Img 1160
J-2
Don avec contrepartie
6 730 € collectés

Objectif de 7 000 €
96 %

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif.


Recommander ce projet à un ami

Des poules et des arbres chez l'Abeille et la Blette!

Des arbres, des poules, des haies, c'est tout un écosystème à mettre en place! Créons-le ensemble !

par L'Abeille et la Blette

Saint-Félicien, France
Un projet
soutenu par
07 logo quadri

Présentation du projet

 

L'Abeille et la Blette, en quelques mots...

C’est au cœur de l’Ardèche Verte, à Saint-Félicien, que notre ferme, l’Abeille et la Blette a pris racines au début de l’année 2018. Au fil des saisons, nous y cultivons une grande diversité de légumes, en respectant la nature et ses équilibres. L’ensemble de nos légumes est certifié AB et nous avons également obtenu la mention Nature & Progrès. Tous nos légumes sont vendus en circuits courts: sur les marchés d'Annonay et de Saint-Félicien ou auprès de restaurateurs/transformateurs locaux et surtout passionnés.

L’Abeille et la Blette est née de l’envie de donner du sens à nos vies professionnelle et personnelle. Si les légumes sont au cœur de notre projet, nous voulons que l’Abeille et la Blette soit la ferme des possibles : c’est un projet réfléchi comme un tout. L’environnement, le territoire et son terroir, le bien-être social, les valeurs que nous défendons ou encore la bonne humeur et le partage en sont des composantes à parts entières.

On pourrait parler des heures de cette ferme, de ce qui nous anime mais aujourd'hui, on est là pour vous parler d'une parcelle bien particulière.

Qui l'Abeille ? Qui la Blette? Chacun est libre d'avoir son avis!

 

Une histoire de parcelle laissée de côté…

Chez l’Abeille et la Blette, il y a une parcelle qui, jusqu’ici, a été laissée de côté. Sa mise en valeur ne faisait pas le poids face à sa voisine dédiée au maraîchage. Sur cette parcelle, jusqu’en décembre 2017, il y avait des cerisiers précoces. Serrés les uns contre les autres, bien alignés. Un verger conventionnel, vieillissant et en proie aux affres des nouveaux prédateurs. Avant même que nous n’arrivions, c’était prévu, ils ont été arrachés et ont laissé place à un … sacré champs de bataille !

Le champs de bataille a laissé place à un beau potentiel...

... qui a l'avantage d'être tout à côté de la serre et du bâtiment.

 

....Qu'il faut mettre en valeur.

Que tout le monde se rassure, cette question on se l’est très (très) vite posée. Pas question de laisser le sol à nu ! Après avoir implanté un couvert végétal adapté à cette parcelle, nous avons fait une liste. Une liste d’envies à laquelle nous voulions que la parcelle réponde. Très vite, face aux envies, il y a eu les contraintes, les limites. Vous êtes prêts? Attention, c'est parti:

  • Diversifier notre activité agricole / Le temps n’est pas extensible !
  • Compléter notre étal et le rendre toujours plus attractif / Tout ne peut pas pousser à St Félicien !
  • Créer une zone propice à la biodiversité / Attention à trouver l’équilibre !
  • Créer un paysage esthétique / Le jardin à l’anglaise ? Hum non !

Vous vous demandez si on rêve? Oui très souvent, mais là non. Oui, c’est possible de concilier l’ensemble de nos envies sur cette seule et même parcelle d’un peu moins d’un hectare. Allez, on vous explique comment !

 

Dans ce petit bout de pré où nous avons installé nos abeilles, cohabitent de vieux pommiers, d'antiques cerisiers, des ronces couvertes de mûres à l'été, des cynorrhodons, de l'aubépine, du genêt, des amélanchiers... Parfois il faut savoir observer et s'inspirer!

 

Des poules, des arbres et ... de la complémentarité!

Nous avons décidé d’associer sur notre parcelle :

  • Une basse-cour, avec des poules pondeuses heureuses, logées en roulotte!
  • Des arbres d’essences diverses. Des fruitiers mais pas que !
  • Des haies diverses. Des petits fruits mais pas que !

Cette association va nous permettre de diversifier notre activité en créant deux ateliers supplémentaires et surtout complémentaires : une basse-cour et un verger diversifié. A terme, sur notre étal, nous voulons proposer des œufs fermiers et quelques fruits, frais selon les saisons ou transformés pour prolonger les plaisirs. Pour ces deux ateliers nous entendons suivre la réglementation AB et le cahier des charges Nature & Progrès.

Les poules ne sont pas des "animaux de prairie". Pour qu’elles soient bien dans leurs baskets, il leur faut des arbres, des bosquets, des haies. Les arbres jouent un rôle protecteur (soleil, vent) mais aussi de guide pour l’exploration de leur parcours. En contrepartie, les poules contribuent à la fertilisation de la parcelle via leurs déjections, permettent une meilleure gestion de l’enherbement et des pressions de certains ravageurs. Du côté des arbres, nous mêlerons diverses essences (pommiers, poiriers, pruniers, amandiers, érables, sorbier des oiseaux, alisier…). L’implantation sera réfléchie en fonction des parcours des poulettes, du développement de chacune des essences. Pour les haies, même topo, on fait se mêler, s’entremêler les espèces, arbustes mellifères, petits fruits et compagnie.

En implantant des arbres et des haies, outre un environnement au poil pour nos copines à plumes,  on offre aussi le gîte et le couvert à bon nombre d’auxiliaires. L'occasion de recréer des corridors biologiques et de mettre en valeur la biodiversité locale.  Le tout devrait nous offrir un paysage original et agréable!

Rien que ça Mesdames et Messieurs ! Sur une seule et même parcelle ! Et vous savez quoi ? Cette complémentarité entre les arbres, les haies et les poules sur une même parcelle, ce mode de valorisation basée sur la l’association, c’est ce qu’on appelle l’agroforesterie !

Implanter de la flore mellifère pour favoriser la pollinisation de nos jardins maraîchers: allier l'utile à l'agréable!

 

Comment ça va se passer dans le temps ?

Etape n°1: Cet hiver, c'est la création de la basse-cour avec la construction de deux poulaillers mobiles et l'aménagement des parcs. Les poules devraient arriver avec le printemps...

Pourquoi deux poulaillers ? Un pour les poules en activité, l’autre pour les poules retraitées!

Vous vous demandez pourquoi on garde les retraitées? Si on réforme les poules, c’est parce qu’elles pondent moins d’œufs, qu’elles ont donc le défaut de ne plus être assez productives bien qu’encore jeunes. Les envoyer directement à l’abattoir ? Bof, non ! Et pourquoi ne pas leur trouver une autre fonction ? Pourquoi ne pas mettre à profit leur capacité à être le pire cauchemar de certains ravageurs des légumes? Nous avons donc décidé de travailler avec un (tout) petit lot de poules (25 pour débuter) que nous pourrons réformer sur la ferme. Sur la parcelle de maraîchage, avec des parcs mobiles, nous pourrons créer des zones de parcours autour de nos cultures et limiter les pressions de certains ravageurs. Par exemple, Nous profiterons de l’efficacité redoutable des poules contre les criquets si ces derniers venaient à nous ré-envahir !

Une poule heureuse est une poule qui gratte, picore, gratte encore!

Denise, poule de réforme en pleine forme, et François.

Etape n°2: La plantation des arbres et des haies. Nous imaginons une mise en place progressive, avec les premières plantations au 1er trimestre 2019 puis ensuite à l'automne prochain. Nous imaginons planter pommiers, poiriers, pruniers, figuiers, et bien d'autres encore!

    

Figues, prunes et cynorrhodons: richesses glanées aux abords de la ferme...

 

Pourquoi avoir décidé de vous embarquer dans ce projet ?

Dans un monde agricole où les modèles dits « classiques » ont encore le vent en poupe, nos envies se heurtent souvent à des yeux ronds, des sourcils en circonflexes, une législation pensée dans la logique du "produire plus". Nous avons envie que notre projet puisse être une alternative à ces modèles bien trop établis. Nous avons donc réfléchi en termes de durabilité, de biodiversité et de complémentarité plutôt qu’en termes de productivité, de rentabilité et de compétitivité.

Aujourd’hui, nous avons décidé de prendre le pari et nous avons envie de le faire avec vous ! Parce que seul on va vite, ensemble on va loin. Nous avons envie de voir loin, de voir des arbres déjà grands, une biodiversité riche. Nous avons surtout envie de voir plus loin que les bénéfices sonnants et trébuchants à court-terme.

Dans la serre, nous avons fait le choix de la complémentarité en réservant des zones pour les fleurs - calendula, bourrache, tagète, zinnia - et les pollinisateurs ont l'air d'apprécier!

A quoi va servir la collecte ?

Et les fonds collectés, ils vont servir à quoi?

Afin de pouvoir accueillir dignement notre gang de poulettes et planter des arbres dès le premier trimestre 2019, nous aimerions collecter 5 000€. Cette jolie somme servira à financer :

- La construction des deux poulaillers mobiles (châssis, bois, visserie etc.), les accessoires indispensables aux poulettes (abreuvoirs, mangeoires, perchoirs...) et l'aménagement des parcours de santé de ces dames // 3 350 €

- L'achat de nos premières poulettes // 250€

- L'achat de 50 arbres d'essences variées, de 50 manchons de protection pour leur éviter un sort malheureux // 600€

- L'extension du système d'irrigation (goutte-à-goutte) pour assurer le bon développement des arbres durant les premières années // 400€

- Les frais de fonctionnement de la plateforme MiiMOSA (8% de la collecte) // 400€

Aucun doute, cette collecte sera pour nous un sacré coup de pouce! Cela nous permettra d'envisager plus sereinement la mise en valeur de cette parcelle un peu délaissée!

Si d'aventure cette objectif est atteint, après avoir fait une danse de la joie dont nous avons le secret, nous nous sommes fixés un deuxième objectif: 7 000€. Ne faites pas les gros yeux, on vous explique! Avec 2 000€ supplémentaires, nous pourrions financer la plantation de haies et d'arbres supplémentaires mais aussi protéger notre parcelle du gros gibier, en mettant en place une clôture solide. On est prêts à accueillir beaucoup de monde mais parfois certains peuvent faire de gros dégâts... Mieux vaut prévenir que guérir!

Si grâce à vous, on dépasse ce deuxième objectif, vous en conviendrez, ce sera la preuve que notre pari n'était pas si fou! Mais comme il faut savoir cultiver un peu de folie pour voir loin, on a réfléchi à ce que nous pourrions faire avec plus. Plus, c'est le champ des possibles! Dans les possibles, il y a l'achat d'un broyeur de branches pour pouvoir faire notre propre BRF et valoriser encore plus notre parcelle agroforestière, l'aménagement d'un petit local dédié aux oeufs et à leur conditionnement, l'achat de petit matériel inox pour transformer dignement les fruits du verger en confitures ou autres douceurs...

Vous savez tout!

Ah et avant qu'on oublie: Si vous n'êtes pas à l'aise avec le paiement via internet, il est tout à fait possible de nous envoyer un chèque par voie postale avec vos coordonnées et votre souhait de contrepartie. Nous ajouterons votre don à la collecte, c'est aussi simple que ça! Notre adresse:

L'Abeille & la Blette

670 Les Gaillards

07410 Saint-Félicien

 

D'ores et déjà un TRES GRAND MERCI pour votre soutien! On vous dit à très vite, que ce soit pour des nouvelles du projet ici ou sur notre site internet, ou mieux encore, en chair et en os, à Saint-Félicien!

J-2
Don avec contrepartie
6 730 € collectés

Objectif de 7 000 €
96 %

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif.


Recommander ce projet à un ami

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Le plus grand arbre est né d'une graine menue !

Un très grand MERCI, votre nom fera partie de notre future forêt de remerciements! Vous recevrez une petite surprise qui fera fleurir votre jardin ou votre balcon!


Disponibilité : Février 2019
Livraison : Nationale

Sélectionner

Pour 25 € ou plus

Poule qui becquette grain à grain mange tout de même à sa faim!

Don après don, c'est notre projet qui mange à sa faim: MERCI ! Votre nom fera partie de notre forêt de remerciements, vous recevrez une surprise qui fera fleurir balcon ou jardin et vous aurez le privilège d'être le parrain...d'une de nos poulettes! Trois privilèges à cela: lui trouver son petit nom, recevoir son portrait et repartir avec 6 oeufs frais! NB: Pour les oeufs, il faudra venir les chercher car l'envoi postal...


Disponibilité : Mai 2019
Livraison : A retirer sur place Quantité restante : 5

Sélectionner

Pour 50 € ou plus

Pense à celui qui a planté l'arbre dont tu manges les fruits

Nous, c'est certain, on pensera à vous pendant encore bien longtemps: MERCI pour votre soutien! Votre nom fera partie de notre forêt de remerciements, vous recevrez une surprise qui fera fleurir balcon ou jardin et vous aurez le privilège d'être le parrain...d'un de nos arbres! Trois privilèges à cela: lui trouver son petit nom, recevoir son portrait ainsi qu'une triplette de confitures* mitonnées par nos soins. * Pots de 275 gr chacun


Disponibilité : Mai 2019
Livraison : A retirer sur place

Sélectionner

Pour 80 € ou plus

L'arbre s'appuie sur les arbres, l'homme sur les hommes.

Que c'est agréable de savoir qu'on peut s'appuyer sur vous, ça nous fait chaud au cœur: MERCI! Votre nom fera partie de notre forêt de remerciements, vous recevrez une surprise qui fera fleurir votre balcon ou votre jardin. Et puis, on veut aussi vous faciliter la vie, enfin le marché: vous recevrez donc un tote-bag l'Abeille et la Blette ainsi qu'une boîte à oeufs réutilisable et fort pratique! Pour vous montrer que ça fonctionne, 2 options: a) Venir sur place et repartir avec des oeufs frais et une bouteille de jus de fruits. b) Recevoir deux petits pots surprise plutôt sucré-salé.


Disponibilité : Mai 2019
Livraison : Nationale

Sélectionner

Pour 120 € ou plus

C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble!

Avec des coups de pouce comme le vôtre, il est certain que le faire et le dire iront ensemble: MERCI! Votre nom fera partie de notre forêt de remerciements, vous recevrez une surprise qui fera fleurir votre balcon ou votre jardin. Et puis, on s'est dit que le mieux restait de venir constater par vous-même, l'avancée du projet: on vous invite pour une visite de la ferme pendant une matinée. Vous repartirez avec votre tote-bag floqué à nos couleurs, votre boîte à oeufs ainsi que 4 bouteilles de jus de fruits.


Disponibilité : Septembre 2019
Livraison : A retirer sur place

Sélectionner

Pour 250 € ou plus

Un optimiste est un homme qui plante 2 glands et s'achète un hamac ...

Avec de pareils soutiens, on ne peut être qu'optimiste et planter des arbres (on a déjà un hamac): MERCI ! Votre nom fera partie de notre forêt de remerciements, vous recevrez une surprise qui fera fleurir votre balcon ou votre jardin. Pour que vous puissiez tester le hamac et que nous ayons le temps d'être optimistes ensemble, nous vous invitons à une visite de la ferme et à un pique-nique 100% l'Abeille et la Blette. Vous repartirez évidemment avec le kit parfait pour le marché (tote-bag et boîte à oeufs réutilisable), 6 jus de fruits et 3 pots surprise!


Disponibilité : Septembre 2019
Livraison : A retirer sur place

Sélectionner

Pour 500 € ou plus

Il pousse plus de choses dans un jardin qu'on en a semé !

Grâce à votre soutien, c'est certain, nous allons pouvoir semer et laisser s'épanouir pleins de belles choses: MERCI ! Votre nom fera partie de notre forêt de remerciements, vous recevrez une surprise qui fera fleurir votre balcon ou votre jardin. Pour que votre contribution soit l'occasion d'une rencontre et de découvertes, nous vous invitons à venir passer une journée à la ferme. Vous pourrez y découvrir notre travail et nous vous préparerons un repas locavore du terroir. Parce qu'il pousse plus de choses que ce qu'on imagine dans notre coin d'Ardèche! Vous repartirez également avec un tote-bag et une boîte à oeufs réutilisable ainsi qu'un tee-shirt l'Abeille et la Blette en coton bio, 6 jus de fruits et 3 pots surprise!


Disponibilité : Septembre 2019
Livraison : A retirer sur place

Sélectionner
Vous aimerez peut-être
Etre averti du lancement
Agriculture animals cattle 1276237
Prochainement

Projet de transition d'un collectif de 100 éleveurs Bio !

 
Prochainement
Prêt rémunéré
4%

Accompagnez ces paysans qui souhaitent se réapproprier leur outil de travail afin de favoriser le bien être animal et la vente directe