Produits laitiers

Des brebis, des petits fruits, la belle vie !

Installés depuis début 2019 à côté de Grenoble. A terme 80 brebis laitières, 3000m² de petits fruits. Transformation, Vente directe, Bio !

guillaume sieurin et charlotte doucet

SIREN : 84817231800018

Vaulnaveys-le-Haut, France

Terminé

Don avec contrepartie

19 505 € collectés

Objectif 16 500 €

118%


Projet financé

le 19/04/2020


178 personnes soutiennent ce projet


Partager ce projet

Projet

Contributeurs

178

Actualités

2

Commentaires

29

Finance

Présentation du projet

Waouh !!!! Waouhhh !!!!!!!

Incroyable ! Grâce à vous, nous avons dépassé tous les objectifs déjà fous que nous nous étions fixés ! Cela nous fait vraiment chaud au coeur, tous vos messages de soutien nous font du bien et sentir tout ce monde derrière nous est depuis le début de cette aventure un atout majeur, une force de La Bermotine. 

La collecte continue de fonctionner malgré le dernier objectif atteint ! Il y a toujours mille choses imprévues à financer sur une ferme, des petites choses qui font gagner du temps, du confort de travail,... Et le nerf de la guerre, c'est la trésorerie !

Nous vous invitons à aller jeter un oeil à la rubrique "actualités" : après l'arrivée des dernières brebis et le 1er objectif rempli, nous commençons à avancer sur l'extension de l'atelier de transformation, nouvel objectif en route !

Encore un immense merci à tous,

Charlotte et Guillaume
 

-------------------------------------------------------

 

Nous avons crée le GAEC La Bermotine, à une quinzaine de Km de Grenoble sur la route pour la station de ski de Chamrousse, en janvier 2019. 

Notre objectif est d'avoir à terme 80 brebis laitières afin de produire yaourts, lactiques et tommes ainsi qu'une plantation de petits fruits (framboises, cassis, groseilles, mûres & Co). Ces fruits nous permettront de produire coulis, sirops et confitures qui complèteront notre gamme de produits laitiers.

Voir le site de la ferme

Nous exploitons une surface de 15 à 20 Ha en Agriculture Biologique. La proximité de Grenoble, qui est une chance pour la vente, rend l'accès au foncier très difficile. Nous sommes parvenus à récupérer 2 sites de 5Ha chacun et réhabilitons progressivement des parcelles dans des états d'enfrichement plus ou moins avancés. Le siège social, à 500m d'altitude contiendra la bergerie, la fromagerie et le local de vente. L'estive, comme nous l'appelons, est à 850m d'altitude. Nous y avons déjà construit un tunnel pour abriter les bêtes la nuit et les protéger du loup, une salle de traite provisoire, nous avons commencé à réaménager un vieux bâtiment en fromagerie provisoire, qui deviendra dès 2021 l'atelier de transformation des petits fruits.
En complément, nous avons 3 à 4 cochons plein air qui nous permettent de recycler le petit lait, déchet de la fromagerie, et une trentaine de poules pondeuses.

Si nous partons quasiment de zéro, nous avons déjà réalisé une belle saison en 2019. Nous avons accueilli la première moitié de notre troupeau, les premiers retours sur nos produits laitiers sont très rassurants, nous avons confirmé que la demande est bien là. Nous faisons un marché, livrons huit Amaps et des yaourts dans un magasin de producteurs.

Nous sollicitons votre aide car monter une ferme en transformation coûte cher, très cher surtout quand on part de zéro. Notre projet global sur les deux ateliers s'élève à environ 500 000€. Le jeu des subventions, incontournable aujourd'hui, nous met dans une situation délicate en terme de trésorerie.

Qui sommes-nous ?

Charlotte, la trentaine, deux enfants, elle est rigolote. Mais pas que !
C'est la régionale de l'étape. Mettez une famille nombreuse (3 sœurs !) et  quelques origines bretonnes et vous comprendrez son caractère bien "trempé".

Après avoir fait la promotion de la science dans les quartiers, des études de langues, un master agricole, des voyages, principalement en Amérique du Sud, elle s'est réancrée sur le territoire. Elle s'est prise d'une profonde affection pour Belledonne après avoir arpenté les fermes du massif en tant qu'animatrice de l'ADABEL.

Guillaume, la quarantaine, trois enfants, toujours le sourire, toujours le petit mot pour rire. Sérieux sans se prendre au sérieux qu’il disait ! Eleveur passionné depuis une enfance passée à trainer ses bottes dans les fermes normandes, il a d’abord acquis son expérience en vaches laitières sur une ferme emblématique de Belledonne, la ferme Cochet à Herbeys.

Palais averti et ventre solide, il aime faire partager le goût des « produits de la terre ». Ingénieur reconverti, il a développé une sévère allergie aux démarches administratives.

Une équipe de choc quoi ! Notre rêve d'une ferme responsable, équilibrée, ouverte, durable, ancrée dans son territoire, prend chaque jour un peu plus forme. Nous posons les pierres les unes après les autres et espérons que vous nous donnerez un petit coup de pouce.

À quoi va servir la collecte ?

Premier objectif : 6 000€ pour finaliser la constitution du troupeau

La dernière tranche de notre troupeau : 27 brebis que nous récupérerons le 1er avril (5 940€). Ce sont les dernières brebis que nous allons acheter pour finaliser la constitution de notre troupeau de 80 mères. Ce nombre de bêtes doit nous permettre d'atteindre notre objectif économique pour dégager deux revenus sur la ferme. De races Lacaune, nous achetons nos bêtes dans l'Aveyron. Par la suite, nous assurerons le renouvellement de notre troupeau en élevant une partie des femelles qui seront nées sur la ferme.

Deuxième objectif : 6 000€ supplémentaires pour l'extension de la fromagerie

Avec plus de brebis, plus de lait à transformer ! Et notre local actuel nécessite une petite extension pour transformer, dans les conditions d'hygiène et technologiques appropriées, de plus gros volumes (armoires frigorifiques et haloirs supplémentaires, taille du pasteurisateur,...). Les points incontournables : rénovation de la toiture, extension et renforcement de l'isolation du local (6 000€ : ossature bois, isolation, bardage et tuiles). Au début, en commençant à retaper ce vieux bâtiment, l'idée était de trouver une solution provisoire pour démarrer. Très vite, nous nous sommes rendus compte que l'autoconstruction, notre huile de coude et celle de nos amis allaient nous permettre de faire une solution beaucoup moins onéreuse et plus durable que ce que nous avions imaginé. En 2019, nous avons utilisé ce local comme fromagerie. Cette extension est prévue pour que cette fromagerie provisoire devienne dès 2021 l'atelier de transformation des petits fruits, qui lui sera définitif.

  

Troisième et dernier pallier : 2 000€ pour l'irrigation et le réseau d'abreuvement

La construction du réseau d'eau dans nos parcelles pour l'abreuvement des bêtes. Les sécheresses et les canicules deviennent récurrentes et l'eau est évidemment primordiale pour le bien-être animal comme pour la production de lait. Pour limiter l'empreinte carbone de la ferme, et en raison des fortes pentes de la plupart de nos parcelles, nous sommes faiblement mécanisés. Nous pouvons vous dire que monter chaque jour 60 à  80L d'eau dans des bidons de 20L nous a rendu en forme à la fin de l'été. Le matériel sera principalement constitué de quelques centaines de mètres de plymouth, de raccords et d'abreuvoirs. Nous avons la chance d'avoir des sources pas trop loin de chacune de nos parcelles.

Nous avons aussi besoin de mettre en place l'irrigation au goutte à goutte des petits fruits pour subvenir aux besoins en eau des plantes. Il s'agit d'aller récupérer l'eau de source avec un réservoir et une petite pompe pour l'acheminer sur la parcelle située une vingtaine de mètres plus loin. Le goutte à goutte sera utilisé qu'aux moments où les besoins de la plante sont les plus forts (floraison et mise à fruit entre printemps et été) et 1h par jour en moyenne.

 

Et l'objectif bonus ! 2500 € supplémentaires...

Celle-ci nous permettra notamment de financer :

- la construction bois de notre poulailler mobile (accueil de 30 pondeuses)

- la plantation d'une cinquantaine d'arbres dans la parcelle de petits fruits, dans les pâtures selon les principes d'agroforesterie (ombrage pour les animaux, limitation de l'érosion des sols, augmentation de la capacité de rétention de l'eau, apport de matière organique et à terme production de fruits) et de haies brise-vent

- divers outils de récolte et d'entretien des petits fruits : tondeuse, taille, congélateurs...

Si vous ne souhaitez pas participer via la plateforme MiiMOSA, vous pouvez nous faire parvenir un chèque à cette adresse :

GAEC La Bermotine
400 chemin de Montperret
38410 Vaulnaveys le Haut

D'avance, un grand MERCI

Pour 10 euros ou plus

Un sourire sur une carte postale !

Un grand merci, et un joli clin d’œil envoyé sur une carte postale de la ferme. Les petits ruisseaux font les grandes rivières !

Disponibilité

juin 2020


Livraison

Nationale


Choisie 9 fois

Pour 30 euros ou plus

Le magnet de la Bermotine et...

Avant de remplir votre frigo, pensez à le décorer! Vous recevrez un magnet de notre joli logo et... -si vous êtes loin, cinq cartes postales de la ferme -si vous pouvez venir sur place, un lot de 4 yaourts aux fruits

Disponibilité

juin 2020


Livraison

Nationale


Choisie 28 fois

Pour 50 euros ou plus

Miam !

Découvrez une partie de notre gamme avec un panier de 4 yaourts (2 natures et 2 fruits) + 1 bêê'rmotin (fromage frais) nature et 1 bêê'rmotin assaisonné

Disponibilité

mai 2020


Livraison

À retirer sur place


Choisie 30 fois

Pour 100 euros ou plus

Un réveil matinal

Venez participer à la traite du matin (démarrage 7h au plus tard), sortir les brebis au champ avant le petit dej partagé ! Vous repartirez avec des souvenirs et un panier de produits de la ferme. Si vous êtes loin, vous recevrez 3 pots des premières confitures de la ferme (à l'automne)

Quantité restante

0


Disponibilité

juin 2020


Livraison

Nationale


Choisie 30 fois

Pour 150 euros ou plus

La tomme crochue ! L'essayer c'est l'adopter !

Une tomme de brebis de 600 grammes, le magnet de la ferme et 5 cartes postales.

Quantité restante

19


Disponibilité

juin 2020


Livraison

Nationale


Choisie 11 fois

Pour 300 euros ou plus

Bermotin un jour, bermotin toujours !!!

Une matinée à la ferme, un repas partagé, un superbe tablier aux couleurs de la ferme et un panier de produits de la ferme. Bermotin un jour, bermotin toujours !!!

Disponibilité

juin 2020


Livraison

Nationale


Choisie 12 fois

1

Sélectionnez un projet

en fonction de la thématique, de sa localisation ou des contreparties.

2

Choisissez une contrepartie

et ajustez si vous le souhaitez le montant de votre contribution.

3

Recevez vos produits

ou profitez des séjours et expériences que vous avez choisis.

4

Partagez votre expérience

sur les réseaux sociaux @miimosa_fr pour continuer de soutenir le projet et son porteur.

Nouveaux projets à financer

Voir tout