L'histoire de 4 becs pour de la bière locale à la pression

Renforçons encore plus la présence des producteurs locaux dans notre Auberge, Bistrot de pays à Eygliers. Il était une fois...

par Lydia GAUVIN

SIREN: 802360297

Eygliers, Hautes-Alpes, France
Succès
Don avec contrepartie
5 525 € collectés
Objectif de 5 300 €
104 %

Projet financé

le 04 mars 2021

Cette collecte est terminée.

Présentation du projet

Il était une fois... 2013. Catherine et moi, alors salariées du Parc naturel régional du Queyras, choisissons de reprendre une auberge située à Eygliers dans les Hautes-Alpes, avec la ferme volontée de travailler en circuit court, directement avec les producteurs.

En 2014, le projet de reprise se finalise et l'été nous voit arriver. Très rapidement, nous nous mettons en cheville avec les fromageries, les apiculteurs, les producteurs de jus, les éleveurs, les herboristes, les liquoristes, les menuisiers, les maraîchers, les éleveurs de volailles, de veaux, de boeuf et de porcs, les producteurs d'oeufs, les boulangers, les bouchers, les moulins pour la farine, le primeur de légumes et tellement d'autres encore. Nous travaillions dans des conditions sympathiques, profitant des bonnes découvertes (expérimentations de certains sur des produits, comme une variété de pommes de terre plein champ en bio) ou partageant les déconvenues (perte de poules en pleine saison de ponte).

  

Mais rien n'est simple. Tout ne va pas toujors comme on veut. Perte de matériel rapidement, trésorerie malmenée... SOS !! Les banques ne financent pas facilement les petits porteurs de projets. Nous nous tournons alors vers le privé pour emprunter et avoir une trésorerie stable et racheter le matériel défectueux ( balon d'eau chaude, ordinateur, plonge et piano en cuisine). Le distributeur de boissons accepte de signer avec nous un contrat brasseurs de 6 ans. Nous voilà liés mais nous ne pouvons pas mettre de bières locales. Le contrat oblige la commercialisation des bières du brasseur qui nous prête. Logique. Nous devons donc attendre.

Il était une fois...avril 2019. Je prends contact avec le réseau des Bistrot de pays qui partage nos valeurs : encourage les circuits courts, accompagne la culture en milieu populaire, faorise les rencontres et l'essor social en zone rurale. Je recherche une communauté pro dans laquelle je me reconnais. Et nous nous trouvons. Un audit serré, des clients mystères, des test téléphoniques et mail, nous propulsent dans le réseau. Nous devenons Bistrot de pays et Qualité tourisme pour le restaurant et le Bistrot. C'est une reconnaissance de nos engagements et de notre travail à tous.

Proche de ses membres, la Fédération est très dynamique, toujours dans le souci de valoriser sa région et ses producteurs par le biais de notre métier. Ce réseau forme ses bistrotiers pour se professionnaliser encore plus. En témoigne la formation sur la découpe de l'agneau en mars 2020.

Il était une fois... l'ouverture aux brasseurs locaux. En février 2020, nos finissons enfin de payer le prêt qui nous lie au distributeur de boisson. Enfin.

Février 2020 ? J'appelle Nicolas, brasseur à la Brasserie des Alpes de Serre Ponçon, à Chorges. Et on parle, on imagine, on esquisse un projet. Ce projet. 

Coup dur alors pour nous tous : le 14 mars 2020, fermeture obligatoire de nos lieux car c'est la date du premier confinement. Pas grave, dirions nous. On se retrouve à la brasserie de Chorge dans l'été. Une bonne bière ambrée au soleil. On imagine alors à nouveau, on peaufine le projet. Ce projet. Ce projet infine est celui d'une liberté d'action, une liberté de choix, une liberté pour la mise en place de nos valeurs : bon sens, équilibre et développement durable

 SUIVEZ CE LIEN : http://youtu.be/OFHeJS4HSD4 , et vous aurez notre témoignage.

Il était une fois un pari. Octobre/nov 2020, nous installons le matériel. Le couvre feu est alors en place. Et le second confinement arrive avec fermeture de nos établissements. 

    

Nos trésoreries sont touchées, mais l'installation est là. C'est ici que MiiMOSA fait donc son entrée, avec vous. Protection de la tréso, mais honorer un travail, celui de l'installation d'une machine complète pour 4 becs à la pression.

Il était une fois, des anonymes, des moins anonymes, des connus, des habitués, des clients d'une fois et ceux de tout le temps, des amis... qui rentrent dans la danse pour croire en nous.

A quoi va servir la collecte ?

La collecte va servir à financer la colonne 4 becs et la machinerie complète soit pour un montant de :

Machinerie: 5 300 euros HT 

Voici notre adresse postale pour les envois de dons par chèque bancaire :

L'Auberge d'Eygliers

Quartier de la gare

05600 EYGLIERS (France)

 

Merci infiniment pour cette aide apportée, de croire en nos lieux et au partage des valeurs que nous trouvons dans les circuits courts et dans les commerces de proximité.

Succès
Don avec contrepartie
5 525 € collectés
Objectif de 5 300 €
104 %

Projet financé

le 04 mars 2021

Cette collecte est terminée.

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Il était une fois ...

... une auberge qui vous remercie sincèrement. Venez déguster une pinte de bière locale au choix



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 20 € ou plus

Il était une fois 1 bec à la colonne...

...Et une auberge qui vous remercie sincèrement. Venez déguster une pinte de bière locale au choix et profiter d' 1 petit déj au comptoir pour découvrir les savoir faire des producteurs locaux



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 50 € ou plus

Il était une fois 2 becs à la colonne...

...Et une auberge qui vous remercie sincèrement. Venez déguster deux pintes de bières locales au choix et profiter d'1 repas de midi à l'auberge pour deux. Le terroir dans l'assiette du lundi au vendredi



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 75 € ou plus

Il était une fois 3 becs à la colonne...

... Et une auberge qui vous remercie sincèrement. Venez déguster trois pintes de bières locales au choix avec vos amis, petit moment de détente accompagné d'un beau plateau de produits locaux pour l'apéritif. Un repas pour midi pour deux du lundi au vendredi vous permettra de découvrir ou redécouvrir les productions locales



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

Il était une fois 4 becs à la colonne...

...... Et une auberge qui vous remercie sincèrement. Venez déguster quatre pintes de bières locales au choix avec vos amis, petit moment de détente accompagné d'un beau plateau de produits locaux pour l'apéritif. Un repas pour midi pour deux du lundi au vendredi ou le soir sur réservation vous permettra de découvrir ou redécouvrir les productions locales. Une nuitée à l'auberge pour deux vous permettra peut-être de rencontrer des producteurs au café du matin



Quantité restante : 9

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 170 € ou plus

Il était une fois une brasserie à visiter...

...... Et une auberge qui vous remercie sincèrement. Venez déguster quatre pintes de bières locales au choix avec vos amis, petit moment de détente accompagné d'un beau plateau de produits locaux pour l'apéritif. Un repas pour midi pour deux du lundi au vendredi ou le soir sur réservation vous permettra de découvrir ou redécouvrir les productions locales. Une nuitée à l'auberge pour deux vous permettra peut-être de rencontrer des producteurs au café du matin. En journée, vous visiterez la brasserie des Alpes de Serre Ponçon avec un accueil sur mesure



Quantité restante : 19

Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Prochainement

Une unité de méthanisation agricole

 
Prochainement
Prêt rémunéré
5,5%

Les agriculteurs sont les moteurs des énergies renouvelables en développant la production de biogaz sur leurs exploitations.