Soutenez Bassirou et son jardin agroforestier au Sénégal !

Participez à l'achat d'un véhicule pour aider Bassirou et sa famille à transporter leurs productions et devenir autonomes !

par Bassirou Diallo

Saint-Étienne-de-Fursac, France
J-13
Don avec contrepartie
355 € collectés
Objectif de 1 800 €
19 %
Contribuer

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif.


Partager ce projet

Présentation du projet

L'autonomie en ligne de mire ! Un camion pour mettre en place une meilleure organisation depuis la récolte jusqu'à la vente finale des fruits et légumes du jardin-verger ! Anticiper les besoins, regrouper les marchandises, libérer du temps pour d'autres activités, c'est l'objectif !
Et ça se passe ici !

Ségou

Qui sommes nous ?

- Bassirou Diallo, engagé depuis longtemps dans l'agroforesterie et l'agriculture durable il est désormais formateur auprès de l'association " Trees for future " pour sensibiliser d'autres agriculteurs de la région et permettre l'implantation de nouveaux vergers plus diversifiés et plus intéressants sur le plan commercial que la multitude de manguiers sauvages déjà présents sur le territoire. On peut dire que c'est une histoire de famille ! Son grand père ayant planté les premiers arbres et trouvé la source à la création du jardin.

Cultivateur jeune et motivé non dénoué d'un sacré sens de l'humour, il n'a de cesse de donner de sa personne pour aider au développement de son village. Il fait figure de meneur de par ses connaissances et sait se donner les moyens de ses ambitions !

Fort de nombreux contacts à l'étranger, de par le partage dont il a fait preuve en accueillant chez lui des gens de cultures diverses ( Wwoofing ), il souhaite aujourd'hui lancer un appel !

- Martin Moudingo, maraîcher en France (Limousin) et ami de Bassirou depuis notre rencontre dans un contexte de Wwoofing il y a 3 ans. C'est moi même qui vous écris !

A la recherche permanente de nouveaux savoirs dans ce domaine passionnant qu'est cette nouvelle agriculture qui se profile un peu partout, j'étais venu ici pour découvrir les possibilités qu'offre le climat sénégalais en terme d'arboriculture fruitière ! Mon domaine de recherche en France.

De retour au village pour partager à nouveau son quotidien, je me retrouve lié au projet en apportant mon aide pour sa création et son suivi.

Mise en place sur la plateforme de financement, photos, vidéos, aides aux technologies et contacts supplémentaires en France ! 

Sans oublier les échanges de savoirs qui nous font avancer ensemble !

Heureux de les avoir retrouvés, mais la situation n'a guère changée depuis mon précédent passage. Malgré les productions florissantes du jardin-verger, l'argent peine à arriver.

La problématique :

Le village de Ségou étant isolé et la piste le reliant a la ville principale de la région très cahoteuse, un véhicule en bon état est nécessaire pour la traversée. Il faut une bonne heure pour parcourir les quelques 30km en saison sèche ! Le problème s'aggrave encore durant la saison des pluies (juin à septembre). 

Pour vendre ses propres légumes a Kédougou, Bassirou utilise sa vieille moto mais le transport est de fait périlleux et les quantités limitées.

Même si ici, on sait comment optimiser un véhicule !

Développer sa propre activité c'est bien, mais quand on peut aider ses voisins par la même occasion c'est encore mieux ! L'intérêt, c'est la communauté !

Les habitants ayant très peu de moyen, ce sont pour le moment des intermédiaires qui se chargent de transporter les diverses récoltes, (principalement les mangues sauvages disséminées un peu partout dans le village ).

Chacun possède ses propres arbres, mais l'entraide est de mise à Ségou et aider Bassirou dans son projet, c'est dans le même temps permettre des retombées économiques sur d'autres familles du village qui auront l'occasion de lui confier leurs mangues.

En pleine saison, avec les intermédiaires extérieures au village un sac de 50kg de mangues se négocie aux alentour de 1 500 FCFA soit 2,30 euros en pleine saison !!! Ridicule.

Cela va vous paraître encore très bas, mais vendues par eux mêmes, le prix serait au minimum quadruplé (6 000 FCFA - 9,10 euros). 

Et pour eux c'est déjà ça !

C'est face à ce constat que l'idée d'un financement participatif a germé il y a quelques semaines seulement (10 Février!) dans nos têtes pour permettre l'achat d'un véhicule qui servira à la fois à Bassirou et ses récoltes et pour une partie du village durant la saison des mangues ( mars - avril - mai ). Il en tombe des tonnes et des tonnes !

Et donc c'est déjà parti !

Le jardin :

Cette parcelle est avant tout un lieu familial où chacun fait sa part.

Des plantations ont été réalisées à l'aide d'ONG dans le passé et de nombreuses nouvelles variétés de manguiers, papayers et agrumes notamment ont été implantées et portent aujourd'hui fruits.

  

Pamplemousse et Papaye "Solo"

Les premières mangues de la saison

 

Et la diffusion de ses variétés est pour lui essentielle à travers les techniques de greffage dont il continue à apprendre les secrets !

Mais le climat sec quasiment toute l'année rend difficile la réussite et la bonne conduite des arbres greffés les premières années. Comme partout, il doit faire face aux pertes ! Et pas forcément dû qu'au climat ! Les rongeurs mangeurs de racines (papayes notamment) posent eux aussi problème !

Et quand les macquaques et rares chimpanzés de la région s'invitent au festin ce sont cette fois ci les fruits qui en pâtissent ! Ils adorent les papayes eux aussi !

Pépinière "Noix de Cajou "

La vie autour du jardin s'organise en famille, les parents, les frères, les cousins... nous sommes en Afrique et les familles sont nombreuses ! Les besoins aussi...

 Ce lieu profite à tous et c'est bien la motivation première du projet. Améliorer le quotidien en ayant des récoltes de fruits et légumes de qualité à portée de main. 

Cependant, si on peut en tirer une ressource financière stable c'est mieux ! Et l'objectif est proche !

A quoi va servir la collecte ?

Tout simplement à l'achat d'un véhicule, (idéalement camion, camionnette ou 4x4 pick up) pour la possibilité de charger les marchandises à l'arrière tout en ayant de la place assise à l'intérieur pour transporter quelques personnes et optimiser les frais d'essence !

Nous avons cependant décidé de faire ce financement par palier, dans un but de sécuriser les dons à une hauteur de 60% du total. Un camion ça coûte cher !

Le marché automobile du Sénégal étant totalement dépendant d'importations, les prix sont relativement élevés et il est bien plus difficile de trouver un véhicule d'occasion en bon état ici qu'en France à un prix abordable !

Il faut compter au moins 3 000 000 de FCFA soit à peu près 4 500 euros pour un camion ou pick up qui n'imposera pas tracas et réparations à la suite de l'achat. Et à ce prix là, il va falloir se donner la peine de bien chercher sur les sites internet locaux pour trouver la bonne affaire.

Plus l'assurance et le permis de conduire de Bassirou, qui se déplace pour le moment à moto, on arrive à 5 000 euros.

Notre objectif !

Les 1 800 euros proposés pour le 1er palier correspondent à l'achat d'un triporteur !

Donc il est question d'atteindre un minimum de 1 080 euros pour que l'argent soit reversé et le projet concrètement financé !

Et si vous êtes nombreux à participer nous nous engagerons vers ce deuxième palier, qui est notre réel objectif !

Le marché de l'occasion fluctue, et si le financement fonctionne, l'achat ne se fera qu'au mois d'avril alors difficile de fixer un véhicule et un prix. Nous ne manquerons cependant pas de vous tenir informés à travers nos pages Facebook respectives ! Tout comme les autres avancées et nouvelles du jardin.

Facebook de Martin

Facebook de Bassirou

Et il va de soi que si les contributions dépassent nos espérances, bien d'autres choses pourraient être financées. De même que si le financement atteint un palier intermédiaire insuffisant pour un camion, un choix devra être fait, car le forage d'un puits serait aussi très utile !

Quelques exemples : 

- Une pompe à eau solaire qui viendrait remplacer l'actuelle moto pompe de plus en plus capricieuse et gourmande en essence. 200 000 FCFA / 300 euros pour les modèles les plus basiques. Cet achat se fera très certainement quelque soit le montant récolté.

- Un puits, qui viendrait sécurisé l'alimentation en eau ( la source alimentant le jardin n'étant pas des plus généreuse). Le coût des travaux ne dépassant normalement pas les 3000 euros.

- Divers matériels de conditionnement des fruits et légumes durant le transport ( quand même pas mal de pertes actuellement ).

- Renouvellement des divers outils manuels servant à travailler la terre. ( Tous plus ou moins cassé/réparé ) + Arrosoirs, bottes, etc...pourquoi pas un petit motoculteur ?

- Des tuyaux d'irrigations et raccordements supplémentaires.

- Un nouveau grillage, remplaçant les barrières en bois certes très jolies mais demandant sans cesse des réparations. (Animaux sauvages, boeufs, ânes, sans oublier le feu, qui cause des dégâts dans la région, déjà arrivé une fois chez eux) en attendant l'implantation de haies vives entourant le jardin, la réelle solution sur le long terme.

La parcelle prinicipale est déjà dotée de cet assemblage grillage/haies défensives.

 

Pourquoi l'achat d'un véhicule est il malgré tout prioritaire ?

Tout simplement parce qu'il permettrait à Bassirou de developper ses ventes rapidement et de s'auto financer dans les mois qui suivront.

Et aussi, d'avoir ce matériel moins cher en allant directement l'acheter lui même à Dakar plutôt que Kédougou. Donc possible en 4X4 ou camion mais difficle avec le triporteur !

Nous parlons bien d'aide à l'autonomie et non d'assistanat !

  

En attendant, la vie continue, les récoltes se succèdent et Bassirou cherche encore à améliorer ses cultures en prévision de la saison des pluies qui approche.

Quand la savane abreuvée d'eau reprend vie durant 4 mois verdoyants ! L'environnement change, les jardins aussi et les cascades et rivières coulent à flot ! On vit différemment.

S'y rendre en cette saison se méritera au prix de nombreuses heures de transport depuis Dakar, mais s'il vous prend l'envie d'aller dans la région vous savez où vous rendre maintenant !

Quant à moi, je rentre bientôt pour ne pas manquer la nature qui se réveille aussi en France, reprendre les activités au jardin et poursuivre cette aventure jusqu'au bout ! 

Nous sommes heureux de vous avoir fait partager un petit bout de la vie du village !

 

 

 

Pour vos lectures, vos partages, ou votre participation, c'est un grand merci et une pensée particulière qui vous vient tout droit d'Afrique, Sénégal !  

Ségou

 

  

Ce sont bien tous les manguiers que l'on aperçoit en vert à droite, une des seules espèces à s'épanouir continuellement toute l'année malgré la sécheresse !

J-13
Don avec contrepartie
355 € collectés
Objectif de 1 800 €
19 %

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif.


Partager ce projet

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Un grand merci !

Merci pour votre don ! En espérant vous voir un jour au Sénégal ! Bassirou vous ouvrira grand sa porte le temps d'un repas partagé et vous emmènera vous promener dans les forêts galeries qui mènent aux cascades ! Et si vous en voulez plus, restez et faites une expérience de Wwoofing avec lui !



Sélectionner

Pour 25 € ou plus

Kinkéliba & épices

Le Kinkéliba est un arbre très présent au Sénégal, utilisé dans la pharmacopée locale. Il est fréquent d'en boire une infusion le matin (ou plutôt décoction, on le fait bouillir), ce sont les feuilles que nous consommons. En sachet de feuilles séchées (30gr) + 30 grammes de piment locaux très fort + du Bissap ! (Fleurs séchées 30gr).


Disponibilité : Mai 2020
Livraison : Nationale Livré chez vous ou à récupérer à La Souterraine début mai, possible sur le marché les samedis matin.

Sélectionner

Pour 35 € ou plus

Un "couvre-jarre" artisanale

Un "couvre-jarre" fait main à Ségou ou dans les villages alentours avec des fibres naturelles locales (divers motifs sont réalisés en tressant les fibres). Objet de déco murale, utilisé comme couvercle ou présentoir sur votre table, vous l'aurez près de vous à la maison ! Ici cela sert surtout comme couvercle pour les jarres à eau ou tout autre chose à couvrir.


Disponibilité : Mai 2020
Livraison : A retirer sur place Sur le secteur de La Souterraine, possible au marché les samedis 2 et 9 mai ! Quantité restante : 40

Sélectionner

Pour 50 € ou plus

Un pagne africain

Un joli tissu africain en coton, provenant de Gambie tout proche ou d'autres régions du Sénégal, qui vous servira de pagne, tenture... Ou pourquoi pas laisser libre cour à votre imagination et créer quelque chose avec comme cela se fait ici ! On vous le promet, ils seront colorés ! Dimension 2m / 1m20


Disponibilité : Mai 2020
Livraison : Nationale De préférence à retirer sur le marché de La Souterraine les samedi 2 et 9 mai ! Possibilité d'envoi malgré tout !

Sélectionner

Pour 80 € ou plus

Contreparties précédentes + un panier fabriqué à Ségou

Tressé main avec des fibres de bambous par l'artisan du village de Ségou, teinté de rouge ou non. Du même diamètre que le couvre jarre (40 cm) ils pourront être utilisés ensemble !


Disponibilité : Mai 2020
Livraison : A retirer sur place Sur le secteur de La Souterraine, possible au marché les samedis 2 et 9 mai ! Quantité restante : 10

Sélectionner

Pour 100 € ou plus

Contreparties précédentes + 2 mangues dans ton panier !

La saison des mangues se termine par les variétés greffées, selon moi les plus savoureuses ! Ils vous en offriront 2, sélectionnées avec soins, différentes si possible, pour vous faire goûter le meilleur du verger ! Ces beaux fruits pesant lourd, les quantités sont très limitées !


Disponibilité : Mai 2020
Livraison : A retirer sur place Sur le secteur de La Souterraine, possible au marché le samedi 2 mai ! Quantité restante : 10

Sélectionner

Pour 120 € ou plus

Un Pantalon Coloré Sur Mesure ! + Le Pagne

Pas envie de vous embêter à coudre le tissu ?? L'artisan de Ségou le fait pour vous ! Donnez-nous vos couleurs préférées et recevez la surprise du motif ! Nous aurons aussi besoin de vos mensurations évidemment pour qu'il vous aille à la perfection ! Élastique à la taille, 2 poches, un vrai pantalon quoi ! Avec au choix UNE des contreparties suivantes (le pagne, le couvre jarre, ou le Kinkéliba) !


Disponibilité : Mai 2020
Livraison : A retirer sur place Sur le secteur de La Souterraine, possible au marché les samedis 2 et 9 mai ! Possibilité d'envoi malgré tout ! Quantité restante : 10

Sélectionner

Pour 140 € ou plus

Un peu plus de tissu ? + UNE contrepartie précédente

Toujours en coton mais de qualité supérieure, plus doux au touché et plus fin, nous vous proposons un châle, cousu au village par le même artisan qui fabrique les paniers et les vêtements ! L'homme travaillant seul à partir de matières brutes, les motifs et couleurs sont restreints. Des bandes colorées, du bleu du noir du blanc et leurs nuances ! Dimensions 1.60m / 1m Avec au choix (le 1er pagne, le couvre jarre ou le Kinkéliba !)


Disponibilité : Mai 2020
Livraison : A retirer sur place Sur le secteur de La Souterraine, possible au marché les samedi 2 et 9 mai ! Quantité restante : 9

Sélectionner
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Planet biomix 2
Prochainement

Du biogaz dans le Loiret !

 
Prochainement
Prêt rémunéré
5,5%

Imaginez une énergie renouvelable produite à partir d'effluents d'élevage et de déchets agricoles... L'avenir s'offre à vous !