Breton trait à cheval sur la biodiversité pour notre santé

À travers une micro-ferme bio autonome, il s'agit de proposer une terre-happy sensorielle autour de 2 symboles : la paysannerie et le pain.

par Mikaël CHARMEIL

Bulat-Pestivien, France
Succès
Don avec contrepartie
7 200 € collectés
Objectif de 12 000 €
60 %

Projet financé

le 06 octobre 2019

Cette collecte est terminée.

Présentation du projet

Click here for English Version

Un simple retour à l’essentiel pour notre santé, celle de notre terre nourricière et donc pour l'avenir de nos enfants.

  • Un virage holistique...

Jeune pharmacien d’officine, c’est via l’abord de la santé que je me suis reconnecté à la base qu'est l'alimentation. À la recherche de sens ainsi que de profondeur dans mon quotidien, c’est l’odeur du pain à l’ancienne qui m’a intuitivement attiré dans ses filets. Comme pris au piège, j’ai alors souhaité comprendre et m'approprier tout le chemin qu'il faut parcourir, de la semence de blé, jusqu'au pain fraîchement défourné.

C’est ainsi qu’après un long voyage à la voile dans l’Océan Atlantique, j’ai fait le pari de troquer mon caducée pour devenir paysan boulanger. À la croisée des chemins entre agritourisme, écotourisme et woofing, il s'agira alors de proposer un stage de ressourcement en immersion dans la vie de la ferme.

  • Un enracinement...
Le chêne de Tronjoly

Tel ce vieil arbre millénaire contre lequel j'apprécie me ressourcer régulièrement, ce projet a d'abord pris racine dans un retour aux sources, sur la terre de mes ancêtres paysans, pour servir des combats plus que jamais d’actualité : la préservation de l’environnement ainsi que la sauvegarde de la biodiversité.

C'est là qu'est né le projet de la ferme Ma Zadoù. En breton, "Ma Zadoù" signifie mes aïeux, mes pères, comme dans l'hymne régional.

La base de ce dernier consiste donc à développer une micro-ferme biologique à taille humaine, respectueuse de la terre et du vivant, au service du bien manger.

La principale activité agricole reposera sur la réinsertion, la culture ainsi que la transformation d'anciennes populations de céréales panifiables en pain au levain, pétrit à la main et cuit au feu de bois. Il existera par ailleurs d’autres ateliers secondaires qui enrichiront l'agro-écosystème (jardin maraîcher, poules, chevaux, apiculture, arboriculture).

  • Une quête infinie de cohérence et de liberté…

À travers la ferme Ma Zadoù, je suis à la recherche de liberté ainsi que d’une cohérence poussée vis-à-vis des fondamentaux qui régissent la vie sur terre. C'est la raison pour laquelle, mes objectifs sont de viser une autonomie alimentaire vertueuse et nutritivement qualitative, tout en cherchant à tendre vers une indépendance énergétique.

Pour ce faire, je compte :

- Chauffer les locaux et cuire le pain au feu de bois comme d’antan. Pour compenser les émissions carbones, nous planterons des arbres et arbustes à baies sur les talus fraîchement relevés, pour le plus grand bonheur des oiseaux ainsi que du paysage.

- Solliciter le plus possible la sereine puissance des chevaux de trait bretons pour le transport au quotidien, ainsi que pour le travail dans les champs, afin de minimiser mes besoins en pétrole (du moyen orient...) : d’où le titre!

  • Au pays des druides celtes, vivre à une autre vitesse pour prendre le temps de se ressourcer dans sa nature luxuriante.

Là où se trouve l’innovation, c’est que la ferme n’a pas pour vocation de fonctionner comme une entité économique agricole telle que définit par la MSA, à savoir comme une entité de production. Je souhaite attirer l'attention sur une autre facette du monde paysan presque disparu dans nos sociétés développées.

Isolé au fin fond du Kreiz Breizh, je compte donc utiliser le calme et la vitalité de la ferme comme un support ludique de déconnexion. C’est ainsi que coupé de l’effervescence du monde contemporain, il s’agira d’y venir pour se ressourcer, autour du plus sincère des retours à l’essentiel : un retour au quotidien des paysans d'antan avec le confort d'aujourd'hui. Durant cette semaine rigoureusement préparée en amont, nous jouerons aux paysans boulangers. Nous irons, entre autres, nous occuper du champ de blé, chercher la farine chez le meunier, pour enfin boulanger ensemble le pain qui sera posé sur la table durant nos repas.

Un endroit dont je ne révélerai l'emplacement qu'à mes visiteurs...

En nous ré-appropriant de la sorte le pain et plus globalement notre rapport à l'alimentation, cette activité touristique ressemblera donc à une sorte de retraite spirituelle sans religion, autour de ce lien à la terre qui, en tant qu'humains, devrait tous nous unir. L'opportunité sera alors donnée à mes visiteurs de devenir des acteurs pendant leurs propres vacances. En donnant un sens fondamental à chacune de nos activités, nous tacherons ainsi de ressentir un plaisir collectif et durable autour de l'harmonie poussée que nous aurons su entretenir quotidiennement et par l'action avec notre environnement.

C'est dans ce contexte qu'en petit comité, nous alternerons entre activités touristiques, temps calmes, moments conviviaux et ateliers manuels ludiques.

Cette semaine de vacances sans pétrole commencera et se terminera à la halte SNCF la plus proche, halte où je viendrai chercher mes futurs co-pains en calèche, accompagné de mes puissants compagnons de labour.

  • Des expériences diversifiées, de nombreuses qualifications, autant de connaissances, d'émotions et d'histoires à partager.

Poussé par mes convictions, à la recherche d'un idéal qui n'existe probablement pas, après des années de formations diversifiées (voir biblio), à l’aube de mes 30 ans, jour de clôture de ce financement participatif, il est l’heure pour moi de donner vie à ce projet sur la terre de mes aïeux.

Vous l'aurez compris, de par son quotidien et ses valeurs, ce projet n'est pas uniquement un projet de vie ou bien un projet professionnel. Il a aussi et d'abord vocation à rejoindre une dynamique plus globale, auprès de tous ceux qui pour un avenir apaisé, œuvrent au quotidien pour la préservation de notre patrimoine universel commun, patrimoine dont hériteront nos enfants.

Pour passer au concret, j'ai maintenant besoin de votre aide ! Pour ceux qui le peuvent, j'en appelle donc aux dons (avec ou sans contreparties), mais également à un partage de cette page auprès de vos réseaux, pour que le bouche à oreille fasse son effet.

#biodiversité, #environnement, #respectdelaterre, #agroécosystème, #consommationlocale,  #fermepaysane, #futurdurable, #autonomiealimentaire et donc #liberté... Tant de points abordés pour lesquels il n'existe pas de frontières, alors n'hésitez pas à partager cet appel  avec vos contacts dans le monde entier. Ce ne sont pas des sujets qui m'appartiennent en tant que Breton, Français et Européen, ils nous appartiennent à nous tous, citoyens du monde.

Je vous remercie du fond du cœur pour votre attention et je l’espère pour votre soutien.

En espérant vous voir dès que possible à la ferme Ma Zadoù !

Paysannement,

Mikaël

 

A quoi va servir la collecte ?

Quelques terres familiales peu fertiles, ainsi que l'aide précieuse d'amis et voisins me permettent d'ores et déjà de démarrer l'activité agricole (apiculture, jardin, semis de mes blés à l'automne avec un tracteur). Néanmoins, pour l'activité d'accueil, je suis en train d'engager d'importants investissements autour de l'acquisition ainsi que de la rénovation d'un corps de ferme approprié.

Votre aide me soulagera pour l'acquisition des chevaux de trait bretons ainsi que du matériel associé, ce qui est loin de représenter une charge négligeable. Ainsi, si cette campagne de financement participatif devient un succès grâce à vous, je pourrai démarrer progressivement cette nouvelle vie sans pétrole avec mes nouveaux compagnons de route équins !

Grâce à vous, je pourrai donc acquérir les fondamentaux nécessaires au bon développement du projet global :

OBJECTIF 1 (en cours) : 12 000€

- les deux chevaux de trait (8 000 euros)

Rapide de Mestrinic et Cannelle de Renquichat, chevaux d'école (troupeau Ar Maner)

- le matériel associé, comme les harnais d'attelage (2 000 €)

- amortir le prélèvement de la plateforme de financement participatif (environ 2 000 €)

OBJECTIF 2 : 10 000 €

- une calèche neuve, aux normes pour la route (10 000 €)

La calèche, un rêve de gamin!

Trugarez vras!

Mikaël

(Si besoin d'informations complémentaires : contact@fermemazadou.bzh)

Succès
Don avec contrepartie
7 200 € collectés
Objectif de 12 000 €
60 %

Projet financé

le 06 octobre 2019

Cette collecte est terminée.

Contreparties

Pour 25 € ou plus

Bienvenue parmi les paysans de la ferme Ma Zadoù

Durant la première année à compter de l'ouverture de la ferme au public, vous serez inscrits au registre des paysans de la ferme Ma Zadoù comme sympathisants. Ce registre associatif sera normalement réservé aux proches partenaires du monde agricole militant ainsi qu'aux clients de la ferme. En faisant partie de son réseau, cela vous permettra d'être tenu au courant des actualités de la ferme ainsi que d'être invité aux rassemblements festifs et participatifs (contrepartie automatiquement appliquée à tous les niveaux supérieurs).


Disponibilité : Octobre 2019

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 50 € ou plus

Une invitation au fest deiz d'inauguration de la ferme !

Lorsque les travaux seront finis et le corps de ferme fin prêt à recevoir ses premiers convives, une journée d'inauguration privée sera proposée. Pour ceux qui seront disponibles, ce sera l'occasion de se retrouver en toute simplicité : galettes saucisses, cidre local et autres réjouissances agrémenteront ce fest deiz (contrepartie automatiquement appliquée à tous les niveaux supérieurs).


Disponibilité : Juin 2020
Livraison : A retirer sur place date envisagée printemps - été 2020, selon avancées des travaux

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 90 € ou plus

Une place pour un après midi "calèche-apéro" !

Est-il réellement nécessaire de commenter cette contrepartie ? Il s'agira d'une randonnée équestre à la demi-journée. J'apporterai du pain ainsi que du beurre fermier et j'offrirai une tournée d'un hydromel local. À vous de compléter selon vos goûts pour que l'on partage le tout dans la calèche.


Disponibilité : Janvier 2020
Livraison : A retirer sur place Groupes de 6 personnes max (sous réserve de la date d'acquisition des chevaux)

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 200 € ou plus

Une place pour une journée de rando-calèche gourmande

Je viendrai vous chercher à la gare avec la calèche pour vous proposer une randonnée équestre à la journée dans ma campagne. Le pique-nique consistera en une dégustation de produits biologiques des fermes environnantes. Durant cette journée, nous serons accompagnés d'un naturaliste, d'un historien ou d'un conteur pour évoluer autour d'une thématique qui variera selon les envies et la saison.


Disponibilité : Janvier 2020
Livraison : A retirer sur place En fonction du nombre de donateurs, plusieurs samedis et dimanches avec les thématiques associées seront proposés par mail. Groupes de 8 personnes maximum (sous réserve de la date d'acquisition des chevaux)

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 400 € ou plus

Une place pour un WE de déconnection au rythme de la nature

Durant ce WE, nous nous déplacerons en calèche sur Bulat-Pestivien et c'est au rythme des chevaux que nous avancerons silencieusement. À cette occasion, il ne s'agira pas de consommer le temps mais de le prendre, de le sentir passer, pas à pas, nos sens bien éveillés. Nous passerons donc deux journées consécutives où nous poserons le mental pour nous délecter de l'instant présent, à l'écoute de la nature environnante. Pendant cette randonnée équestre itinérante, nous combinerons collectivement promenades, moments de partages simples et conviviaux, un jeûne hydrique de 24h, le tout entrecoupé de séances de méditation en plein air. Nous serons accompagnés par un musicien et finirons par une collation avec quelques réjouissances locales. NB : Les téléphones portables et autres écrans seront strictement interdits.


Disponibilité : Janvier 2020
Livraison : A retirer sur place Pour ce WE, nous conviendrons préalablement d'une date ensemble. Groupes de 6 personnes maximum (sous réserve de la date d'acquisition des chevaux)

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 800 € ou plus

Bon de réduction pour une semaine entre co-pain à la ferme!

Un grand merci pour votre précieux soutient dont je saurai me souvenir! Cette contrepartie vous permet de bénéficier de 50% de réduction pour 2 séjours à la semaine, à compter de la date d'ouverture de la ferme à l'accueil. Durant ces vacances ressourçantes, vous retrouverez bien évidement les chevaux et la calèche... mais bien d'autres activités viendront les enrichir, comme expliqué dans la présentation. J'ai déjà hâte de mettre la main à la pâte en votre compagnie !


Disponibilité : Juin 2020
Livraison : A retirer sur place Réduction valable à compter de l'ouverture de la ferme aux séjours de ressourcement (date envisagée printemps-été 2020, selon avancées des travaux)

Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Planet biomix 2
Prochainement

Du biogaz dans le Loiret !

 
Prochainement
Prêt rémunéré

Imaginez une énergie renouvelable produite à partir d'effluents d'élevage et de déchets agricoles... L'avenir s'offre à vous !