Un verger agroforestier pensé pour la biodiversité
par Clémentine SALLES

Plantation d'un verger agroforestier, conçu dans une forme novatrice qui conjuguera différentes pratiques agroécologiques.

Le projet

Chers amis,

Laissez-moi vous présenter :

Le_verger_du_verdouble_blanc.png

Ce verger a l'ambition de produire de façon naturelle une gamme de fruits diversifiée en sélectionnant des variétés méritantes de notre patrimoine fruitier.

Pour cela, le Verger du Verdouble va s’éloigner des sentiers battus et mettre en place un verger  de type "agroforestier en système associé", autrement dit une "haie fruitière à haute biodiversité".

Oui, mesdames et messieurs, l’agroforesterie est le concept du verger de demain !


Mais voyons avec ClémentineCapture_d’écran_2016-11-14_à_15.11.15.png et Edmond Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png* , de quoi il retourne :

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

 - Clémentine, pouvez vous expliciter la notion d’agroforesterie dans le contexte d'un verger ?

Capture_d’écran_2016-11-14_à_15.11.15.png

 - L’agroforesterie concerne toute forme d’association de culture dont une au moins est pérenne et utilise l'arbre comme outil de production agricole. Dans le cas du Verger du Verdouble, cela prendra la forme d’une haie fruitière.

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

 - Dites m’en plus... Qu’entendez vous par haie fruitière ?

Capture_d’écran_2016-11-14_à_15.11.15.png

 - La haie fruitière, issue de la tradition paysanne et repensée par le Conservatoire végétal d'Aquitaine, est une rangée d'arbres qui associe des espèces fruitières et des espèces champêtres. Mais regardez plutôt ce schéma qui devrait vous éclairer :

Schéma_Haie.png

Capture_d’écran_2016-11-14_à_15.11.15.png

- Afin de garder un aspect rationnel et cultivé on alternera de manière régulière un arbre fruitier et un module arbres champêtres d'une même espèce

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

 - En effet, je visualise mieux. Cette haie servira donc à délimiter la parcelle du verger ?

Capture_d’écran_2016-11-14_à_15.11.15.png

 - Et non mon cher Edmond ! Au Verger du Verdouble, la haie fruitière sera appliquée à l'ensemble des rangs du verger.

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

 - C'est étonnant ! Cela va créer un véritable agencement paysager

Capture_d’écran_2016-11-14_à_15.11.15.png

 - Vous mettez là le doigt sur un point essentiel. Car c’est en pensant au paysage que l’on va pouvoir aborder les notions d’écosystème et de biodiversité. Et oui, mon ami ! C’est là, la clef du succès !

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

 - Oh là, quel enthousiasme…

Capture_d’écran_2016-11-14_à_15.11.15.png

 - Évidemment, comment ne pas l'être. Cet agencement paysager va permettre aux insectes et aux oiseaux, les auxiliaires du verger, de trouver refuge et nourriture, et mettre en œuvre ce que nous appelons la « lutte intégrée ».

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

 - Manger ou être mangé…

Capture_d’écran_2016-11-14_à_15.11.15.png

- Grâce à la haie fruitière, un équilibre entre proies et prédateurs est crée. C’est le début d’un écosystème autonome, qui permettra de réduire l'intervention de l'homme. Mais ses bienfaits ne s’arrêtent pas là !

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

- Qu'avez vous d'autre à m'apprendre ?

Capture_d’écran_2016-11-14_à_15.11.15.png

- Les espèces champêtres produisent des feuilles et des branches en grandes quantité. Elles seront taillées et broyées au pied de la haie chaque année. Ainsi, elle protégeront et amélioreront grandement la fertilité du sol. Ce dernier se transformera alors en un riche humus tel celui de nos forêts, qui est le meilleur, tout le monde le sait. Des arbres sains pousseront sur ce sol sain !

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

- En voilà de beaux arguments. Ce système de haie agroforestière semble vraiment prometteur !

******************

Mais qui s’engage à mettre en place un si bel outil de production fruitière ?

Voici notre arboricultrice, j’ai nommé madame Salles qui a répondu à tous ces critères :

pub_verger.png

  • Elle a obtenu le diplôme d’exploitante agricole.
  • Elle est soutenue par la Mairie de sa commune, qui favorise son installation sur des terres communales.
  • Elle a préparé dans sa pépinière une collection d’arbres fruitiers comprenant pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers, pêchers et abricotiers en greffant de savoureuses variétés anciennes.
  • Elle est attendue par une clientèle avertie et impatiente de trouver ses fruits au marché du village.

******************

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

- Justement la voici qui arrive. Dites moi, chère madame, pouvez vous nous expliquer vos motivations ?

portrait_50's.png

- J'ai voulu créer une activité agricole, dans la volonté de m’impliquer, tant au plan économique que culturel, sur le territoire ou je vis.

Mon souhait est de mettre en place un outil de travail où je puisse exprimer et mobiliser toutes mes compétences. Le défi est de le concevoir suffisamment bien pour que l'exploitation soit à ma taille. C'est à dire que je puisse assumer la charge de travail sur le plan physique et mental et produire un revenu.

Enfin, en plantant un verger sur un modèle différent du modèle conventionnel, je veux être actrice d'une agriculture respectueuse de l'environnement dans une démarche écologique militante.

Et par dessus tout, je souhaiterais pouvoir proposer à la vente des fruits mûrs, savoureux et produits sainement.

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

- Quelles étapes avez vous déjà accompli à ce jour ?

portrait_50's.png

- La première étape en 2012, a été de suivre la formation "de l'idée au projet" proposée par l'ADEAR11 (Association pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural). Cela m'a aidé à connaitre les acteurs du monde agricole de l'Aude, à mieux définir mon projet ainsi que ma stratégie d'installation.

Ensuite, j’ai suivi la formation du BPREA (Brevet professionnel de responsable d'exploitation agricole) à Rivesaltes et obtenu le diplôme en 2014. Outre la formation technique, j’ai effectué des stages chez des arboriculteurs ainsi qu’au Conservatoire Végétal d’Aquitaine où j'ai découvert le système de la haie fruitière, et trouvé mon livre de chevet :

Capture_d’écran_2016-11-19_à_15.31.42.png

C'est entre autres grâce à ce livre que j'ai élaboré le projet du Verger du Verdouble.

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

- Je l'ai moi même lu avec beaucoup d'intérêt. Et comment avez vous trouvé votre lieu d'implantation ?

portrait_50's.png

- A cette époque, j'avais déjà informé la mairie de mon projet et celle-ci, très engagée dans l'installation de jeunes agriculteurs, souhaitait me soutenir en me proposant des terres pour m'installer. Je pensais pouvoir accéder au terrain dès 2015 mais le long processus de réorganisation foncière que vit la commune de Soulatgé depuis 8 ans n'aboutira qu'en début d'année 2017. Mais depuis cette année, en accord avec les propriétaires actuels, j'ai pu accéder au terrain pour le préparer à la plantation.

Voici la parcelle destinée au projet du verger

Terrain.png

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

- Quel beau cadre. Ne serait-ce pas le château de Peyrepertuse que nous apercevons dans le fond ?

portrait_50's.png

- Tout à fait, c'est bien lui ! Vous avez une très bonne vue.

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

- Oh, je connais un peu la région, mais revenons à 2015...

portrait_50's.png

- Comme je n'avais pas encore accès au terrain à ce moment là, j’ai  décidé de faire la pépinière de mes arbres de façon à entrer dans une phase concrète du projet, me tester dans une production végétale et me permettre de faire des économies sur l’achat de scions au moment de la plantation. 

C'est à ce moment que je me suis inscrite en tant que cotisante de solidarité à la MSA.

Sur une parcelle de 400m², prêtée par des amis, j’ai donc installé 6 espèces (pommiers, poiriers, abricotiers, pruniers, cerisiers, pêchers) et greffé presque une centaine de variétés anciennes. J’ai obtenu les greffons auprès de pépiniéristes audois ainsi qu’auprès du Conservatoire Végétal d’Aquitaine.

La voici cet automne :

pepiniere.png

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

- Très bien, très bien, et qu'en est il des espèces champêtres ?

portrait_50's.png

- J'ai pris contact avec la pépinière départementale de l'Aude qui produit des plants à destination des collectivités et pour les agriculteurs souhaitant implanter des haies. Celle-ci me fournira tous les plants nécessaires à l'installation du système de haie agroforestière.

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

- Y a t'il encore une chose que vous aimeriez nous dire sur votre parcours ?

portrait_50's.png

- J'ajouterai que j'ai suivi une formation sur la fabrication d'extraits fermentés et autres tisanes auprès d'Eric Petiot (maitre en la matière) afin de m'autonomiser dans la protection phytosanitaire de mon verger.

Capture_d’écran_2016-04-26_à_17.38.35_copie.png

- Et bien vous voilà parée pour la réalisation de ce merveilleux projet.

A quoi va servir la collecte ?

L'investissement principal cette fin d'année, est ce magnifique tracteur rouge. C'est l'incontournable compagnon pour réaliser la somme de travaux nécessaires à l'implantation du verger et pour son entretien.

Capture_d’écran_2016-04-26_à_12.55.54.png

Ce dernier, ayant appartenu à un ancien paysan du village,  me sera vendu, avec du matériel à atteler (benne, remorque, outil de travail du sol) pour la somme de 4 500€.

Pour protéger le verger de la faune sauvage, il est absolument nécessaire de clôturer la parcelle. Après une subvention de la fédération de chasse de l'Aude, 500€ seront encore à financer.

Afin de donner toutes les chances d'une bonne reprise aux arbres une fertilisation organique sera apportée au sol pour un coût de 800€.

Ce sont là quelques poste d'investissement pour cet automne mais bien d'autres frais sont encore à envisager. 

La production des fruits n'étant pas immédiate, il me faut pour l'instant autofinancer mon installation.

Vous êtes donc sollicités pour m'aider à réaliser une partie de ces investissement afin de lancer le Verger du Verdouble sur les rails de la réussite.

Voici les contreparties qui vous donneront envie de soutenir ce projet.

Au Verger du Verdouble a évidemment pour but de produire des fruits. Hélas, l'entrée en production des arbres fruitiers doit se faire attendre. Aussi je n'ai pas jugé judicieux de proposer des contreparties à base de fruits. Le délai d’attente serait beaucoup trop long avant que vous ne puissiez les recevoir.

En puisant dans mes savoir-faire et travers mon réseau voici ce que j'ai imaginé pour vous:

Pour 10€ - Un badge biodiversité

badge_syrphe.png

Eu égard au rôle important qu'il joue dans la nature, le syrphe est un insecte à protéger absolument dans nos jardins. Les adultes, qui se nourrissent de pollen et de nectar, participent de façon très active à la pollinisation. Quant aux larves, ce sont des dévoreuses de pucerons. Miam !


Pour 20€ - Un badge + 2L d'extrait fermenté d'ortie.

Bidon_EFO.pngL'extrait fermenté est ce que l'on connaît sous le nom de purin. Formée auprès de Eric Petiot (maître en la matière) j'ai appris à contrôler la fermentation de manière à obtenir un produit fiable et favorable à la bonne santé des végétaux.

L'Extrait Fermenté d'Ortie est un excellent stimulateur des défenses naturelles des plantes : les végétaux sont plus résistants aux agressions des pathogènes. Il favorise la photosynthèse et la croissance des feuilles et des racines. Il est riche en azote, oligo-éléments, vitamines et minéraux directement assimilables par les plantes. Recommandé pour le jardin potager ou d'ornement, ainsi que pour les plantes d'intérieur.  

Pour 40€ - Un badge + Un nichoir à Mésange

Nichoir.png

Fabriqué par mes soins en pin Douglas.

Le saviez-vous ? Un couple de mésanges bleues peut ramener au nid jusqu'à 390 proies par jour. Elles s'attaquent aux pucerons et autres lépidoptères avec un acharnement et une efficacité remarquable. Accueillez les dans votre jardin et elles seront vos alliés fidèles dans la lutte contre les insectes nuisibles, en même temps qu'un enchantement pour les yeux !

Pour 80€ - Les contreparties précédentes + Un arbre fruitier.                                

DSC_0055.JPG

Produit dans ma pépinière, vous pourrez choisir un pommier, un poirier, ou un pêcher dans une liste de variétés qui vous sera proposée après la collecte.





Pour 100€ - Un Badge + la visite du Verger + un banquet des contributeurs avec des produits issus du petit marché de Soulatgé.

Le_verger_du_verdouble_jaune.png  + Capture_d’écran_2016-11-21_à_14.44.03.png

Passons un moment convivial au verger afin de découvrir ce qui a été mis en place puis restaurons nous avec la gastronomie locale.

Pour 150€ - Un badge + visite du verger + une sortie canyoning aux Gorges de Galamus pour 2 personnes.

rafting.PNG

Venez découvrir le canyon de Galamus qui se trouve à deux pas du Verger. Encadré par un guide d'Oxygen'Aventure, Vous serez conquis par le somptueux paysage minéral et aquatique qu'offre le canyon. 

Pour 200 € - Un badge + visite du verger + une nuit en chambre d'hôte pour 2 personnes au domaine du Bouchard.

Capture_d’écran_2016-11-21_à_14.59.41.png   

Le domaine du Bouchard se situe dans les Hautes Corbières à 750 mètres d'altitude. C'est une propriété de 300 ha entièrement clôturée où vivent en liberté daims, cerfs, mouflons et sangliers. Depuis la chambre d'hôte vous profiterez d'une vue imprenable sur le Pic du Canigou et les Gorges de Galamus et du lever de soleil sur les Châteaux "Cathares" de Quéribus et Peyrepertuse.

Merci à toutes les personnes qui m'aident et me soutiennent dans ce projet, d'une manière ou d'une autre.

* Edmond Bouché-Thomas, arboriculteur des année 50 qui a lui aussi développé un système de haie fruitière mais non agroforestière, décrite dans "La méthode Bouché-Thomas" qu'il a publié en 1953.

51
contributeurs

0
jour restant

Financé avec succès !

3 878 €
récoltés

3 500 €
objectif

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif. Soutenir ce projet

Clémentine SALLES

Agricultrice

Soulatgé, France

Contreparties
Pour 10 € ou plus

MERCI de soutenir et de croire en ce projet ! Pour vous remercier, vous recevrez 1 badge syrphe. A retirer sur place ou livraison possible France métropolitaine et Corse.

Livraison: Décembre 2016

19

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 20 € ou plus

MERCI de soutenir et de croire en ce projet ! Pour vous remercier vous recevrez 2L d'extrait fermenté d'ortie + 1 badge. A retirer sur place ou livraison possible (frais de port en sus : à peu près 6€).

Livraison: Juin 2017

13

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 40 € ou plus

MERCI de soutenir et de croire en ce projet ! Contreparties précédentes + pour vous remercier, vous recevrez 1 nichoir à mésanges. A retirer sur place ou livraison possible (frais de port en sus : à peu près 10€)

Livraison: Juin 2017

9

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 80 € ou plus

MERCI de soutenir et de croire en ce projet ! Contreparties précédentes + pour vous remercier, vous recevrez 1 arbre fruitier + 1 visite du verger. A retirer sur place ou livraison possible (frais de port en sus : à peu près 11€)

Livraison: Décembre 2017

5

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 100 € ou plus

Quantité limitée: 25

MERCI de soutenir et de croire en ce projet ! Pour vous remercier, pour 2 pers. > vous êtes invité à 1 journée de visite du verger où sera proposé un banquet des contributeurs avec des produits issus du petit marché de Soulatgé + 1 badge + 1 nichoir à mésanges.

Livraison: Juin 2017

18

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 150 € ou plus

Quantité limitée: 10

MERCI de soutenir et de croire en ce projet ! Pour vous remercier, pour 2 pers. > vous êtes invité à 1 visite du verger où sera proposé un banquet des contributeurs avec des produits issus du petit marché de Soulatgé suivi d'une sortie canyoning aux Gorges de Galamus + 1 badge + 1 nichoir à mésanges.

Livraison: Mai 2017

0

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Pour 200 € ou plus

Quantité limitée: 5

MERCI de soutenir et de croire en ce projet ! Pour vous remercier, vous êtes invité pour 2 pers. > à 1 visite du verger + vous serez hébergé dans une chambre d'hôte au domaine du Bouchard + 1 repas avec nous !

Livraison: Mai 2017

5

Vous ne pouvez pas sélectionner cette contrepartie
Partenaires ♥
Logo
Logo rvb jpg