Du lait de chèvre bio dans les Deux-Sèvres

Investissez dans le développement du GAEC Sionneau, une exploitation familiale qui produit du lait de chèvre bio.

par GAEC Sionneau

Germond-Rouvre, France
J-31
Prêt rémunéré
4%
150 000 € collectés
Objectif de 150 000 €
100 %

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 80% de son objectif.


Taux d'intérêt
4%/an
Durée
Échéances
mensuelles
Rang de remboursement
junior
Différé
aucun
Montant minimum
50 €

Voir les risques - Voir la fiscalité - Voir les conditions


Partager ce projet

Le mot du porteur de projet

Tout commence par une histoire de famille….

Je m’appelle Thierry Sionneau, né à Niort, je fais partie de la 5ème génération d’agriculteurs dans cette ferme en polyculture élevage ‘caprins et bovins’ située dans les Deux-Sèvres entre les vallons pâturés (ce qu’on appelle par chez nous la Gâtine) et le Marais Poitevin.

Suite au décès de mon père, d’un accident de travail, j’ai repris l’exploitation avec ma mère, pour former une société ‘Le Gaec Sionneau’ en 1997. 

En 2009 mon jeune frère Benoît a rejoint l’aventure. Pour satisfaire un revenu à chacun, nous avons développé notre cheptel de chèvres et nous sommes passés de 300 à 600 chèvres avec l’accord de notre laiterie partenaire. En parallèle de cette activité nous élevons 40 vaches allaitantes et nous cultivons un parcellaire de 120 ha, dont la moitié en prairie. 

 

La contrainte de travail, à la traite des chèvres, s’est rapidement dégradée, car nous étions à 150 chèvres à l’heure, donc en 2010 pour le bien-être de nos chèvres et de notre famille, ma femme Aline a quitté son travail pour venir nous épauler aussi bien avec les bêtes que pour accueillir nos hôtes à 'La Clé des Champs’, nos quatre chambres d’hôtes aménagées et labellisées ‘Gîte de France’ depuis 2007 dans notre grande maison de famille de 1874.

C’est à cette période, dans un contexte de crise laitière, que nous faisons le choix de quitter le système du conventionnel et décidons en 2012 de passer l’exploitation en agriculture biologique, afin de pouvoir valoriser notre lait de chèvre et nos productions céréalières. 

En 2016, nous prenons une deuxième salariée, pour laisser notre mère bénéficier d’une retraite bien méritée ! 

Cette même année, notre certificateur ‘écocert’ nous informe que nous devons effectuer d’importants travaux au niveau de notre bâtiment pour conserver notre label, permettre aux chèvres de profiter davantage des pâturages et respecter toutes les normes bio. Nous décidons donc de mettre en place un nouveau bâtiment chèvrerie sans attendre. Le projet se révèle plus onéreux et long que prévu et nous perdons pendant une courte période notre certification. Mais bien motivés à la retrouver et offrir à nos chèvres un nouveau bâtiment au plus vite, nous faisons appel à notre famille pour nous aider à financer la fin des travaux. 

Fin d’année 2017, à notre grand soulagement les caprins sont à l’intérieur du nouveau bâtiment et nous retrouvons la certification bio. L’année suivante est une année de transition pour la famille Sionneau et ses chèvres. Tout le monde a eu besoin d’un petit temps d’adaptation pour s’habituer à toute cette nouveauté et la production laitière a diminué par rapport aux années précédentes.

Depuis l’année dernière, la production de lait augmente et l’horizon au sein du Gaec Sionneau commence à s’éclaircir…..

2 chevreaux nés cette semaine à la chèvrerie

A quoi va servir la collecte ?

Aujourd’hui nous faisons appel à MiiMOSA pour nous permettre de continuer sereinement notre activité. Nous souhaitons aujourd’hui refinancer l’apport de notre famille à ce projet, projet qui tenait à coeur à toutes les générations Sionneau.

Nous faisons appel à vous les citoyens pour pérenniser ce beau projet. Aujourd’hui en France il n’existe que 1045 exploitations de chèvres bio et le marché est très porteur. 

Nous serions ravis de vous accueillir à Germond-Rouvre pour visiter la chèvrerie ou même passer quelques jours dans notre chambre d’hôtes installée à côté de la chèvrerie !

Merci à tous pour l’intérêt porté à notre projet.

J-31
Prêt rémunéré
4%
150 000 € collectés
Objectif de 150 000 €
100 %

Taux d'intérêt
4%/an
Durée
Échéances
mensuelles
Rang de remboursement
junior
Différé
aucun
Montant minimum
50 €

Voir les risques - Voir la fiscalité - Voir les conditions


Partager ce projet

Simulez vos intérêts

1000

prêtés

perçus

Montants bruts estimés avant fiscalité, en l’absence de défaut ou de retard de paiement. Voir fiscalité

Besoin d'aide ?

Help stan
Stanislas BEGUIN

Responsable prêteurs

stanislas.beguin@miimosa.com
06 20 91 31 28
Contacter
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Planet biomix 2
Prochainement

Du biogaz dans le Loiret !

 
Prochainement
Prêt rémunéré
5,5%

Imaginez une énergie renouvelable produite à partir d'effluents d'élevage et de déchets agricoles... L'avenir s'offre à vous !