 


En 2018, nous avons commencé à apprendre à inséminer nos reines nous-même. Vous ne le savez peut-être pas mais la première cause de mortalité chez les abeilles est dû à un acarien que nous appelons Varroa. Il est apparu dans les années 80. Lorsque qu’il y a trop de varroas, les colonies s’effondrent en très peu de temps. Les apiculteurs ont utilisé des médicaments sous prescription vétérinaire mais les varroas sont devenus résistants. Pour lutter contre ceux-ci nous devons aider les abeilles en aidant la nature à se modifier plus vite et à conduire les abeilles à devenir à leur tour résistantes aux varroas en se débarrassant de ceux-ci elles-mêmes. Pour cela nous devons sélectionner nos abeilles tout en gardant un patrimoine génétique diversifié pour ne pas aller à leur perte. C’est pour cela que certains apiculteurs inséminent des reines. 

En 2019, nous avons rejoint le groupe Arista Bee pour travailler avec eux sur l’abeille qui se débarrasse des varroas elle-même sans modifier ses autres comportements et sans médicaments. 
Les pesticides sont aussi un facteur de mortalité chez les abeilles. Si nous laissons les varroas et les produits chimiques tuer nos abeilles en attendant que celles-ci arrivent à s’adapter elles-mêmes il faudrait encore des centaines d’années, ce qui sera peut-être trop long et elles risqueraient de s’éteindre, ce qui conduirait à la perte humaine également. Sans les abeilles, nous ne saurions pas nous nourrir.

 

Albert Einstein a dit « Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre ».


En 2020, nous avons environ 70 colonies qui ont su passer l’hiver et qui sont d’attaque pour nous faire profiter des trésors de la ruche. Le miel est le seul nutriment naturel qui renferme tout ce qui est essentiel à la vie.
Afin de vous le certifier, tous nos miels sont analysés par un laboratoire au CARI. Nous connaissons les fleurs qui ont été butinées, le taux d’humidité de notre miel, les taux des différents sucres se trouvant naturellement dans le nectar. Et nous avons surtout la preuve que nous n’avons rien rajouté dans notre miel, ce qui est le plus important pour le consommateur : allez jeter un œil sur internet pour voir comment un miel industriel est fabriqué).

Nous ne faisons pas de transhumance, nos miels sont des miels toutes fleurs printemps et été avec des dominances qui peuvent être différentes selon les années de récolte dû à la météo et à l’environnement.
Petit rappel : Une abeille peut parcourir une distance de 3 km pour aller chercher du nectar. Impossible dans nos belles Ardennes de faire un autre miel que du toutes fleurs. (Sauf peut-être un miel avec une grande dominance de Colza). Nous n’avons pas de champs de thym, de lavande, ou autre chez nous, amateurs de miel ne cherchez donc pas un miel monofloral venant de notre région, il n’existe pas.
Nous conduisons nos abeilles de manière respectueuse. Nous travaillons selon elles et non l’inverse. Nous nous adaptons à elles durant la saison

Mais tout ce travail demande beaucoup d’heures et d’énergie. C’est pourquoi, nous aimerions mécaniser certaines tâches comme l’extraction du miel (tout en respectant le produit), afin de pouvoir gagner du temps et pouvoir passer plus de temps à prendre soin de nos protégées et d’augmenter notre cheptel. Nous avons déjà fait l’acquisition de ruches qui ne demandent plus qu’à être peuplées par nos soins et nous pourrions monter dans un premier temps à 100 ruches. Tel est notre but.

C’est à ce moment que vous intervenez… Il faut savoir que l’apiculture est reprise dans l’agriculture. Seulement, malgré notre diplôme reconnu par la région wallonne, nous n’avons aucun accès aux primes agricoles. Aucune aide ne nous est octroyée par le simple fait que nous n’avons pas suivi les cours d’agriculture. Nous n’avons pas non plus droit à d’autre aide industrielle car nous ne transformons pas notre produit. 


Au-delà de nous aider financièrement dans notre projet, sachez que vous contribuez à la préservation des abeilles, de la pollinisation, de la biodiversité mais aussi à l’augmentation de la production d’un miel local sans ajout, pour diminuer à petite échelle l’importation de miel frauduleux.

A quoi va servir la collecte ?

Premier palier, un grand merci :

Achat d’une machine à désoperculer automatique : 2860€

Achat d’une extrudeuse : 1400€

Deuxième palier, vous êtes formidable :

Achat d’un extracteur 12 cadres : 4000€

Troisième palier, C’est magique :

Achat de 30 ruchettes : 640€

Achat de 30 mini-plus : 430€

Un tout grand merci à tous les contributeurs, aux personnes de notre entourage qui nous soutiennent dans notre projet, à nos clients fidèles qui permettent à notre projet d’exister.

N’oubliez pas de bien nous communiquer vos coordonnées pour que nous puissions vous contacter pour vous remettre vos contreparties !

Succès
Don avec contrepartie
6 815 € collectés
Objectif de 8 000 €
85 %

Projet financé

le 15 mai 2020

Cette collecte est terminée.

Contreparties

Pour 10 € ou plus

L'oeuf

Merci pour votre soutien. Une bougie à la cire de nos abeilles.



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 25 € ou plus

La larve

Merci merci. 2 pots de miel de 500gr + une bougie à la cire de nos abeilles / pour les apiculteurs, une bouteille de vin de miel !



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 50 € ou plus

La nymphe

Un grand merci! 2 pots de miel de 500gr + une bouteille de vin de miel + deux bougies à la cire de nos abeilles / pour les apiculteurs, une reine fécondée de cette année



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 80 € ou plus

Le faux bourdon

Merci beaucoup. 4 pots de miel de 500gr + une bouteille de vin de miel + 2 bougies à la cire de nos abeilles / pour les apiculteurs, deux reines fécondées de cette année



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

L'abeille

un incroyable merci. 4 pots de miel de 500gr + une gelée royale de 10gr + 3 bougies à la cire de nos abeilles / pour les apiculteurs, deux reines fécondées de cette année + une bouteille de vin de miel



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 200 € ou plus

La reine

Une immense merci. 8 pots de miel de 500gr(si vous le souhaitez 4 pots cette année et 4 pots l'année prochaine) + une gelée royale de 10gr+ 2 bouteilles de vin de miel + 4 bougies à la cire de nos abeilles / pour les apiculteurs, un nucléus dadant ou langstroth sur 6 cadres



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 300 € ou plus

L'essaim

un gigantesque merci. 12 pots de miel de 500 gr(si vous le souhaitez 6 pots cette année + 6 pots l'année prochaine) +2 bouteilles de vin de miel + 2 gelées royales de 10gr + 4 bougies à la cire de nos abeilles / pour les apiculteurs, un nucléus dadant ou langstroth + 2 reines fécondées + une bouteille de vin de miel



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 450 € ou plus

La ruche

Un merci indéfini. 24 pots de miel de 500gr (si vous le souhaitez peuvent être réparti jusque sur 3 ans) + 2 bouteilles de vin de miel + 2 gelée royales + 4 bougies à la cire de nos abeilles / pour les apiculteurs, deux nucléi dadant ou langstroth + 2 reines fécondées



Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être