Soutenez les brebis du Mazer !

La ferme du Mazer fait peau neuve ! Soutenez-nous dans la reconversion de notre ferme en brebis laitière AB.

par Louis VIDAL

SIREN: 891816498

Chamalières-sur-Loire, France
Succès
Don avec contrepartie
5 435 € collectés
Objectif de 5 000 €
108 %

Projet financé

le 19 avril 2021

Cette collecte est terminée.

Présentation du projet

Nous sommes 3 apprentis paysans enthousiastes !

Louis (26 ans) le plus expérimenté, BAC+3 en agriculture et plusieurs années de salariat agricole au compteur, Emma (25 ans) et Ariane, bientôt 2 ans, qui elles, ont encore tout à apprendre !
Dès notre rencontre en 2013, nous savions que notre avenir était à la ferme. Louis avait d'ailleurs quitté sa Nouvelle-Calédonie d'adoption pour retrouver ses racines en France !

Après des années de recherches, 2 essais à l'installation tombés à l'eau, des déménagements, des remises en question et des doutes, nous avons enfin trouvé notre bonheur dans une petite ferme de Haute-Loire, là où nous avions toujours rêvé de nous installer.

C'était en juin 2020. Nous recevons un appel de Maurice, l'exploitant encore en place, qui avait eu nos coordonnées grâce à un avis de recherche d'exploitation que nous avions lancé dans différentes communes de Haute-Loire, dont la sienne.

Nous nous retrouvons donc à Chamalières sur Loire, dans la belle région des gorges de la Loire, très curieux et excités à l'idée de trouver peut-être la perle rare. 

Et quelle ne fût pas notre surprise !

La ferme que nous recherchions depuis toujours se tenait sous nos yeux !

  • un troupeau de 30 vaches laitières
  • environ 50 ha de surface agricole, majoritairement en herbe
  • une maison d'habitation avec une grange et une écurie traditionnelles des fermes du pays
  • Un hameau de 6 habitants dans un cadre paisible et verdoyant
  • du matériel pour commencer de travailler

Alors, ni une, ni deux, nous nous sommes lancés une 3ème fois dans le parcours à l'installation. 

Et cette fois-ci, ça fonctionne ! Après avoir travaillé avec Maurice sur l'exploitation, Louis est officiellement installé depuis le 1er janvier 2021.

Mais il y a du changement...
Après plusieurs rencontres avec la Chambre d'Agriculture et en concertation avec Maurice, nous avons dû revoir le projet de A à Z.
En effet, le troupeau de vaches laitières ne suffit pas à amener un revenu suffisant sur l'exploitation même avec de la transformation (qui par ailleurs est déjà très présente sur le secteur), pour financer la reconstruction du bâtiment, plus aux normes. 

Alors, tout ça, c'est bien beau, mais que faire à la place ? 
Vous vous en doutez sans doute...

Des Brebis !

Laitières et en Bio, s'il vous plaît, pour fabriquer de bons fromages fermiers :) 
D'ailleurs, Louis avait toujours été très intéressé par les brebis.
Le changement de projet a donc permis de remettre cette production au centre de la réflexion et d'intégrer Emma grâce à de la transformation qui, quant à elle ,
est à développer sur notre secteur. 

Et concrètement, comment ça se passe ?

  • Conversion en Agriculture Biologique sur les 2 prochaines années, avec l'aide de CERTIPAQ BIO, l'oganisme certificateur.  2 ans de conversion pour les terres, 6 mois pour les animaux, comme le veux la réglementation
  • Construction d'une bergerie pour accueillir les brebis, environ 500m². C'est le minimum pour que les brebis aient suffisament de place, passer un tracteur à l'intérieur et aménager une salle de traite
  • Achat d'un cheptel d'environ 200 brebis et agnelles en 2022 pour 1ère livraison de lait au printemps 2023, avec un agnelage saisonné, tout au naturel
  • Achat du matériel pour les travaux aux champs
  • Formation en transformation fromagère pour Emma
  • Création d'un labo de transformation

200 brebis, cela peut paraitre beaucoup.... Mais en réalité, c'était le minimum pour nous, car dans un premier temps, Louis sera sûrement seul sur l'exploitation à tirer un revenu. Nous ne voulions pas précipiter les choses, et dans l'optique où Emma n'est pas encore formée, et que la transfo est à mettre en place, il fallait d'abord envisager de vendre le lait à une coopérative pour permettre le revenu d'une personne. L'arrivée d'Emma sur l'exploitation (qui nous l'espèrons se fera rapidement), marquera le top départ de la transformation.
Donc concrêtement , les brebis produiront du lait de mars à octobre environ. 
Il était important pour Louis de respecter le cycle naturel. Le désaisonement ? .... Oh non, il ne veut pas en parler ! 
De fait, la date de mise bas coïncidera avec l'arrivée du printemps, et les brebis mangeront de la bonne herbe des collines escarpées de Chamalières.
Louis réfléchit à cultiver du méteil (mélanges de céréales et de légumineuses)
en grain, sans besoin d'achats extérieurs.                                                                         

Bref, l'autonomie alimentaire du troupeau !

Pour l'hiver et en cas de sécheresse sur l'été, les brebis seront nourries avec du foin.
Le lait sera vendu dans un premier temps à une laiterie Bio , originaire du Nord Ardèche, récement implantée en Haute-Loire et à la recherche de producteurs en Agriculture Biologique.
Les brebis auront accès à une trentaine d'hectares de pâturages autour du bâtiment, s'ajoute à cela quelques prés où il y aura une route à traverser. Bref, elles auront de quoi se dégourdir et manger.


En attendant l'arrivée des brebis, le revenu de l'exploitation sera basé sur la vente de foin, la vente de céréales et de paille, et également de l'estive pour bovins. 
Tout en conversion "Agriculture Biologique" jusqu'à mars 2023, date de la fin de conversion.
La bergerie devrait se construire sur 2021-2022. Le troupeau de brebis devra être constitué durant l'été 2022, pour une mise à la lutte sur octobre-novembre, et donc des mises bas en mars 2023.


Et comme si ça ne suffisait pas, Louis, qui est un passionné du travail paysan à l'ancienne, souhaite mettre en place une "fête des foins".
Concrètement, on voudrait créer un évènement pouvant montrer au grand public les gestes ancestraux pour produire le foin. Et pourquoi pas, les moissons !
Un évènement pour faucher, faner et rentrer le foin comme nos anciens ;)

A quoi va servir la collecte ?

La demande de financement porte sur une partie des investissements qui seront réalisés sur la première année d'installation. En effet, le gros matériel (tracteur, charrue, roundballer etc) sera financé par prêt bancaire. Mais le petit matériel et les stocks seront financés sans prêt. En effet, ce sont des postes suceptibles d'être mouvementés lors des premières années. Les stocks vont variés, être utilisés. Le petit matériel (piquets, clôtures...) va potentiellement être remplacé rapidement. Nous ne souhaitons donc pas engendrer de prêt (et donc des intérêts) sur une longue durée pour des éléments qui sont suceptibles d'être consommés rapidement. 

Il faut donc financer ce matériel/stock, payer les charges, mais les maigres finances de la ferme ne suivent pas pour l'instant...

Nous avons donc besoin de vous ! En plus de racheter les stocks, le matériel, il faut préparer le projet par la mise en place d'études de faisabilité... 

Votre contribution nous est précieuse pour pouvoir porter ce projet jusqu'au bout !

Si vous avez des questions, nous serons ravis d'y répondre pour vous éclairer.

D'avance, nous adressons un grand MERCI à toutes les personnes qui, par leur don, contriburons à réaliser ce projet !

À très bientôt !

Succès
Don avec contrepartie
5 435 € collectés
Objectif de 5 000 €
108 %

Projet financé

le 19 avril 2021

Cette collecte est terminée.

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Merci !

Pour vous remercier de ce joli don, nous vous enverrons un petit mail de remerciement en vous tenant au courant de l'avancée du projet :)



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 20 € ou plus

Merci encore !

Pour vous remercier de ce très beau don, nous vous enverrons une carte de remerciement personnalisée faite main par Emma, qui est aussi dessinatrice :)



Livraison : Nationale

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 35 € ou plus

Merci beaucoup !

Pour vous remercier de ce super don, nous vous offrirons un panier garni avec des produits régionaux et, on l'espère, nos premiers petits fromages de brebis ;)


Disponibilité : Mai 2023
Livraison : A retirer sur place
Quantité restante : 43

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 50 € ou plus

Merci infiniment !

Pour vous remercier de ce don généreux, nous vous inviterons à la fête des foins pour venir découvrir notre univers, et partager un moment convivial avec nous :)



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 75 € ou plus

Merci du fond du cœur !

Pour vous remercier de ce don magnifique, nous vous inviterons à la fête des foins où vous pourrez retirer un panier garni :)



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

Waouh !! Merci, merci, merci !

Pour vous remercier de ce don incroyable, nous vous offrons la totale ! Les remerciements, la carte, le panier garni et nous vous inviterons à notre fête des foins :)



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 150 € ou plus

Alors là, c'est top ! :D

Pour vous remercier de ce don fantastique, nous vous offrons la totale plus nous vous proposons de venir passer une journée à la ferme rien que pour vous et pourquoi pas, vous essayez aux travaux des champs si le cœur vous en dit ;) ou tout simplement pour découvrir la jolie région des gorges de la Loire.



Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être
Bientôt terminé

Très Allier ! Magasin de Producteurs à St-Pourçain

Saint-Pourçain-sur-Sioule, France
J-2
Don avec contrepartie
8 310 € collectés
110 %

Local, Bon et Direct Producteurs ! Un magasin qui appartient à ses producteurs et qui vous proposera tout ce dont vous avez besoin !

par SAS Très Allier

Ferme maraîchère : Permaculture, Agroécologie et Pédagogie !

Chemin du Poyet, 26800 Montoison, France
J-6
Don avec contrepartie
11 335 € collectés
66 %

Développons ensemble la production de légumes et de fruits biologiques en agroécologie tout en aggradant les sols et la biodiversité.

par Marc-Alban REYNAUD-DULAURIER
Etre averti du lancement
Prochainement

Un restaurant engagé au cœur du Perche

 
Prochainement
Obligation
4,85%

Sur le domaine familial, Pauline ouvre un restaurant bio haut de gamme qui met à l'honneur les producteurs de la région.