Deux passions : nos vaches et le Jurançon

Favoriser les cultures protéiques dans les coteaux de Jurançon.

par Damien JOUANCHICOT

SIREN: 3525923

Jurançon, France
Succès
Don avec contrepartie
8 750 € collectés
Objectif de 1 000 €
875 %

Projet financé

le 30 juillet 2021

Cette collecte est terminée.

Présentation du projet

Bonjour et bienvenue dans le vignoble de Jurançon,

Nous sommes Damien, Jean-Luc et Jérémy, producteurs de lait et de vin, associés du GAEC Les Vignes Rousses, à Jurançon dans les coteaux du Béarn.

Le GAEC a été fondé en 1995 par nos pères, tous deux éleveurs et vignerons, lorsqu’ils ont choisi de mettre en commun leurs ateliers laitiers. Leur premier projet avait été de construire un nouveau bâtiment adapté pour 80 vaches laitières.

Ils étaient alors une dizaine de producteurs de lait voisins partageant les mêmes valeurs d’entraide et de solidarité qui leur permettaient de mutualiser leurs équipements par des achats en CUMA.

En 2004, le GAEC s’est agrandi avec l’arrivée d’un nouvel associé – aujourd’hui retraité- qui en apportant un nouveau dimensionnement au GAEC a facilité par la suite l’installation de Damien en 2008.

Ces nouvelles ressources nous ont permis de trouver un équilibre social et de poursuivre nos passions communes pour notre élevage laitier et nos vignobles respectifs jusqu’à aujourd’hui.

Jérémy s’est installé en 2019 en tant que JA pour poursuivre le travail de sélection génétique du troupeau entrepris depuis des décennies.

C’est dans ce cadre que nous participons chaque année aux concours départementaux, régionaux, nationaux et bien sûr au Salon de l’Agriculture de Paris.

Notre troupeau compte actuellement 90 vaches laitières de race Prim’Holstein qui produisent 900 000L de lait livrés à la laiterie Danone de Villecomtal.

Leurs bonnes conditions d’élevage est notre préoccupation principale. Les vaches laitières sortent pâturer dès que les conditions le permettent tandis que les génisses et les vaches taries ont accès aux prairies permanentes de nos coteaux toute l’année.

Nos génisses dans les prairies des coteaux de Jurançon

La propreté, le confort et la bonne ambiance du bâtiment sont les trois points qui nous permettent d’assurer la longévité de nos vaches.

Pour s’en assurer, nous avons investi dans du matériel dédié. Les logettes sont pourvues de tapis en caoutchouc et sont abondamment paillées chaque jour. Des brosses et des réchauffeurs d’eau ont été installés dans la stabulation. Enfin, le bâtiment est doté de brumisateurs et de brasseurs d’air qui sécurisent une ambiance agréable l’été.

Un nouveau bâtiment pour l’élevage de nos génisses a également été construit récemment pour favoriser leur bonne croissance.

Nos vaches dans les prairies des coteaux de Jurançon 

Nous avons entamé un travail sur la valorisation de la ration en faisant appel à un nutritionniste. Ce dernier nous a permis de gagner en performance alimentaire et économique tout en réduisant de 20% la quantité de concentré consommé.

Pour aller plus loin, nous avons maintenant besoin de développer d’avantage l’autonomie alimentaire grâce à l’implantation de cultures fourragères protéiques qui assurent la couverture du sol toute l’année.

Nos cultures fourragères 

Afin de bénéficier de conseils, nous avons adhéré au programme environnemental « Les Deux Pieds sur Terre » de notre laiterie Danone.  A travers un diagnostic carbone de notre exploitation, l’outil CAP2ER de l’Institut de l’élevage nous a permis d’identifier des leviers d’action en cohérence avec notre projet d’autonomie alimentaire.

Aussi, en le mettant en place, l’empreinte carbone actuelle de notre exploitation de 0,95 kg eq. CO2/litre par litre de lait produit passera à 0,87 kg eq.CO2/litre. Ceci représente 87 tonnes de CO2 évitées par an, soit une réduction de 8,6%.

A quoi va servir la collecte ?

Pour améliorer notre autonomie alimentaire et protéique, nous avons besoin de maximiser la couverture de nos surfaces disponibles et d’augmenter les capacités de stockage des fourrages sur l’exploitation.

Nos 110 hectares de surface, dont 57ha de prairies et 35ha de maïs sont situées dans les coteaux et sont principalement dédiées à l’alimentation de nos vaches et de nos génisses. Depuis 5 ans, nous sommes d’ailleurs passés en « sans labour » pour améliorer la structure des sols, limiter l’érosion et faciliter le travail.

Si actuellement nous vendons 18ha de céréales et de protéagineux, notre projet à court terme est d’autoconsommer ces cultures. En parallèle, nous avons implanté pour la première fois l’année dernière 10ha de méteil après le maïs ensilage. Fort de ce premier essai, nous avons pour projet de développer les intercultures en dérobée sur toutes les surfaces de maïs ensilage:

-          Implantation et récolte de 11ha de méteil en dérobée :  1760€

-          Implantation de 11ha de ray-grass enrichi en légumineuses en dérobée : 1980€

La production de ce fourrage supplémentaire de haute qualité nous permettra de réduire nos achats de concentré protéique et contribuera à la diminution d’utilisation de produits phytosanitaires tout en favorisant la préservation de la biodiversité.

La récolte des dérobés

Afin de bien conserver les qualités nutritionnelles de ces fourrages, nous avons choisi de les ensiler. Nous allons donc développer notre capacité de stockage à la ferme en construisant un nouveau silo.

-          Construction d’un silo : 14 500€

Ces aménagements s’inscrivent dans notre projet de transition vers une Agriculture Régénératrice à échéance de 2025 soutenue par notre laiterie Danone, qui nous soutient à hauteur de 7500€.

Dans le cadre de notre campagne MiiMOSA, voici à quoi serviront vos contributions :

En fixant un 1er palier à 1000€, vous contribuerez à l’autonomie protéique de l’exploitation à travers l’implantation de méteil.

Dans le 2nd palier à 2000€, vous participerez à notre investissement dans le stockage des fourrages.

Un grand MERCI à tous pour vos contributions !

Si certains d’entre vous souhaitent contribuer par chèque ou espèces, voici l’adresse à laquelle nous les adresser :

GAEC Les Vignes Rousses 
345 Route de la vallée de Las Hies
64110 JURANCON

Succès
Don avec contrepartie
8 750 € collectés
Objectif de 1 000 €
875 %

Projet financé

le 30 juillet 2021

Cette collecte est terminée.

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Merci pour votre implication

Votre nom est inscrit dans notre projet



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 30 € ou plus

Des yaourts de notre laiterie Danone

Pour vous remercier de votre implication, nous vous offrons des yaourts fabriqués dans le Sud-Ouest par notre laiterie Danone située à Villecomtal-sur-Arros.



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 50 € ou plus

Parrainez une génisse

Pour vous remercier, baptisez une petite génisse. Nous vous enverrons sa photo.



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 80 € ou plus

Une bouteille de lait et de Jurançon.

Pour vous remercier de votre implication, venez chercher vos bouteilles.



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

Visite de la ferme + 2 bouteilles de lait + 2 de Jurançon

Pour vous remercier de votre implication, venez nous rencontrer à la ferme, et visitez nos vignobles.



Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être

Salon de thé engagé au coeur de Bordeaux

Bordeaux, France
J-11
Prêt rémunéré
4,85%
63 425 € collectés
42 %

Investissez dans la création d'un salon de thé prônant le gourmand, l'authenticité et le local.

par SAS Gourmandises & Co
Etre averti du lancement
Prochainement

Un restaurant engagé au cœur du Perche

 
Prochainement
Obligation
4,85%

Sur le domaine familial, Pauline ouvre un restaurant bio haut de gamme qui met à l'honneur les producteurs de la région.